Sélectionner une page

Ledum palustre est un remède homéopathique couramment utilisé en présence de diverses affections localisées au niveau de la peau, des membres et bien d’autres régions anatomiques. Il est prescrit dans diverses sphères médicales, notamment en traumatologie, en rhumatologie, en dermatologie. C’est un remède indiqué en présence des atteintes articulaires, des blessures, des morsures d’animaux et des piqûres d’insecte. Il peut être préconisé à titre curatif, mais également en prévention des crises de goutte, des piqûres d’abeille et des moustique. Ledum palustre est un remède doté d’une multitude d’effets bénéfiques. Pour un meilleur emploi de ce remède, il est important de consulter un médecin homéopathe qui saura prescrire la dilution et adapter la posologie en fonction des symptômes et des affections.  

Quelle l’origine de la souche homéopathique Ledum palustre ?

Ledum palustre est le nom d’un arbuste également appelé ‘’Lédon des marais’’, ‘’Rhododendron tomentosum’’, ‘’thé du labrador’’ ou encore ‘’romarin sauvage’’. Cette plante toxique à l’état naturel, appartient à la famille botanique des Ericaceae. La teinture mère de Ledum palustre est obtenue à partir des feuilles de cette plante.

Ledum palustre
Ledum palustre est formulé à partir de la plante du même nom. Ce végétal est aussi connu sous les appellations de « romarin sauvage » et de « thé du labrador » entre autres.

Ledum palustre est donc un remède homéopathique d’origine végétale. Il s’agit d’un remède sûr et efficace constitué de doses thérapeutiquement actives d’une matière végétale diluée et dynamisée à plusieurs reprises en vue d’obtenir le degré de dilution souhaitée.

Ledum palustre : sous quelles formes se présente-t-il ? 

Ledum palustre est un remède qui se présente sous plusieurs formes galéniques. Il est couramment vendu sous forme de granules en dilution CH (Centésimales Hahnemanniennes)  ou DH (Décimales Hahnemanniennes). Il est possible d’acheter ce remède sous forme de doses globules, de solutions buvables en gouttes et en ampoules. Ledum palustre est également disponible sous la forme d’une pommade.

 Quelles sont les indications de Ledum palustre dans le domaine de la traumatologie ?

La prescription de Ledum palustre peut s’avérer utile dans le cadre du traitement homéopathique des affections et des troubles relevant de la traumatologie, une spécialité médicale qui prend en charge les patients affectés par des traumatismes physiques (coups, blessures ou chocs subis de façon violente et soudaine). Ce remède permet de soigner les conséquences d’un traumatisme. C’est pourquoi, il est bien indiqué en présence des ecchymoses, des hématomes et des blessures.   

Ecchymoses et hématomes

Ledum Palustre est un remède approprié en cas d’ecchymose, caractérisée par une tache aux contours irréguliers et de couleur bleue violacée, noire ou pourpre. Peu ou pas gonflée, l’ecchymose, familièrement appeléé bleu, peut survenir à la suite d’un coup ou d’un choc dans n’importe quelle partie du corps.

Ledum Palustre s’avère particulièrement utile lorsque les ecchymoses apparaissent sur les orteils, les doigts ou au niveau de l’œil. En effet, lorsque l’ecchymose entoure l’œil et est consécutive à un traumatisme de la face (coup porté au visage, chute, accident), elle est désignée communément par le terme ‘’œil au beurre noir’’ ou ‘’cocard’’.

Ledum Palustre est également utilisé en présence d’un hématome. Il s’agit d’une lésion caractérisée par la présence de sang à l’intérieur d’un tissu ou d’un organe après une hémorragie consécutive à un choc ou un coup (de poing) violent ou répété. Comparé à une ecchymose, un hématome se distingue par un gonflement beaucoup plus prononcé et une lésion plus volumineuse.

Blessures

Ce remède est également préconisé lorsqu’à la suite d’une coupure ou d’un bleu induit par un objet piquant, la plaie ne saigne pas. Aussi, il est bien indiqué quand une plaie ouverte est provoquée par la morsure d’un animal (chien, chat, rat…). Toutefois, il ne dispense pas des traitements spécifiques tels que le sérum antirabique.

Les plaies provoquées par les piqûres d’insectes sont traitées en ayant recours à Ledum Palustre. L’utilisation de Ledum Palustre dans un cadre préventif permet d’être beaucoup moins piqué par les abeilles ou les moustiques. Ledum constitue alors un traitement anti-moustique particulièrement efficace.

Lédum palustre soulage la blessure, améliore la douleur et accélère la cicatrisation des plaies provoquées par des objets pointus.

Ainsi, Ledum palustre est idéal lorsque :

  • le tissu entourant la plaie paraît, froid au toucher, est de couleur bleu, douloureux et enflammé, pâle et engourdi ;
  • ces douleurs provenant des plaies sont soulagées par des compresses froides et aggravées par la chaleur ;  
  • les bleus tardent à disparaître (après la disparition de la douleur et de l’inflammation) ;
  • les hématomes sont persistants.
Plaie à l'avant-bras
Ledum palustre permet de prévenir l’infection des plaies.

Dans quels cas, Ledum palustre est il utilisé en dermatologie ?

Ledum palustre est prescrit en présence d’une acné rosacée. Une affection chronique de la peau caractérisée par l’apparition de petits boutons rouges au niveau du visage (les joues, le nez, le front, le menton). Ledum palustre permet d’éliminer ces boutons, surtout  lorsqu’ils apparaissent sur une peau sèche.

Aussi, il est administré lorsque la peau se couvre de plaques et de boutons rouges douloureux ou qui démangent, à la suite d’une piqûre d’insecte. Il est bien indiqué en présence des piqûres associées à des gonflements et des démangeaisons, comme c’est le cas, lorsqu’un sujet est piqué par un moustique. Il est alors préconisé lorsque des œdèmes et des démangeaisons surviennent localement après une piqûre d’insecte. Son efficacité permet de prévenir le prurit lorsqu’il est administré immédiatement après des piqûres d’insectes.

Ainsi, Ledum palustre est efficace contre :

  • les enflures et les douleurs consécutives à des piqûres d’insecte ;
  • les gonflements œdémateux consécutifs à une accumulation anormale de liquide ; 
  • les prurits qui surviennent au niveau des pieds et des chevilles ;
  • les affections cutanées caractérisées par une peau sèche qui pèle et qui démange.

Quels sont les critères d’utilisation de Ledum palustre en rhumatologie ? 

Ledum palustre est grandement bénéfique aux patients affectés par des pathologies qui s’inscrivent dans le domaine de la rhumatologie, une spécialité médicale qui prend en charge les maladies des os, des articulations, des muscles, des tendons et des ligaments.

Ainsi, il permet de traiter les maladies caractérisées par des atteintes articulaires, des douleurs ou des inflammations affectant les articulations ou les structures situées à proximité, notamment le rhumatisme. Ledum palustre est efficace contre les douleurs et les problèmes articulaires, mais également contre la goutte, une autre pathologie caractérisée par une atteinte des articulations.

Rhumatisme et douleur rhumatismale

Ledum palustre est bien adapté en cas de rhumatisme associé à une douleur et une inflammation. Il s’agit d’un remède efficace lorsque :

  • un rhumatisme ou de la douleur débute au niveau des petites articulations des membres inférieurs, puis remonte ;
  • le rhumatisme survient au niveau des articulations du coude ;
  • une douleur rhumatismale prédomine dans les articulations du bras, de la hanche, du genou et des pieds.

Douleur et problèmes articulaires

Ledum est le remède approprié contre les problèmes ou les douleurs articulaires, notamment lorsque :

  • les douleurs articulaires sont soulagées par les applications froides et aggravées par la chaleur ;
  • les douleurs articulaires sont ressenties au niveau de la plante des pieds, des chevilles ou des genoux, puis remontent vers les autres articulations ;
  • l’articulation est enflée et soulagée par le froid ;
  • la douleur est localisée au niveau des articulations de l’épaule et du coude est aggravée par les mouvements.

Goutte

Provoquée par un excès d’acide urique dans le sang, la goutte est une forme d’arthrose. Elle se manifeste par des douleurs aiguës, des rougeurs et une sensibilité au niveau des articulations. Ledum palustre est recommandé pour soigner la goutte, notamment pour atténuer la douleur qui survient lors de la crise de goutte. Il est bien indiqué lorsqu’il s’agit d’une goutte qui survient au niveau des pieds et des genoux, et soulagée par le froid. Il est également utilisé dans le cadre d’un traitement préventif de la crise de goutte. Ainsi, il peut être utilisé pour éviter la récidive d’une crise de goutte.

Quel est le mode d’usage de Ledum palustre ?

Ledum palustre est prescrit par un médecin homéopathique en fonction du type de pathologie et des manifestations de celle-ci. C’est le médecin qui détermine la fréquence des prises et la durée du traitement. A titre indicatif, plusieurs types de posologies de Ledum palustre sont présentés ci-dessous en fonction des troubles.    

Dermatologie

  • Contre les piqûres d’insecte : Ledum palustre 9CH, 4 granules 3 fois par jour. A titre préventif lors de la période d’exposition et pour éviter de se faire piquer, la dilution 15 CH peut être utilisée à raison de 5 granules par jour.
  • En cas d’acné rosacée : Ledum palustre 5 CH, à raison de 5 granules, deux fois par jour (le matin et le soir) pendant trois mois.

Traumatologie

  • Ecchymoses ou ‘’œil au beurre noir’’: Ledum palustre 5 CH, à raison 5 granules toutes les heures, puis espacer avec les améliorations, pendant 4 jours.
  • Douleur d’une plaie provoquée par un instrument piquant : Ledum palustre 5 CH, à raison de 5 granules toutes les 2 heures, puis à espacer selon amélioration.
Piqûre d'insectes
Ledum palustre s’avère utile en cas de piqûre d’insectes.

Rumatologie

  • Rhumatismes: Ledum palustre 5 CH à raison de 5 granules 3 fois par jour.
  • Douleurs articulaires : Ledum palustre 5 CH,  à raison de 5 granules toutes les trois heures, avec un espacement des prises lorsque la douleur diminue.
  • Crise de goutte : Ledum palustre  7 CH, 5 granules toute les 30 minutes jusqu’à amélioration.
  • Pour prévenir la crise de goutte: Ledum palustre 15 CH, à raison de 1 ou 2 doses par semaine pendant 6 mois.

Sources

  • https://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/e183f515ac3fb02decfe66c82944efd9.pdf
  • https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=medicament-homeopahique-prendre-vacances-traiter-les-piqures-d-insectes-avec-le-ledum-palustre