Sélectionner une page

Le crudivorisme également connu sous l’appellation « alimentation vivante » est un régime qui favorise la nutrition par des aliments exclusivement crus. Assez méconnu, ce mode de vie suscite de nombreuses questions : d’où vient-il ? En quoi consiste-t-il ? Quels sont ses bienfaits ? Peut-il provoquer des carences ? Quels inconvénients peuvent rencontrer les personnes adeptes de ce mode alimentaire ? Quel rôle joue la cuisson sur les aliments et pourquoi il serait bénéfique de manger exclusivement cru ? Toutes ces questions peuvent rester en suspens alors nous allons tenter d’y répondre point par point.

D’où vient le crudivorisme

Pour mieux comprendre le crudivorisme, il faut remonter à plusieurs milliers d’années, car ce type d’alimentation n’est pas une tendance tout à fait jeune. En effet, selon certains textes bibliques, une secte juive aurait pratiqué ce type d’alimentation, ses adeptes auraient eu même une espérance de vie pouvant aller jusqu’à plus de cent ans. Il faudra ensuite attendre le XXe siècle pour redécouvrir cette pratique par les voix de Ann Wigmore et Viktoras Kulvinkas. Comme l’indique le site de référence sur le sujet http://www.crudivorisme.com, le crudivorisme englobe de nombreuses sous-pratiques différentes comme :

  • frugivores : uniquement des fruits
  • instinctos : manger sans associer d’aliments
  • liquidariens : nutrition par le liquide
  • granivores : uniquement des graines

En quoi consiste le crudivorisme ?

Ce mode alimentaire consiste à consommer uniquement des aliments crus qui n’ont pas été transformés. Ici, vous ne pouvez pas cuire les aliments au-delà de 40 degrés. Généralement, ses pratiquants mangent exclusivement des végétaux, mais certains consomment de la viande et du poisson. Les seules transformations autorisées par le crudivorisme sont :

  • la fermentation: technique de conservation (vinaigre, vin, fromage, olives, etc.)
  • la germination : développement d’une plante à partir d’une graine

Les adeptes de ce régime alimentaire le revendiquent, car consommer cru permet de conserver certains nutriments comme les enzymes qui permettent une meilleure digestion. Lorsqu’on cuit les aliments à haute température (supérieure à 40 degrés), ils peuvent perdre une partie de leurs vitamines et de leurs minéraux ou encore certaines actions anticancérigènes (c’est notamment le cas pour les choux, les brocolis ou encore les navets). Néanmoins, la cuisson des aliments peut avoir des bienfaits notamment pour les intestins, car elle permet de les rendre moins durs.

salade de fruit pour régime crudivore

Quels sont les aliments autorisés par le régime crudivore

La plupart des aliments issus de la nature sont autorisés par ce mode de vie. Tout d’abord, si vous souhaitez adopter cette pratique sachez que vous pouvez manger n’importe quel légume tant qu’il est consommé cru, même constat pour les fruits que vous pouvez également consommer séché. Vous pouvez ajouter à votre alimentation crudivore le lait de noix, les algues, le pain germé, le miel (qui n’a pas été pasteurisé) ou encore les noix et les diverses graines. Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure du mode de vie crudivore, voici un exemple de menu que vous pouvez suivre sur une journée. Comme la plupart des régimes, vous devez manger trois repas par jour. Pour le matin vous pouvez consommer par exemple :

  • des fruits crus de saison
  • un pain issu de la germination
  • un lait d’amande
  • un jus d’herbe

Pour le midi :

  • du thé vert
  • des légumes issus de la lacto-fermentation
  • une salade

Nous vous conseillons de prévoir un en-cas pour l’après-midi afin d’éviter d’avoir faim, vous pouvez par exemple manger des fruits crus de saison ou séchés. Pour le soir :

  • une soupe crue
  • du quinoa accompagné d’algues
  • une infusion

Quels sont les points forts et les points faibles de ce régime

Ce régime alimentaire est adopté par certaines personnes pour des raisons de santé. En effet, consommer des aliments crus permet de conserver des vitamines et des minéraux qui peuvent s’amoindrir lors de la cuisson. L’un des avantages est la possibilité de manger autant que l’on veut, car ce régime se compose majoritairement de végétaux. Néanmoins, sur le long terme les repas peuvent s’avérer répétitifs. Ce type de régime favorise la perte de poids, car vous serez rassasié plus rapidement, étant donné que vous allez prendre du temps à mastiquer les aliments crus. Le but est de permettre au corps de mieux digérer et supprimer les déchets plus facilement qu’avec d’autres régimes. Socialement ce régime est assez contraignant. En effet, si vous sortez au restaurant, il peut être compliqué pour la personne adepte de ce régime de le suivre sauf s’il se rend dans un établissement spécialisé dans l’alimentation crue. De plus, les repas en communauté peuvent être également compliqués que ce soit chez soi en famille ou lors d’un dîner chez des amis. Pour suivre ce régime, il faudra donc préparer un repas à part si vous êtes seul à être un adepte de ce mode de vie. Les autres désavantages concernent le manque d’apport en vitamines B12, en calcium, en vitamine D et ce régime peut occasionner un manque en bon cholestérol. À savoir également : ce mode alimentaire a engendré un arrêt partiel voir complet des règles chez certaines femmes. Par ailleurs, il est fortement déconseillé aux enfants, aux adolescents et aux femmes enceintes de suivre ce régime.