Sélectionner une page

« Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière ». Cette phrase sonne celle qu’on entend dans les publicités. Pourtant, elle cache une vérité absolue. Les bienfaits du sport ne sont plus à présenter : diminution des risques d’infarctus, favorise le transit, renforce le cœur, régule la tension, permet de mieux respirer. Et pas que. Une récente étude ajoute un autre grand avantage à son palmarès : la diminution des risques d’accident vasculaire cérébral ou AVC.

La marche, une activité à plusieurs vertus

Les études sont donc nombreuses à confirmer que le sport est un excellent moyen pour rester en bonne santé. La marche est une activité particulièrement plébiscitée. Mais pour bénéficier de ces avantages, les spécialistes recommandent de la pratiquer régulièrement et selon une intensité plus ou moins intensive en fonction des cas.

En plus de ses bienfaits sur le cœur, le foie et les poumons, la marche est également LA solution « miracle » pour réduire, efficacement, les risques de maladies cardiovasculaires. C’est ce que l’on apprend suite à une étude faite par des chercheurs de la Tufs University, aux États-Unis.

Marche à pied

Plus vous marchez, plus vous serez en bonne santé

Cette étude, publiée dans la revue médicale Circulation, a été faite sur une durée de 10 ans. Durant ce temps, les chercheurs sont suivis le quotidien de 4 207 hommes et femmes, dans la moyenne d’âge est de 73 ans. Tous les jours, une évaluation a été faite sur le niveau d’activité physique, les passe-temps et l’impact de ces activités sur la santé en général.

Et les conclusions sont en faveur de ceux qui pratiquent la marche régulièrement. En effet, les résultats prouvent que : la pratique de la marche rapide permet de réduire les risques d’avoir des maladies cardiovasculaires. Les chiffres disent que les personnes qui ont pris le temps de marcher à un rythme supérieur à 5 km/h, ont réduit les risques de :

  • Maladie coronarienne à 50 %
  • AVC à 53 %
  • Maladies cardiovasculaires à 50 %

Pour une santé de fer, équipez-vous alors de votre gourde personnalisée de chez maxilia.fr et marchez ! Rien de plus simple et pourtant une grande efficacité, à la clé.

Faire de la marche, oui mais à quelle fréquence ?

Bien évidemment, il faudra respecter une certaine fréquence pour que la marche impacte votre santé. Alors, quelle est la durée idéale pour réduire les risques d’AVC ? C’est l’étude récente publiée dans la revue Neurology, effectuée sur 925 personnes qui permettra de répondre à cette question.

Marche en solitaire

En effet, selon les conclusions obtenues les personnes qui exercent ce sport 4 heures par semaine (soit dans les 40 minutes par jour) sont celles dont les résultats sont les plus probants. Mais la marche n’est pas le seul facteur de cette diminution des risques d’AVC. Prenez le temps de vous informer sur le site tuberose.com pour connaitre les règles à respecter au niveau de l’alimentation, par exemple.

Objectif : 10 000 pas par jour

Vous n’avez pas le temps pour aller à la salle ? Vous n’avez pas les matériaux nécessaires pour certains sports ? Ne vous inquiétez pas, pour rester en bonne santé, il suffira de faire 10 000 pas par jour au minimum. Une recommandation faite par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour éviter la sédentarité, l’ennemi numéro un d’aujourd’hui.