Très populaire chez les jeunes, le vapotage gagne du terrain face au tabac classique. Pour preuve, selon un sondage récent, on compte environ près de 3 millions de personnes adeptes de la cigarette électronique. Toutefois, une question revient toujours sur le devant de la scène : « est-ce que c’est moins dangereux que le tabac classique ? ». On vous donne tous les éléments de réponse dans cet article.

Rappelons que la cigarette électronique peut faire partie des médicaments, mais sous certaines conditions. La première exigence concerne l’aide au sevrage. En effet, elle doit constituer un moyen indispensable de sevrage tabagique. La seconde condition fait référence à sa teneur en nicotine. Dans les deux cas, sa circulation doit faire l’objet d’une autorisation de mise sur le marché.

Lorsque la cigarette électronique est exclue des produits de santé, elle doit respecter les dispositions du code de la consommation. Cette législation impose aux fabricants de se conformer aux règles en matière :

  • D’emballage
  • D’étiquetage
  • De classification

Par exemple, les fabricants doivent mentionner le terme « danger » sur l’étiquette de leur cigarette électronique, lorsque cette dernière contient plus de 1.67% m/m de nicotine. Toutefois, la mention « Attention » est suffisante si la teneur en nicotine est inférieure à ce chiffre. 

Évidemment, il existe d’autres règles à respecter. Vous les retrouverez sur la règlementation des e-cigarettes en France

Vapoter oui, mais avec modération !

Même si le vapotage est moins nocif que le tabac, il reste déconseillé. Des études scientifiques vous mettent en garde contre certains composés de la cigarette électronique. Il s’agit par exemple du :

  • Propylène glycol
  • Diacétyle
  • Glycérol
  • Nombreux arômes

Cependant, vous pouvez très bien vous prémunir des effets négatifs de la cigarette électronique. La première chose à faire est de procéder à l’achat d’une e-cigarette sur les plateformes en ligne spécialisées

La seconde étape à faire est de vous renseigner sur le taux de nicotine sur le produit. Si nécessaire, évitez de choisir la cigarette contenant trop de nicotine. Abstenez-vous également de vous procurer un produit étranger, sans avoir lu l’étiquette.

Vapotage VS santé

Une alternative au tabac

Certes, la cigarette électronique est déconseillée pour la santé, mais elle reste toutefois une alternative au tabac. La raison est simple : vous pouvez ajuster la dose de nicotine. Vous avez même la possibilité de vous orienter vers les produits moins nocifs (à faible taux de nicotine). 

En plus, d’après les études, la cigarette électronique contient moins de substances chimiques que le tabac. Ce dernier est composé effectivement de molécules dangereuses pour la santé. Sa composition le rend même toxique pour les voies respiratoires, les cellules, les artères … C’est la raison pour laquelle, il constitue un facteur de risque à de nombreuses maladies (cancer, troubles cardiovasculaires…).

Bien que les études scientifiques sur l’efficacité dans le sevrage restent encore à déterminer, la cigarette constitue déjà une aide. D’après l’university college de Londres, les vapoteurs ont 60% plus de chance d’arrêter que les fumeurs classiques.