Sélectionner une page

L’électrostimulation fait désormais partie intégrante des dispositifs de physiothérapie et de soulagement de la douleur. Utilisée depuis de nombreuses années par les kinésithérapeutes, cette technique a séduit de nombreux athlètes professionnels qui souhaitent améliorer leurs résultats sans passer par le dopage. En effet, c’est la solution idéale pour éviter les blessures et donner aux muscles de surmonter naturellement l’intensité des entraînements. Mais il faut savoir que l’électrostimulation n’est pas une technique « miracle » : elle n’est, en fait, qu’une technique de plus pour soutenir nos efforts tout en respectant le fonctionnement du corps.

Le principe de l’électrostimulation est très simple. Elle reproduit précisément le processus qui se produit lorsque notre cerveau commande la contraction des muscles. Lorsque nous décidons de contracter un muscle, notre cerveau envoie un signal sous la forme d’un courant électrique qui circule à grande vitesse le long des fibres nerveuses jusqu’au muscle, qui réagit alors en se contractant. Découvrons-en plus sur le fonctionnement de l’électrostimulation.

Qu’est-ce que l’électrostimulation ?

La stimulation musculaire électrique est une méthode de traitement que l’on utilise pour répondre à des objectifs en thérapie physique. Si vous avez une blessure ou une maladie qui cause de la douleur ou une mobilité fonctionnelle limitée, votre physiothérapeute peut vous recommander cette procédure, notamment dans le cadre d’un programme de rééducation.

Les cas qui nécessitent le recours à l’électrostimulation :

Par ailleurs, il existe des cas particuliers où les médecins préconisent l’électrostimulation pour traiter les plaies persistantes. Bien souvent, le physiothérapeute, spécialiste des soins des plaies, serait le professionnel qui fournirait ce traitement.

Eclairs
Comment profiter des bienfaits de l’électricité.. pour son corps ?

Électrostimulation : comment ça marche ?

Utilisée couramment en thérapie physique et en rééducation, l’électrostimulation a largement fait ses preuves dans le soulagement de la douleur et la rééducation musculaire. Dans la plupart des cas, c’est une machine qui fournira un courant électrique, tandis que des fils connecteront l’appareil à des patchs adhésifs placés sur la peau sur la zone concernée. Le courant électrique est ensuite envoyé de la machine vers les patchs et émis dans le tissu musculaire situé en dessous, ce qui provoque naturellement une réponse sensorielle ou motrice.

Le soulagement des douleurs

La stimulation musculaire électrique peut être utilisée pour soulager la douleur. Il y a deux théories expliquant cette fonction de l’électrostimulation. Pour rappel, les scientifiques disent que les signaux de douleur sont envoyés au cerveau via les nerfs mais doivent passer par une « porte ». Il est avéré que la stimulation exercée par la machine traverse cette « porte », ce qui bloque ainsi les nerfs qui transmettent les sensations de douleur.

Une autre théorie, plus simple, avance, d’ailleurs, que la stimulation provoque la libération par le cerveau des analgésiques naturels du corps (endorphines et enképhalines) pour soulager la douleur. Quelques études ont montré l’augmentation de la quantité de ces substances après l’utilisation d’une électrostimulation à basse fréquence.

Genou bandé
L’électrostimulation peut soulager la douleur

La rééducation musculaire

L’électrostimulation est également utilisée pour la rééducation des muscles qui ont du mal à se contracter, ou encore à la suite d’une blessure. Dans ce domaine, la procédure est préconisée pour diverses raisons, mais elle s’adresse le plus souvent aux patients ayant subi un accident vasculaire cérébral ou une chirurgie orthopédique. Souvent, ces personnes ont du mal à actionner un muscle ou une articulation.

Lorsque l’impulsion électrique est envoyée dans le tissu musculaire à l’aide de la machine, dans les réglages adaptés, le muscle peut se contracter sans l’aide du patient. La répétition de cette procédure tout en contractant volontairement le muscle peut parfois amener le cerveau à réapprendre à l’actionner lui-même.

Électrostimulation : quels avantages et inconvénients ?

La stimulation musculaire électrique présente de nombreux avantages qui résident dans sa capacité à soulager rapidement la douleur ainsi qu’à rééducation les muscles après une blessure ou une maladie. Déjà, cette machine ne favorise pas la dépendance à la stimulation. Compacte et conviviale, elle constitue une alternative fiable à la prise de médicaments contre la douleur.

L’utilisation d’électrostimulation comporte peu de risques, sauf que son principal inconvénient est qu’elle ne résoudra pas le problème sous-jacent à la douleur. Pour la rééducation musculaire, le principal défaut est que, même si la machine peut provoquer la contraction d’un muscle, la fonction initiale peut ne pas revenir si les dommages neurologiques sont graves. De même, l’électrostimulation ne favorisera pas non plus la résistance des muscles, contrairement à ce que nous font croire les publicités. Et bien entendu, comme toujours, il faudra bien choisir son électrostimulateur pour profiter de tous ses avantages tout en limitant le risque d’effets secondaires.

L'électrosimulation peut être utilisé chez le kinésithérapeute
L’électrosimulation peut être utilisé chez le kinésithérapeute

Les différents types d’électrostimulateurs

Les kinésithérapeutes et physiothérapeutes utilisent différents types de stimulation musculaire électrique pour réaliser les traitements :

  • La stimulation neuromusculaire électrique transcutanée est une procédure permettant de soulager la douleur aiguë et chronique en thérapie physique. Votre physiothérapeute y fera recours pour soulager votre douleur en appliquant des électrodes à votre corps au-dessus de la région concernée du corps. L’intensité du courant électrique sera ajustée pour bloquer les signaux de douleur envoyés à votre cerveau.
  • L’iontophorèse est une sorte de stimulation électrique utilisée pour vous aider à prendre un médicament en physiothérapie. Dans ce cas précis, le courant électrique sera chargé d’envoyer différents principes actifs à travers votre peau et dans votre corps. Votre physiothérapeute utilisera probablement des médicaments pour soulager l’inflammation ou les spasmes musculaires, ou des médicaments d’iontophorèse pour éliminer les dépôts de calcium susceptibles de se former en cas de tendinite calcifiante de l’épaule.
  • La stimulation neuromusculaire électrique utilise un courant électrique pour provoquer la contraction d’un seul muscle ou d’un groupe de muscles. En plaçant des électrodes sur la peau à divers endroits, le physiothérapeute peut cibler les fibres musculaires appropriées. La contraction du muscle par électrostimulation permet, en effet, d’améliorer la façon dont le muscle affecté se contracte. Et comme toujours, le physiothérapeute peut paramétrer l’appareil pour permettre une contraction musculaire vigoureuse ou douce. Parallèlement à la stimulation de la fonction musculaire, la contraction du muscle favorise également la circulation sanguine dans la zone concernée.