Sélectionner une page

Rares sont les personnes qui n’ont jamais expérimenté cette sensation inconfortable d’avoir un sifflement ou un bourdonnement à l’intérieur des oreilles. Ces petits bruits dérangeants sont appelés « acouphènes ». Pour nombreux d’entre nous, ces symptômes sont banals et très vite oubliés. Mais pour d’autres, les acouphènes sont persistants et apportent réellement des perturbations dans la vie quotidienne et pour cause, ils peuvent être permanents et peuvent devenir un véritable cauchemar. Ces autres, ce sont plusieurs millions de personnes en France. Si plusieurs traitements s’offrent à eux, une étude récente montre que l’hypnose peut être une solution sur le long terme.

Que sont les acouphènes ?

Mais avant de trouver un cabinet d’hypnose à Paris sur Medoucine.com, par exemple, il convient de connaitre précisément comment cela agit sur vos symptômes. Pour ce faire, il convient d’abord de connaitre exactement ce que c’est. Les acouphènes sont des sensations auditives désagréables qui donnent l’impression de venir de l’extérieur et qui n’est pourtant pas le cas.

En fonction des personnes concernées, ces bruits peuvent être : des bourdonnements, des sifflements, des grincements, des chuintement, des vrombissements, des gazouillis, etc. Ces bruits viennent sans prévenir et peuvent survenir à n’importe quel moment. Ils seront alors, soit, progressifs, constants ou intermittents. Certaines circonstances peuvent les accentuer (c’est d’ailleurs la raison pour laquelle les personnes concernées les entendent plus lorsqu’elles sont fatiguées, stressées ou lorsqu’elles ont une position précise). Les acouphènes peuvent être perçus dans une seule oreille ou parfois les deux. En général, il existe deux grandes catégories d’acouphènes :

Les acouphènes objectifs

Atteignant moins de 5 % des cas et correspondant à des bruits au niveau d’un organe situé à l’intérieur de l’organisme. Les personnes qui se situent autour peuvent également l’entendre.

Les acouphènes subjectifs

Touchant plus de 95 % des cas. Ces types d’acouphènes sont surtout liés à une maladie auditive. Contrairement au premier type, il n’y a que le patient qui l’entend dans son ou ses oreilles.

Dans tous les cas, ce trouble est particulièrement répandu, surtout en France, car il touche plus de 8 millions de personnes.

Comment l’hypnose agit sur les acouphènes ?

Selon de récentes études, 6 à 7 personnes souffrant d’acouphènes tirent des avantages grâce à l’hypnose. Par la même occasion, l’on sait que 3 personnes sur 10 témoignent positivement de tous les bienfaits de l’hypnose alors mêmes qu’elles ont été considérées comme étant « résistantes aux autres formes de thérapies ». L’on peut donc affirmer avec conviction que l’hypnose est d’une grande aide pour les acouphéniques. Mais ces chiffres sont à prendre avec parcimonie. De plus, il convient de comprendre exactement comment l’hypnose peut intervenir face aux symptômes des acouphènes.

Les acouphènes peuvent être très douloureux

#1 – L’hypnose agit directement sur le système nerveux végétatif

Il est important de préciser et de ne jamais oublier que les symptômes acouphéniques et les états émotionnels toxiques (dont le stress ou la fatigue par exemple) sont étroitement liés. Il s’agit d’une sorte de cercle vicieux car : plus vous êtes stressé et fatigué, plus les symptômes s’aggravent et les bruits deviennent de plus en plus nuisibles dans votre quotidien. C’est pour cette raison que l’hypnose intervient bénéfiquement dans cette situation.

En effet, cette activité permettra d’influer progressivement sur l’équilibre du système limbique. Il s’agit d’un système totalement autonome dans notre organisme, qui permet de réguler plusieurs fonctions clés de notre corps : la digestion, la respiration, le système de sécrétion, la pression artérielle. Il va sans dire que le fait de toucher directement ce système autonome permet d’apporter un plus grand rééquilibre.

#2 – L’hypnose vous fait reprendre le contrôle de votre corps

Grâce à l’hypnose, vous pouvez reprendre le total contrôle de votre corps. Dans un premier temps, le travail consistera à trouver l’origine de vos acouphènes ou plus précisément de cette manifestation psychosomatique.

Ensuite, il convient de casser la boucle des choses qui entretiennent vos acouphènes (stress, fatigue, etc.). Vous devez être alors capable de bien faire la différence entre ces bruits dérangeants et la réalité. Bien évidemment, cette solution est surtout dédiée aux acouphènes subjectifs.

#3 – L’hypnose régule le système auditif

Il est important de préciser que les acouphènes résultent de problèmes au niveau du système auditif. Et dans la plupart des cas, ce problème résulte d’un état psychologie et nerveux altéré. Et l’hypnose permet, une fois de plus, d’y remédier.