S’il y a une réalité qui est évidente pour tous les consommateurs, c’est que les produits industriels sont moins chers que ceux vendus dans les épiceries bios. Même si les produits bios sont reconnus pour leur meilleure qualité nutritionnelle, leur prix de vente a pendant longtemps dissuadé les personnes les plus modestes. Mais depuis toujours, il existe des moyens de consommer des produits bios sans vider son porte-monnaie. Ces moyens se multiplient de plus en plus et tout le monde peut désormais se mettre au bio. Découvrez dans cet article comment passer au bio en toute simplicité.

Comment passer au bio sans exploser votre budget ?

Tous les professionnels à l’instar de ceux qu’on retrouve sur auroremarket.fr s’accordent à dire que les produits bios sont plus chers à produire que les produits industriels. L’absence de produit de synthèse dans le processus de production et de transformation des épiceries bios par exemple les expose plus aux insectes nuisibles. Cela leur permet toutefois de garder leur saveur originelle et l’intégralité de leurs substances nutritives. Pour bénéficier de la certification bio, ils doivent être minutieusement entretenus à chaque étape de leur production. Ce sont ces facteurs qui justifient leurs prix élevés. Mais avec une bourse modeste, il est possible de consommer bio. Il vous suffit pour cela de vous inspirer des astuces suivantes.

Achetez des produits de saisons cultivés localement

Les fruits et légumes qui ne sont pas de saison sont souvent transportés sur de longues distances, ce qui en fait des produits chers. Les produits de saison cultivés localement sont moins chers car les marges liées à la conservation, au transport et à la logistique sont inexistantes. Ils sont meilleurs pour notre environnement car ils respectent le cycle normal des saisons. De plus, manger au rythme des saisons est un excellent moyen de varier les aliments que vous mangez au cours de l’année.

Achetez des produits en vrac

L’une des raisons qui fait qu’un produit bio est cher, c’est son packaging. Il existe encore des épiceries bios qui vendent des produits sans packaging : ce sont les épiceries en vrac. Acheter les produits en vrac permet de se procurer la quantité exacte dont on a besoin. En plus, les produits sont bien conservés et leurs prix restent à la portée de toutes les bourses.

Adhérer à des réseaux de consommateurs modestes

Il existe sur le territoire français des réseaux qui permettent aux personnes avec de très faibles revenus d’avoir l’opportunité de profiter des produits vendus par des épiceries bios. Ces réseaux permettent aux personnes dans le besoin d’effectuer mensuellement des achats de produits bios à des tarifs préférentiels. C’est le cas par exemple du VRAC (Vers un Réseau d’Achat en Commun).

Légumes bios

Adhérer à une AMAP

Contrairement aux réseaux ci-dessus, les AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) sont partout sur le territoire français. Les AMAP sont des associations qui relient les consommateurs et les producteurs de produits bios. Elles permettent aux producteurs d’avoir une clientèle fixe et régulière. Quant aux consommateurs, elle leur permet de précommander à bas prix un ou des paniers de produits bios et de les recevoir à un rythme hebdomadaire. Outre l’AMAP et le VRAC, il existe de nombreuses autres initiatives mais l’option qui offre le meilleur rapport qualité/prix reste l’achat à la ferme.

Acheter à la ferme

Si vous avez la chance de vivre non loin d’une ferme, vous n’avez plus besoin de rechercher une épicerie bio. Vous pouvez vous approvisionner directement auprès des producteurs. C’est le moyen le plus abordable et le plus sûr d’avoir les meilleurs produits bios aux meilleurs prix.