Sélectionner une page

Natrum Muriaticum est un médicament qui est utilisé en homéopathie, une médecine plébiscitée par les Français. Selon un sondage Ipsos (novembre 2018), 76 % d’entre eux ont une bonne image de l’homéopathie et 74 % des Français jugent que les médicaments homéopathiques sont efficaces. Parmi ces médicaments figure Natrum Muriaticum qui s’avère efficace pour soigner plusieurs affections relevant d’une diversité de spécialités médicales (gastro-entérologie, gynécologie, psychiatrie, dermatologie…). Ainsi, il est utilisé pour la prise en charge d’un grand nombre de pathologies, notamment les affections cutanées, les troubles digestifs. Il est également efficace en cas de surmenages, d’allergie au soleil, de dépression et de symptômes physiques associés à ce trouble psychique. Natrum muriaticum avec une dilution spécifique est prescrit par un médecin homéopathe en fonction de l’état de santé du patient et des symptômes de sa maladie.

Quelle est l’origine de Natrum muriaticum ? 

Natrum muriaticum est le nom latin de la souche du remède homéopathique. Natrium muriaticum est une souche d’origine minérale. Il est dérivé du sel de mer ou chlorure de sodium, le sel à l’état non raffiné. Ce sel se présente sous la forme de cristaux transparents. Il est soluble dans l’eau et insoluble dans l’alcool. Il obtenu à partir de l’évaporation de l’eau de mer dans des marais salants. Le chlorure de sodium est donc d’origine marine.

Sel de mer
Natrum muriaticum correspond au chlorure de sodium. Il s’agit du sel de mer non raffiné obtenu par évaporation des marais salants.

Ainsi, Natrium muriaticum est un remède homéopathique élaboré à partir du chlorure de sodium ou du sel marin non raffiné. Il est préparé par le biais d’un procédé spécial qui lui confère des propriétés thérapeutiques.

Natrium muriaticum : sous quelle forme se présente-t-il ?

Natrium muriaticum peut être acheté dans les pharmacies sous une diversité de formes. Il est disponible sous forme de granules, de doses globules, de triturations, de suppositoires ou de solutions buvables hydro-alcooliques (gouttes et ampoules). 

Natrum muriaticum : comment agit-il ?

Natrum muriaticum est un remède utilisé dans le cadre du traitement de plusieurs pathologies. C’est donc un polychreste qui possède de nombreuses indications. Il s’agit d’un médicament polyvalent à action lente, profonde qui perdure pendant une longue période de temps. C’est un remède efficace et puissant qui, en présence des symptômes spécifiques, induit des résultats, des modifications qui s’inscrivent dans le temps. Il contribue à modifier les tissus corporels en vue de faciliter l’absorption des quantités de sel disponible dans les aliments. Il aide à restaurer les tissus corporels, à promouvoir et à maintenir un équilibre hydrique sain. Ainsi, il agit en aidant le corps à réguler l’équilibre hydrique et pour soulager divers symptômes.

En effet, le déséquilibre hydrique provoque des symptômes. De même, un individu en bonne santé, manifeste des symptômes bien spécifiques lorsqu’il absorbe Natrum muriaticum à des doses non diluées. Natrum muriaticum, à dosage dilué, est utilisé en homéopathie lorsqu’ un individu présente ces mêmes symptômes. Ainsi, Natrum muriaticum peut éliminer les symptômes qu’il induit lorsqu’il n’est pas dilué.

Quels sont les symptômes caractéristiques contre lesquels Natrum muriaticum est-il efficace ?

Les dilutions de Natrum muriaticum utilisées en homéopathie sont dotées de propriétés thérapeutiques qui s’avèrent efficaces contre une diversité de symptômes. Ainsi, les homéopathes prescrivent ce remède en présence des symptômes liés aux affections cutanées, notamment contre les éruptions cutanées, les furoncles, les verrues, les boutons. Natrum muriaticum est également préconisé en présence d’une peau grasse ou d’excès de gras, d’un prurit de la peau, d’une urticaire sur tout le corps.    

Par ailleurs, Natrum muriaticum soulage une diversité de symptômes douloureux. Il est efficace contre les douleurs qui surgissent et disparaissent graduellement. Il est bien indiqué contre les symptômes douloureux localisés dans diverses régions anatomiques. Il est prescrit contre la douleur circonscrite au niveau du dos, de la gorge, du foie, de l’estomac ou de la tête, notamment les maux de tête, les migraines.

Les symptômes localisés au niveau de l’appareil digestif peuvent être traités avec Natrum muriaticum. Ce remède est bien indiqué contre les crampes gastriques, le ballonnement abdominal, les digestions difficiles.

Les autres symptômes caractéristiques liés à la prescription de Natrum muriaticum sont, entre autres, :

  • un amaigrissement malgré un bon appétit ;
  • un amaigrissement prédominant au niveau de la partie supérieure du corps avec anémie ;
  • une soif intense de grandes quantités d’eau froide ;
  • un grand désir de sel ;
  • un désir anormal d’aliments salés ;
  • une faim excessive;
  • un grand appétit ;
  • un très bon appétit ou une boulimie fréquente sans augmentation de poids ;
  • des mictions excessives ;
  • une sécheresse des muqueuses (nez, bouche…) ;
  • une fissure profonde dans la lèvre inférieure ;
  • des difficultés d’endormissement ;
  • la fatigue générale ;
  • la tristesse, l’irritabilité, la colère.

Les symptômes ont tendance à s’améliorer avec le repos, en plein air, avec une respiration profonde, dans les montagnes et avec les bains froids.

Les facteurs d’aggravation sont :

  • la consolation ;
  • le soleil ;
  • la chaleur ;
  • le bord de mer ou le séjour prolongé à la mer.
Lèvres sèches
La sécheresse des lèvres fait partie des symptômes caractéristiques liés à la prescription de Natrum muriaticum.

Quel est le profil de personnalité Natrum muriaticum ?

Un remède homéopathique peut s’avérer moins efficace s’il n’est pas adapté aux traits de personnalité du patient. Le médicament de profil permet un traitement adapté et efficace. Ainsi, Natrum Muriaticum peut être grandement bénéfique pour certains profils de personnalité.

Le profil de personnalité de Natrum Muriaticum correspond aux personnes émaciées qui malgré un bon appétit perdent du poids. Le profil type qui peut tirer le meilleur parti de Natrum Muriaticum est un sujet maigre et grand. Il est sujet à la dépression, à la colère, à la mélancolie et aux sautes d’humeur. La consolation aggrave son état dépressif.

Il s’agit d’un sujet impatient, très sensible qui peut se sentir facilement blessé par les injures, les offenses provenant de son entourage. C’est un sujet très sérieux et introverti qui a tendance à se replier sur lui-même ou à s’imposer la solitude. Certaines spécificités peuvent transparaître au niveau de ce profil lorsqu’il s’agit d’un enfant, d’un adolescent ou d’un adulte.

Natrum Muriaticum Enfant

L’enfant Natrum Muriaticum est introverti, hypersensible, solitaire, mais également réservé et silencieux. Il se replie sur lui-même, s’isole et préfère ne pas exprimer sa peur. Aussi, il n’exprime pas facilement ses émotions Il peut être affecté par un retard au niveau de la parole, de la marche. Il est maigre avec un très bon appétit. Il est consciencieux, se plie aux consignes et manifeste un bon comportement. Il peut être affecté par un amaigrissement, mais également par des troubles du sommeil, l’anxiété, la dépression. Il a une attirance pour le sel. Les encouragements et les conseils sont susceptibles de le mettre dans un violent accès de colère. La consolation n’est pas utile, car elle peut aggraver la colère de l’enfant.

Natrum muriaticum adolescent

L’adolescent Natrum muriaticum est réservé et hyperémotif, avec une sensibilité émotionnelle et une vulnérabilité. Il peut se sentir blessé par des propos ou des gestes. Il a sens élevé des responsabilités. Mais, il ne tarde pas à s’enfermer dans son monde avec une tendance au repli silencieux. Il a une préférence pour la lecture, la musique.

Natrum muriaticum adulte

L’adulte Natrum muriaticum est un sujet responsable, réservé, introverti et peu communicatif. Il préfère rester seul, à l’écart avec une aversion pour la compagnie. Il ne supporte pas d’être consolé. Il est animé par plusieurs types de peurs, notamment la peur de la foule, de paraître en public, des endroits clos ou fermés, de l’orage.

Dans quels cas Natrum muriaticum est-il utilisé en gastro-entérologie ?

Natrum muriaticum est un remède homéopathique qui permet de traiter efficacement plusieurs troubles digestifs. Pour ce faire, il est prescrit en présence :

  • d’une diarrhée ;
  • d’une brûlure d’estomac ;
  • d’une constipation.  
brûlure d'estomac
Outre la constipation et la diarrhée, Natrum Muriaticum permet de soigner les brûlures d’estomac.

Quels sont les critères d’utilisation de Natrum muriaticum en dermatologie ?

Natrum muriaticum peut être utilisé pour soulager plusieurs problèmes cutanés. Il est efficace contre l’acné, l’herpès labial, péribuccal ou génital, les éruptions cutanées localisées au front et au bord du cuir chevelu ainsi que les lésions prurigineuses, sèches ou squameuses de la peau. Les pathologies traitées en dermatologie avec Natrum muriaticum sont :

  • l’eczéma atopique ;
  • la dermite séborrhéique (à l’origine des pellicules) ;
  • le psoriasis ;
  • l’allergie solaire ou les lucites (affection cutanée déclenchée par les rayons du soleil et provoquant l’éruption de petits boutons rouges qui démangent) ;
  • les petits œdèmes circonscrits au niveau des paupières ou des doigts.

Quelles sont les pathologies traitées par Natrum muriaticum en gynécologie ?

En cas de syndromes prémenstruels associés à un état dépressif, à une tristesse, Natrum muriaticum constitue un remède homéopathique approprié. Il est également prescrit chez les jeunes filles confrontées à une aménorrhée primaire ou consécutive à un choc émotionnel ou à un stress. Il est bien indiqué en présence d’une frigidité, d’un vaginisme ou d’une sécheresse vaginale provoquant des rapports sexuels douloureux. Aussi, Natrum muriaticum est utilisé contre :

  • les règles douloureuses ; 
  • les vaginites ;
  • les lésions vaginales.    

Quelles sont les indications de Natrum muriaticum en psychiatrie ?

Les états dépressifs pris en charge par le biais de Natrum muriaticum affectent les hommes et les femmes de tout âge, les enfants, les adolescents et les adultes. Ils sont associés à des manifestations corporelles, notamment des palpitations. Ils surviennent chez des sujets hypersensibles qui pleurent facilement ou qui se cachent pour pleurer, avec une tendance à la tristesse, au repli sur soi ou avec une préférence pour la solitude. En période de dépression, le sujet ne veut pas être consolé.

Aussi, Natrum muriaticum est bien indiqué contre les dépressions nerveuses réactionnelles ou provoquées par un évènement ou un choc émotionnel, mais également contre les insomnies, les agitations psychomotrices et la fatigue intellectuelle ou physique. Ainsi, les étudiants en période d’examen et confrontés à une fatigue consécutive à un surmenage, peuvent profiter des effets bénéfiques de Natrum muriaticum.

Quelles sont les pathologies contre lesquelles Natrum muriaticum est utilisé dans la sphère ORL et des voies respiratoires ?  

Natrum muriaticum s’avère bénéfique aux personnes qui s’enrhument au moindre froid ou confrontées à des congestions ou à un écoulement nasal important. Il trouve son emploi en présence des rhinites à répétition, chroniques ou d’origine allergique (associé un écoulement nasal clair) ainsi que les rhinopharyngites caractérisées par un écoulement ou une sècheresse des muqueuses. Les autres pathologies de la sphère ORL et des voies respiratoires prises en charge par Natrum muriaticum sont :

  • les otites séro-muqueuses ;
  • les sinusites ;
  • le rhume de foins ;
  • le coryza associé à des sécrétions liquides. 

Les indications de Natrum muriaticum en pneumologie, en urologie et endocrinologie ? 

En pneumologie, Natrum muriaticum est préconisé pour le traitement de l’asthme, une pathologie bronchique chronique se manifestant par une difficulté à respirer, un essoufflement, une respiration sifflante.

Dans la sphère de l’endocrinologie, Natrum muriaticum est prescrit pour traiter les pathologies de la croissance, les dysthyroïdies (dysfonctionnement de la thyroïde) et l’acromégalie provoquée par une production excessive d’hormone de croissance par la glande hypophyse.

En urologie, Natrum muriaticum est un remède approprié pour le traitement de la cystite ou des infections urinaires.

Rhinite allergique
En cas de rhinites allergiques, prendre Natrum muriaticum 15CH, 5 granules une fois par jour pendant 3 mois s’avère efficace

Comment Natrum muriaticum est-il utilisé en présence des pathologies ? 

En présence d’une pathologie, une dilution spécifique de Natrum muriaticum est prescrite par le médecin homéopathe, avec une posologie bien précise.    

  • Pour contrôler la dépression : une dose de Natrum Muriaticum 30 CH par semaine pendant 3 mois ou Natrum muriaticum 9 CH à raison de 3 granules 2 fois par jour ;
  • En cas de dermite séborrhéique : Natrum muriaticum 7 CH, 5 granules, deux fois par jour (de préférence le matin et le soir) pendant une période de 3 mois ;
  • Contre l’herpès : muriaticum 7 CH, 2 granules 3 fois par jour ;
  • Pour mettre un terme aux rhinopharyngites récidivantes : Natrum muriaticum 15 CH, 5 granules par jour pendant 3 mois ;
  • Contre les lésions vaginales, il faut Natrum muriaticum 15CH, 5 granules 1 fois par jour pendant 3 mois ;
  • Pour combattre les cystites, il est conseillé d’utiliser Natrum muriaticum 9 CH, 5 granules, une fois par jour (le soir) pendant 15 jours ;
  • Pour l’asthme, il faut Natrum muriaticum 15CH à raison d’une dose globules par semaine pendant 3 mois.

Sources :

  • https://www.ipsos.com/fr-fr/lhomeopathie-plebiscitee-par-les-francais
  • https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/MedicamentsHomeopathiques/Fiche.aspx?doc=medicament-homeopathique-natrum-mur
  • https://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/acf6ce917479d99e67022b65815a5da3.pdf