Les huiles essentielles (HE) bio sont devenues indispensables au quotidien de nombreuses personnes grâce aux innombrables vertus qu’elles renferment. Ces huiles extraites de plantes sont non seulement très prisées pour guérir ou prévenir divers petits maux fréquents, mais également pour favoriser le bien-être du corps. Leur composition exclusivement à base de produits naturels explique l’engouement pour leur utilisation. Il est toutefois primordial de savoir comment les utiliser afin de bénéficier d’une efficacité optimale, mais aussi pour éviter d’éventuels effets secondaires qui pourraient survenir. Voici quelques indications qui vous aideront à en savoir davantage sur l’utilisation de vos huiles essentielles.

Les huiles essentielles en diffusion atmosphérique

Il existe plusieurs modes d’utilisation des huiles essentielles. Le plus répandu est la diffusion atmosphérique via l’utilisation d’un diffuseur adapté. Celui-ci est spécialement conçu pour propager le produit dans une pièce. Vous pouvez par exemple utiliser des huiles essentielles bio pour assainir et parfumer votre intérieur. Certaines d’entre elles présentent d’ailleurs des vertus antistress avérées. Pour bénéficier des bienfaits de ces HE, vous aurez juste besoin d’un diffuseur atmosphérique. Ce dernier existe en plusieurs modèles avec des tailles et des méthodes de diffusion différentes. N’hésitez pas à vous rendre sur Biofrenchy.com, un site de référence sur les huiles essentielles bio, afin de trouver toutes les informations pertinentes au sujet des diffuseurs.

Pour diffuser des huiles essentielles dans votre pièce, il existe plusieurs méthodes de diffusion.

Le diffuseur par nébulisation

Ce modèle est plutôt adapté pour une grande pièce ou pour un espace de travail supérieur à 30 m². Il se caractérise par sa capacité à propager l’huile essentielle rapidement. Il est souvent utilisé pour masquer une odeur latente ou pour améliorer l’énergie d’une pièce. Utiliser un diffuseur par nébulisation peut véritablement changer l’ambiance dans votre espace. Cette méthode de diffusion est généralement utilisée pour l’aromathérapie. Elle n’a besoin ni de chaleur ni d’eau pour la diffusion et préserve donc ainsi toutes les vertus du produit. Elle est généralement la plus chère sur le marché, mais permet une économie sur l’achat des huiles essentielles, car les particules non diffusées sont automatiquement récupérées dans le récipient.

Le diffuseur à chaleur douce

Cette méthode de diffusion est assez spéciale. Elle réchauffe légèrement l’huile essentielle avant de la diffuser, sans en corrompre les propriétés. Un atout non négligeable qu’elle possède, c’est qu’elle est très silencieuse. Elle est surtout conseillée pour les pièces de petite taille, allant de 10 à 20 mètres carrés. La diffusion par chaleur douce est l’inverse de celle de la chaleur forte de la bougie d’un brûle-parfum. Elle chauffe l’huile essentielle à une température n’excédant pas les 40 degrés, ce qui lui permet d’en garder tous les bienfaits.

Le diffuseur ultrasonique

Cette méthode de diffusion se caractérise par la suspension de l’huile essentielle (associée à une grande quantité d’eau) dans l’air. L’HE se diffuse dans l’air grâce à une résonance via une série d’ondes ultrasoniques d’une fréquence allant de 16 à 20 MHz. Il s’agit d’un modèle de diffuseur à froid, ce qui permet de conserver au maximum l’arôme d’origine de l’huile. Ce mode de diffusion a également pour but de préserver la valeur énergétique de votre huile essentielle lorsque celle-ci est en suspension dans l’air. En ce qui concerne son fonctionnement, ce diffuseur génère un nombre d’atomes d’oxygène en grande quantité. Il favorise également le processus de respiration cutanée, et augmente la concentration d’oxygène. Le diffuseur ultrasonique permet de produire une humidité d’une quantité équivalente à un demi-litre d’eau dans l’air de la pièce. Cela permet de remédier à une atmosphère asséchée par la climatisation et les systèmes de chauffage. Ce diffuseur est particulièrement recommandé pour l’aromathérapie. Il est idéal pour une pièce de 30 mètres carrés environ.

Le diffuseur par ventilation

Cette méthode consiste à diffuser l’huile essentielle à l’aide d’un ventilateur. Ce dernier souffle de manière très légère sur une pastille imbibée d’huile, pour pouvoir diffuser son parfum. Le diffuseur par ventilation est surtout conseillé pour générer une atmosphère olfactive et n’est pas du tout adapté pour l’aromathérapie. Pour pouvoir fonctionner, ce diffuseur peut être branché soit sur un port USB, soit sur un allume-cigare, ou encore sur une grille de climatisation d’un véhicule.

L’utilisation des huiles essentielles par inhalation

L’inhalation peut vous aider à dégager votre esprit de tout stress et à assurer votre bien-être, à condition d’utiliser l’huile essentielle bio adaptée. Pour ce faire, il suffit de mettre une goutte de l’huile choisie dans votre paume et de respirer directement l’arôme. Vous pouvez également appliquer quelques gouttes sur un mouchoir et le garder dans votre poche.

Cette méthode est surtout utilisée pour se soigner. Elle est très efficace pour dégager le nez bouché et les voies respiratoires. Pour cela, vous devez chauffer un bol d’eau et y verser 2 à 3 gouttes d’huile. Ensuite, vous devez placer votre tête sous une serviette au-dessus de la préparation et respirer pendant environ 10 minutes. Vous pouvez par exemple mélanger de l’huile d’eucalyptus radié associé à quelques gouttes d’huile essentielle de ravintsara. Cette préparation est très efficace comme solution antivirale pour prévenir et traiter les troubles des voies aériennes. N’hésitez pas à ajouter à cette solution de la menthe poivrée, ce qui accélèrera le processus de guérison.

Pour soigner les infections ORL, une préparation basée sur un mélange d’huiles essentielles d’eucalyptus radié, de ravintsara et de thym à linalol est d’une efficacité redoutable.

L’utilisation des huiles essentielles par voie cutanée

Il est important de préciser que certaines huiles essentielles ne sont pas adaptées à l’usage direct par voie cutanée. C’est par exemple le cas des huiles essentielles suivantes, du fait de leurs propriétés irritantes, allergisantes et photo-sensibilisantes :

  • HE de thym
  • HE de cannelle
  • HE d’orange
  • HE de citron

Pour vérifier que l’huile essentielle que vous utilisez est bien adaptée, il est préférable d’appliquer d’abord quelques gouttes sur le pli du coude.

L’utilisation de l’huile essentielle bio par voie cutanée est très efficace en cas d’inflammation et de brûlure. Pour ce faire, vous avez juste besoin d’appliquer le produit sur la partie à traiter. En ce qui concerne la dose, 1 à 2 gouttes avec une application de 3 à 4 fois maximum par jour sont suffisantes. Avant toute utilisation d’huile essentielle à des fins thérapeutiques cependant, il est fortement recommandé de demander l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien.

N’hésitez pas à utiliser les huiles essentielles bio dans vos cosmétiques DIY. En effet, rien de mieux qu’un cosmétique fait-maison pour bénéficier des bienfaits que nous offre la nature. Veillez toutefois à respecter un processus de fabrication bien établi en suivant par exemple des tutoriels mis en ligne par des spécialistes en la matière. Un naturopathe pourra également vous conseiller sur les huiles essentielles à adopter en fonction de votre état général de santé et de vos troubles éventuels. Ce professionnel qualifié et généralement passionné pourra également vous guider dans la façon de préparer vos cosmétiques DIY en vous prodiguant de précieux conseils.