Parmi les régimes les plus connus et répandus depuis quelques années, la diète protéinée occupe une place de choix, puisqu’elle peut se faire de différentes façons. Le régime protéiné est-il efficace ? Quand et comment le réussir ?

La diète protéinée : caractéristique et principes

Si vous découvrez la diète protéinée et le régime hyperprotéiné, sachez qu’il s’agit d’une formule de régime basée sur la consommation d’aliments riches en protéines animales et végétales. La diète protéinée peut également se faire en consommant des substituts d’aliments protéinés en poudre, vendus en sachet.

Destinée aux personnes en surpoids, la diète protéinée suit trois étapes essentielles. La première nommée : phase d’attaque est très restrictive (suppression des glucides et lipides pendant au moins 3 jours). Durant la seconde phase appelée : transition, il faut alterner les jours de consommation des protéines pures avec ceux où il est possible d’associer d’autres types d’aliments, tout en respectant les restrictions. La dernière phase qui est celle de la consolidation consiste à réintroduire progressivement certains des aliments non autorisés durant la diète.

diète protéinée

Perdre du poids avec la diète protéinée

Grâce à la satiété ressentie lors de l’ingestion de repas hyperprotéinés, celui ou celle qui suit le régime ne ressent plus la faim de façon intense. Le corps élimine l’eau retenue, par la même occasion, grâce à l’effet diurétique. De plus, il puise dans ses réserves de sucre pour fonctionner, déclenchant ainsi le processus de perte de poids.

Quand faire une diète protéinée et pendant combien de temps ?

Suivre une diète protéinée est un processus qui intervient lorsque le besoin d’une perte de poids rapide se fait sentir. Les résultats de cette méthode peuvent en effet être spectaculaires après quelques jours seulement (environ 2,5 kg perdus en moins d’une semaine). Cependant, puisqu’il existe plusieurs méthodes, la durée totale du régime varie de 1 à 6 mois. Toutefois, il est déconseillé de poursuivre la diète protéinée au-delà de cette durée.

Est-ce que ça marche ?

Le régime hyperprotéiné permet d’obtenir des résultats positifs remarquables quand il est bien conduit. De ce fait, aucune entorse aux menus n’est tolérée durant la période de régime. Étant donné que les reins sont fortement sollicités à cause de l’ingestion massive de protéines, il convient de boire beaucoup d’eau (environ 2 litres par jour) afin de faciliter l’élimination. Par ailleurs, pour accélérer la perte de poids, il est recommandé de pratiquer une activité physique de façon régulière. De plus, afin d’éviter les carences, les repas hyperprotéinés doivent être complétés par apports de minéraux, de vitamines et d’acides gras essentiels.

Contre-indications et autres informations

Suivre un régime hyperprotéiné est contre-indiqué pour les femmes enceintes et les femmes allaitantes ainsi que pour les personnes souffrant de :

  • diabète de type 1,
  • insuffisance rénale,
  • insuffisance hépatique,
  • insuffisance cardiaque, etc.

Cela pourrait en effet altérer leur état de santé. Pour toutes les autres personnes intéressées par le régime hyperprotéiné, il est recommandé de consulter un diététicien avant de démarrer le programme. Ce professionnel sera en mesure de les accompagner grâce à des conseils nutritionnels personnalisés afin qu’ils puissent atteindre et maintenir leurs objectifs de minceur.

Vous pouvez lire également : cancer colorectal : comment se déroule le dépistage ?