Sélectionner une page

L’infection urinaire ou la cystite est une infection très courante chez les femmes. Et pour cause, elle est responsable de près de 3 millions de consultations, par an en France. Les études montrent, également, que plus de la moitié des femmes sont touchées par cette infection, au moins, une fois dans leur vie.

Ainsi, si vous avez envie d’aller aux toilettes toutes les 15 à 20 minutes, si vous avez une sensation de brulure intense et que vous avez mal, il s’agit certainement d’une cystite ! Que faire dans ce cas ? Il existe, heureusement, des moyens pour traiter les causes.

Faire un diagnostic 

Pour trouver le remède le plus efficace, il convient d’abord d’identifier la cause de l’infection urinaire. Il convient également de définir si vous avez réellement une infection urinaire ou non. Est-ce que : 

  • Vous avez très souvent envie d’uriner ? 
  • Vous urinez à petite quantité à chaque miction ?
  • Vous avez une sensation de brûlure ? 
  • Vous ressentez une tension dans la région du bas ventre ? 
  • Votre urine est malodorante ? 

Il y a de fortes chances que vous soufrez d’une infection urinaire. Mais il se peut que ces derniers soient, des symptômes pour autre chose. Si vous êtes fiévreuse ou que vous remarquez des traces de sang dans votre urine, il peut s’agir d’une constipation, par exemple.

La canneberge 

S’il s’agit, réellement, d’une infection urinaire, vous pouvez avoir recours aux bienfaits de la cranberry ou canneberge en français. Cette petite baie rouge, originaire d’Amérique du Nord, est disponible dans les supermarchés.  Sous forme de jus ou en baies séchées à grignoter, la cranberry est connue pour empêcher les bactéries responsables de la cystite à se fixer sur la paroi de la vessie. Mais attention, si vous avez opté pour la canneberge en jus, veillez à ce que la préparation soit sans sucre. Le mieux serait même de préparer votre boisson par vos propres soins.

Toilettes

L’eau

Dès que vous ressentez les premiers symptômes de la cystite, le premier réflexe à avoir est de vous carburer en eau. Et pour cause, l’eau permet d’éviter la prolifération des germes dans les urines et empêche l’adhérence à la paroi de la vessie. Bien évidemment, dans ce cas, vous ne pouvez pas boire n’importe quelle eau.

Tournez-vous vers les eaux alcalines et les aliments alcalins. Ces derniers possèdent des propriétés diurétiques et sont très riches en fibres. Résultat, les bactéries intestinales seront éliminées plus rapidement. Pour profiter d’une plus grande efficacité, vous pouvez ajouter du jus de citron dans votre eau alcaline. 

Les antibiotiques 

Si les remèdes naturels n’ont pas pu stopper les symptômes de la cystite, vous devez consulter rapidement un médecin. Dans ce cas, il pourra vous prescrire un traitement à base d’antibiotique. En fonction des cas, ces antibiotiques peuvent être pris en mono dose ou sur 3 jours. Quoi qu’il en soit, cela vous soulage rapidement et évite les complications possibles d’une infection urinaire.