Sélectionner une page

Vous avez le droit de posséder deux mutuelles de santé, mais vous ne pouvez pas vous faire rembourser par ces complémentaires santés pour une même consultation par exemple. La question que l’on peut alors se poser est : est-ce vraiment utile d’avoir deux mutuelles ? Un bon compromis serait de souscrire une surcomplémentaire pour certains actes médicaux précis par exemple ou choisir une mutuelle plus complète.

Comment avoir deux mutuelles santé

Si vous souhaitez souscrire à deux mutuelles santé, vous devez fournir UNE seule attestation de votre couverture auprès de l’Assurance Maladie pour éviter que vous receviez deux remboursements pour les mêmes soins médicaux. Ensuite, la seconde chose à respecter : le remboursement par vos mutuelles et votre Assurance maladie ne doit pas dépasser le montant dépensé pour un acte médical. Par exemple, pour une consultation chez un médecin généraliste, une partie sera remboursée par la Sécurité sociale et une autre par votre (ou vos) mutuelle(s), vous devrez recevoir maximum 25 euros – coût d’une consultation chez un généraliste. Dans un cas où vous avez besoin d’une prothèse dentaire alors l’Assurance maladie prend une partie en charge (170,50 euros sur 350 euros) et vos mutuelles compléteront pour arriver à la somme de 350 euros.

Pourquoi ne pas avoir deux mutuelles ?

Aujourd’hui avec la multiplication des offres sur le marché, rien ne vous empêche de profiter de deux offres de banques en ligne et d’avoir deux comptes bancaire par exemple, et cela est donc la même chose pour le fait d’avoir deux mutuelles. En soi, cela ne pose pas de problème au niveau légal. Cependant, le fait de posséder deux mutuelles ne représente pas réellement un avantage concret, mais cela peut également être un inconvénient. Le taux de remboursement sera peut-être plus conséquent, mais vous allez devoir payer deux primes chaque année et vos contrats couvriront sensiblement les mêmes actes médicaux. Ensuite, avoir deux mutuelles engagent plus de paperasse, car la télétransmission de vos soins ne se fait que vers une mutuelle et non deux donc vous allez devoir renvoyer des justificatifs à votre deuxième mutuelle et vos remboursements seront plus tardifs que si vous n’en possédiez qu’une. Pour éviter ces désagréments, nous vous conseillons de vous orienter vers une seule mutuelle en optant pour un contrat complet. Ainsi vous seriez couverts pour vos actes médicaux basiques comme une consultation chez un généraliste, vos médicaments ou encore des examens, mais également pour d’autres plus précis comme :

  • les prothèses dentaires
  • l’optique
  • les aides auditives

Généralement le prix d’une seule mutuelle complète vous reviendra moins cher que de posséder deux mutuelles, car vous n’aurez qu’à payer qu’une seule prime chaque année. Dans le cas où vous seriez dans l’obligation d’avoir un contrat spécifique auprès d’une mutuelle d’entreprise ou que vous soyez couvert par celle de votre partenaire alors une option s’offre à vous : avoir une surcomplémentaire santé pour les remboursements des frais liés à des actes médicaux plus larges.

pourquoi avoir deux mutuelles

Pourquoi souscrire une surcomplémentaire santé

Dans le cas où vous auriez déjà une mutuelle via votre entreprise, car vous êtes salarié dans le privé ou via votre partenaire, vous pouvez compléter cette offre par une surcomplémentaire santé au lieu d’en avoir une seconde. Elle peut être très utile si vous souhaitez être davantage remboursé pour des actes médicaux spécifiques que sont généralement les lunettes et les prothèses dentaires. Dans l’univers de l’assurance santé, il existe trois niveaux :

  1. La Sécurité sociale : rembourse une partie des soins
  2. La complémentaire santé : niveau supérieur de remboursement
  3. La surcomplémentaire santé : un remboursement plus important de certains actes

A savoir : vous ne serez pas remboursé au-delà du prix de l’acte médical. Si vous allez chez le dentiste pour un acte médical à 65 euros et que votre assurance maladie et votre complémentaire principale couvrent les frais, votre surcomplémentaire ne prendra pas le relai. Vous pouvez vous rapprocher de votre mutuelle actuelle pour connaître leurs différentes offres de surcomplémentaires santé (ou surmutuelle selon le vocabulaire employé par votre organisme). En choisissant cette option, vous n’aurez pas à payer deux fois une prime, mais celle-ci sera supérieure à celle que vous payez actuellement puisqu’elle couvrira davantage d’actes médicaux.

Opter pour la bonne mutuelle

Si vous ne voulez pas choisir une surmutuelle, vous pouvez choisir une complémentaire santé plus complète. Vous pouvez résilier votre contrat actuel si vous arrivez à la fin de votre contrat ou si votre situation change puis commencer à comparer les différentes offres proposées par la concurrence. Pour cela, nous vous conseillons d’utiliser un comparateur en ligne qui pourra vous proposer des offres qui correspondent à votre situation familiale, votre âge, vos besoins en matière de remboursement et votre statut. En effet, si vous êtes jeune et célibataire vous pourriez choisir une mutuelle assez classique tandis que si vous avez une famille, vous pouvez choisir un pack plus complet. Par ailleurs, si vous avez des problèmes de vue et/ou dentaires, n’hésitez pas à consulter les offres où ces soins sont mieux remboursés.