Sélectionner une page

Formulé à partir de la belladone noire, Belladonna est un remède homéopathique couramment prescrit pour le traitement des maladies aiguës qui se manifestent soudainement. A la violence soudaine des symptômes s’ajoute l’irritation excessive des personnes atteintes. Elles peuvent délirer ou être très sensibles à la lumière, au bruit ou aux vibrations. Le remède a des propriétés antispasmodiques et un effet calmant sur le système nerveux central. En règle générale, les patients type ont une forte fièvre et éprouvent très souvent une douleur intense. Le remède s’avère efficace dans la prise en charge de la toux, des infections grippales, des rhumes, des otites. Ces maladies s’accompagnent toujours d’une inflammation dans le corps, de sorte que Belladonna peut être également utilisé pour d’autres affections inflammatoires telles que la douleur abdominale et les coups de soleil.

Quelles sont la nature, la composition et la toxicité du remède homéopathique Belladonna ?

Belladonna est dérivé de la belladone noire (Atropa Belladonna), une plante de la famille des Solanacées. La belladone noire pousse bien sur des sols légèrement calcaires et riches en humus. Elle peut atteindre une hauteur de 1,50 m et produit de toxiques baies noires semblables à des cerises après floraison. L’ingestion de trois à cinq baies peut induire une intoxication mortelle chez un enfant en bas âge. La belladone noire pousse bien en Afrique du Nord et en Asie Mineure mais est originaire des Balkans et de la Scandinavie.

Atropa belladona
Le remède homéopathique a été fabriqué à partir de la belladone noire.

L’appellation Belladonna vient de la langue italienne et veut dire « belle dame ». Cette dénomination a été donnée du fait de l’effet esthétique que les collyres obtenue de la plante ont sur les pupilles. Généralement, les patients expérimentent cet effet chez l’ophtalmologue. Ce dernier se sert de l’atropine, l’un des ingrédients essentiels de la belladone noire, pour examiner les yeux.

On trouve de puissants alcaloides dans la belladone noire. Il s’agit de la scopolamine, de l’hyoscyamine et de l’atropine. Ces alcaloides sont utiles à la reproduction, à la digestion et à la circulation sanguine. Ils ont aussi des effets sur les muscles, les sucs digestifs et la salive.

La belladone noire est aussi connue pour sa capacité à provoque des hallucinations. Elle fait partie des herbes aux sorcières avec la mandragore,  le datura et la henbane. Elle était également utilisée comme remède pour les affections convulsives, l’asthme et la toux chronique. « Atropa », le nom du genre fait référence aux empoisonnements pouvant causer de sévères troubles du comportement.

Toutes les parties de la plante sont très toxiques. La belladone occupe l’une des premières places dans les statistiques des centres d’urgence antipoison, en matière d’intoxication par des plantes. Le taux de mortalité dans les 14 heures est d’environ 10%. 3 à 4 des baies chez les enfants et 10 à 12 baies chez les adultes peuvent entraîner une paralysie respiratoire. Des symptômes d’intoxication peuvent déjà apparaître à partir de 0,3 g de feuilles. Les oiseaux ne sont cependant pas sensibles à la belladone. 

Quelles sont les applications possibles de ce remède ?

Ce remède a un effet bénéfique sur le système nerveux qui, en médecine, est divisé en système nerveux sympathique et parasympathique. Le sympathique met le corps dans un état d’excitation tandis que le système nerveux parasympathique assure la relaxation physique. Si le sympathique prédomine, les vaisseaux rétrécissent comme dans une situation de stress extrême. Le système digestif s’arrête quasiment. Le cœur bat rapidement et puissamment. La respiration devient plus intense, avec un élargissement des pupilles. L’esprit est plutôt alerte et les muscles sont tendus, toujours prêt à se détendre brusquement.

Avec Atropa Belladonna, ce sont exactement ces réactions corporelles ci-dessus décrites qui sont stimulées. Le sommeil est hors de question, car l’esprit est extrêmement excité et les sens sont aiguisés par tous les stimuli provenant de l’environnement. En même temps, la circulation sanguine est stimulée et la peau devient presque rouge. Le corps entier est traversé par une chaleur. Dans cette situation, le patient est anxieux et nerveux et très sensible.  

Ceux, qui souhaitent un niveau d’attention particulièrement élevé, par exemple dans une situation d’examen ou d’interview, peuvent approcher de leur objectif avec seulement quelques globules de Belladonna. Ce remède est l’un des remèdes les plus importants en homéopathie pour les maladies inflammatoires. Ses domaines d’application typiques sont les otites fébriles et l’otite moyenne.

Les situations qui répondent favorablement à ce remède se caractérisent par une hyperactivité, qu’on retrouve généralement chez les enfants. Les personnes atteintes peuvent à peine rester immobiles car elles ont toujours envie de bouger.

Le remède est prescrit pour la prise en charge d’affections comme :

  • la coqueluche ;
  • la pharyngite
  • le rhume ;
  • la rougeole ;
  • la scarlatine.
Rhume
Belladonna s’avère un choix raisonnable pour les personnes atteintes de rhume et qui ne supportent pas les médicaments ordinaires.

Quelles sont les indications du remède ?

Les pathologies pour lesquelles Belladonna est utilisée correspondent dans une large mesure aux maladies qui se manifestent par des symptômes d’empoisonnement à la belladone noire. Celles-ci se manifestent tant sur le plan physique que mental et sont parfois très violentes. Par conséquent, remède est particulièrement adapté aux maladies aiguës.

Ceux qui utilisent le remède contre l’inflammation, doivent garder à l’esprit qu’il ne doit être utilisé que dans les premières étapes. Les signes typiques d’inflammation tels que la douleur, la rougeur, le gonflement et la surchauffe sont des indications probables de ce remède. Cependant, si du pus est déjà présent, il convient de s’abstenir de recourir à Belladonna.

Il y a aussi des maladies chroniques qui peuvent être soulagées par cette spécialité homéopathique. Ces maladies chroniques se développent lentement et se renforcent avec le temps. Il existe des déclencheurs assez typiques qui conviennent à l’application de ce remède. On a, par exemple, les cheveux mouillés ou le vent froid et sec qui provoque un rhume. Les conséquences d’un séjour prolongé sous le soleil brûlant devraient également pouvoir être traitées avec ce médicament homéopathique. 

Les maladies et affections typiques pouvant bien réagir à Belladonna comprennent :

  • la fièvre ;
  • les infections grippales ;
  • l’arthrite ;
  • le mal de dos ;
  • le coup de soleil ;
  • les brûlures ;
  • les infections de la peau ;
  • le mal de dents ;
  • l’amygdalite ;
  • l’hypertension artérielle ;
  • l’inflammation du sein ;
  • l’inflammation de la vessie ;
  • la sinusite ;
  • le mal d’oreille ;
  • les maux de tête.

Il existe certaines maladies pour lesquelles Belladonna peut être administré sous contrôle médical, en plus des traitements médicaux conventionnels. Il s’agit de :

  • la grippe ;
  • les oreillons ;
  • la scarlatine ;
  • la rougeole ;
  • l’amygdalite purulente ;
  • l’appendicite ;
  • l’hépatite ;
  • les convulsions fébriles ;
  • la méningite.

Les symptômes typiques qui suggèrent l’usage du remède homéopathique Belladonna comprennent :

  • Les fortes fièvres accompagnées d’ hallucinations ;
  • La sécheresse buccale ;
  • Les mains et les pieds froids ;
  • Le visage rouge et chaud;
  • Les douleurs subites et récurrentes ;
  • La sensibilité à la lumière, au bruit, au toucher, aux vibrations ;
  • Les difficultés à avaler ;
  • Les maux de tête récurrents.

Les plaintes s’améliorent à l’ombre, dans des pièces sombres, en repliant le cou et lorsque le patient est assis. Les plaintes empirent pendant l’exercice, dans la chaleur du soleil, par le toucher et la vibration, à la lumière et avec du bruit.

Ces symptômes sont soit les signes réels de la maladie, soit des changements observés simultanément. Dans tous les cas, ces signes suggèrent que Belladonna pourrait être approprié pour le patient. 

Tête chaude
Le visage rouge et chaud fait partie des symptômes typiques contre lesquels Belladonna est efficace.

Quelle est la posologie et le mode d’administration ?

Fondamentalement, les remèdes homéopathiques sont bien tolérés en raison de leur grande dilution et de la quasi absence d’effets secondaires. Ils conviennent donc à presque tous les âges, ainsi qu’aux femmes enceintes et allaitantes. Il est cependant recommandé de consulter une sage-femme ou un médecin qualifié si on souhaite utiliser des dilutions au-delà de 30 DH.

Pour le traitement en automédication, les puissances allant de 6 DH à 12 DH sont recommandées. En cas d’exacerbation des symptômes, il ne faut pas s’inquiéter car il s’agit d’une réaction physique normale. Toutefois, si cela persiste pendant plusieurs jours, il vaut mieux arrêter le traitement. Il faut aussi garder à l’esprit qu’il faut toujours utiliser un seul remède à la fois. Les médicaments sur ordonnance ne doivent jamais être interrompus sans consulter un médecin. Il ne faut pas non plus remplacer un médicament sur ordonnance par un médicament homéopathique.

Quelle que soit la forme galénique (comprimés, globules, gouttes), les remèdes homéopathiques sont généralement des substances très sensibles. Leur efficacité peut être affectée par des influences externes telles que la lumière et les changements brusques de température. Par conséquent, il faut prendre certaine précautions. Losqu’on prend Belladonna, il faut éviter de mâcher du chewing-gum et consommer de la menthe, du café et de l’alcool car ces produits peuvent influer négativement sur l’effet du remède. Il en est de même du dentifrice ; il faut donc prendre le médicament homéopathique à distance des séances de brossage. Pour exclure les réactions chimiques ou les échanges de charges avec des métaux, les globules, les gouttes ou les comprimés dilués doivent être pris avec une cuillère en plastique. Un quart d’heure avant de prendre Belladonna, la muqueuse buccale devraient être absolument exempte de boissons et de nourriture, d’alcool ou de nicotine.

Nourrissons et enfants en bas âge

Les nourrissons (jusqu’à 12 mois) peuvent facilement prendre un globule. Les bébés et les nourrissons jusqu’à l’âge de trois ans peuvent prendre deux globules. Les enfants plus grands recevront trois globules. Pour les bébés, il faudra placer les globules dans les joues. Les comprimés doivent toujours être dissouts dans de l’eau et administrées avec une cuillère en plastique ou une pipette. Il est également possible d’immerger une sucette à plusieurs reprises dans la solution aqueuse du médicament.

Adultes

Les globules sont placés sur une cuillère en plastique, puis on les laisse fondre lentement dans la bouche. Il en va de même pour les gouttes. Les comprimés sont placés dans la joue, où ils se dissolvent lentement. On peut également les dissoudre dans de l’eau.

Durée du traitement

Belladonna doit être pris jusqu’à ce que les symptômes se soient nettement améliorés ou qu’une guérison complète se soit produite. Au cours de la phase aiguë, les prises doivent être très rapprochées. A mesure que les symptômes s’améliorent, les délais peuvent être allongés. Les hautes dilutions (200 CH et plus) doivent être uniquement prescrites par des naturopathes ou des médecins homéopathes. Elles ne doivent pas être prises en automédication.  

Globules homéopathique
En général, les remèdes homéopathiques induisent peu (ou pas) d’effets indésirables.

Quel est le mode d’action de ce remède ?

L’effet des remèdes homéopathiques est basé sur le principe de la similitude. L’homéopathie de Hahnemann suppose que le patient devrait recevoir une toxine hautement diluée qui déclenche exactement les mêmes symptômes. Le remède Belladonna traite de ce fait toutes les maladies qui produisent des symptômes similaires à celui d’un empoisonnement à la belladone noire. Le but est que le corps déclenche des réactions ou des circuits de contrôle qui agissent contre l’action du poison.

Les remèdes constituent un soutien direct du système immunitaire du patient. En homéopathie, on parle dans ce contexte du « principe de résonance harmonique ». L’énergie vitale ou Prana est emprisonnée dans les milieux secs ou liquides. La dilution du milieu signifie une potentialisation de l’énergie qu’il contient, ce qui est souvent considéré comme une contradiction. Plus la puissance est élevée, plus l’effet du principe actif est puissant. Il s’agit simplement de l’énergie inhérente à l’agent qui est censé interagir avec le corps, et celle-ci est plus grande avec une dynamisation (ou potentialisation) plus élevée.

Quel est le profil du patient type de Belladonna ?

Plusieurs symptômes et attitudes peuvent suggérer l’efficacité de ce remède chez un patient. 

Tête

Le patient type de ce remède a la tête froide et humide. Le mal de tête s’aggrave lorsqu’il se penche vers l’avant et s’améliore lorsqu’il repose sa tête sur un oreiller. Les maux de tête peuvent être causés par des rhumes ou par la grippe. La douleur causée par la chaleur est oppressante et palpitante, comme si la tête était trop pleine. Belladonna est un remède efficace contre les coups de soleil, les migraines, la méningite et les commotions cérébrales. La douleur est aggravée par la lumière, le soleil, le toucher, le bruit, les odeurs, les courants d’air et par la position couchée. Elle est soulagée par une pression ferme. Le cuir chevelu est hypersensible, le patient a la sensation d’être tiré par les cheveux. La tête est chaude et les pieds froids.

Yeux

Les paupières tremblent et les yeux sont rouges, brillants, étincelants et sensibles à la lumière. La douleur est oppressante, palpitante et le regard est rigide.

Bouche et cou

La bouche est sèche avec une réticence à boire. Les crampes provoquées par la fièvre et le bégaiement font partie de des symptômes ressentis par les patients à qui convient ce remède. Les amygdales sont élargies. Boire et inhaler de l’air froid aggrave le mal de gorge. Il y a une sensation de serrement en avalant. On peut voir les artères carotides palpiter.

Oreilles

La douleur à l’oreille s’étend au visage ou au cou. Elle est lancinante, déchirante elle est accompagnée d’une hypersensibilité au bruit qui s’aggravent en position couchée. Les oreilles et le visage sont rouges. La glande parotide est enflée. 

Poitrine

Belladonna est l’un des principaux remèdes contre la coqueluche. La toux est aboyante sonne fort. Des douleurs thoraciques surviennent lorsque le patient tousse. L’asthme s’aggrave à l’air chaud et humide et le patient une sensation de poussière dans les poumons. Le larynx est très douloureux.

Estomac

Les douleurs à l’estomac s’améliorent avec la flexion avant. C’est est un remède important contre les crampes ou la douleur qui survient après la consommation d’une viande avariée. En cas de fièvre, le patient a envie de limonade et de choses fraîches et froides.

Vessie

Les symptômes de Belladonna se traduisent par une miction constante avec seulement un écoulement goutte à goutte. Ce symptôme survient en particulier après un refroidissement.

Organes génitaux féminins

La patiente ressent une douleur spasmodique et descendante au cours de la période menstruelle. Celle-ci est combinée avec la sensation que le dos se brise. La patiente doit se recroqueviller. Ce remède est également important lors de l’accouchement, lorsque le col chaud, dur et sec et ne s’ouvre pas. Les contractions sont trop faibles et la douleur touche la tête. Cela peut provoquer des crampes dans les jambes.

Détresse
Le patient type de Belladonna a sommeil mais n’arrive pas à s’endormir et a des hallucinations.

Symptômes d’ordre psychiatrique

Le patient type de ce remède a des hallucinations vives et terribles, qui s’accompagnent d’une fièvre, d’une rougeur au visage, ainsi que des pieds et des mains froids. Cracher, mordre et grincer les dents font partie des symptômes typiques de Belladonna. Le patient se cogne parfois la tête contre le mur. Il a peur des chiens bien qu’il grogne comme eux ! Il veut être nu et a peur des fantômes et des démons. Le malade a peur de tout ce qui a des cornes, est noir et énorme. Il fait des cauchemars et a un rire incontrôlé. Quand il est surpris, il tremble et veut fuir. Il a sommeil mais ne peut pas s’endormir.

Sources :

  • https://www.pharmacie-homeopathie.com/fr/belladonna-c1362.html
  • https://www.plantes-et-sante.fr/articles/plantes-medicinales/2462-belladone-et-aconit-de-la-magie-a-lhomeopathie
  • https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/MedicamentsHomeopathiques/Fiche.aspx?doc=medicament-homeopathique-belladonna
  • https://www.futura-sciences.com/sante/definitions/medecine-belladone-10407/
  • https://www.drugbank.ca/drugs/DB13913
  • https://www.decitre.fr/media/pdf/feuilletage/9/7/8/2/8/7/4/6/9782874610271.pdf
  • https://www.onmeda.fr/medecines-douces/homeopathie-poussee-dentaire.html
  • http://www.similasan.swiss/de/heilmittel/einzelmittel/belladonna.html
  • https://praxistipps.focus.de/belladonna-wirkung-und-anwendungsgebiete_102902
  • https://www.medicament.com/406-belladonna-dose-granules-boiron-4ch-5ch-7ch-9ch-12ch-15ch-30ch.html
  • https://www.globuli.de/einzelmittel/globuli-von-b-bis-b/belladonna-2/
  • https://www.hallo-homoeopathie.de/mittel/belladonna
  •  http://www.homoeopathischer-notdienst.de/Arzneimittelbild/Belladonna
  • https://www.yamedo.de/heilverfahren/homoeopathie/materia-medica/belladonna.html
  • https://www.nikolausheinen.de/Arzneimittelbild/Belladonna
  • https://www.globuliwelt.de/belladonna-globuli/
  • https://www.aerztezeitung.de/medizin/fachbereiche/sonstige_fachbereiche/homoeopathie/article/432111/wirkstoffe-homoeopathie-belladonna-tollkirsche.html