En dépit de l’image péjorative qu’on lui attribue à tort, le fauteuil roulant est un appareil indispensable au déplacement des personnes à mobilité réduite. Si les lieux publics sont loin d’être accessibles aux personnes en fauteuil roulant, ce « véhicule pour handicapé physique (VHP) » confère tout de même assez de liberté et de mobilité à de nombreuses personnes handicapées. Utilisé de manière ponctuelle ou permanente, le fauteuil roulant existe dans différents modèles et formes que l’on doit choisir avec soins. Tour d’horizon sur les principaux types de fauteuils roulants qui existent.

Le fauteuil roulant manuel

C’est le modèle le plus primitif des fauteuils roulants, sachant qu’il s’agit simplement d’une chaise équipée d’une série de roues permettant à une personne souffrant d’un handicap moteur de se déplacer. Le fauteuil roulant manuel se caractérise principalement par l’absence de moteur : il nécessite de fournir un effort physique de la part de l’utilisateur ou d’une autre personne. Néanmoins, la plupart des fauteuils roulants manuels sont équipés de poignées ergonomiques, permettant de les déplacer facilement dans tous les sens. Pesant entre 7 et 15 kg, ce type de fauteuil roulant peut être pliant, détachable ou à châssis solide.

Le fauteuil roulant léger

À mi-chemin entre le modèle manuel et le fauteuil électrique, le fauteuil roulant léger est la solution idéale pour les personnes qui se déplacent au quotidien. S’ils ne sont pas toujours équipés de motorisation, les fauteuils roulants légers s’avèrent très maniables pour permettre une mobilité maximale. Pesant moins de 10 kg, ces modèles sont généralement pourvus d’une assise courte, tandis que leur châssis lui-même est conçu avec des matériaux légers mais tout aussi résistants, tels que le carbone, l’aluminium ou le titane.

Les fauteuils roulants légers se déclinent dans deux versions pliable ou standard. Les fauteuils pliants répondent aux besoins des utilisateurs souhaitant se déplacer parfois en voiture, ainsi qu’aux exigences des personnes disposant d’un espace de rangement réduit. Les fauteuils roulants légers existent également dans des versions rigides, qui s’adressent plutôt aux personnes souhaitant se déplacer de manière rapide et précise. Ce modèle de fauteuils roulants répond davantage à des contextes d’utilisation intensive, sans qu’aucune contrainte d’espace ne limite l’utilisateur.

Personne en fauteuil roulant

Le fauteuil roulant électrique

Il s’agit ici d’un fauteuil roulant pourvu d’un moteur électrique. Il permet aux personnes à mobilité réduite de se déplacer grâce à une commande électrique, positionnée sur le manche de l’appareil. Ici encore, on a droit à une large variété de modèles :

  • le fauteuil électrique d’intérieur, dont le moteur électrique offre un kilométrage allant de 10 à 16 km, pour une vitesse de 0 à 6 km/h ;
  • le fauteuil roulant électrique d’extérieur, qui offre une autonomie maximale de 45 km et une vitesse maximale de 10 km/h ;
  • le fauteuil réglable en hauteur : ce modèle offre une assise réglable ainsi qu’une plus grande autonomie pour répondre aux exigences de l’utilisateur ;
  • et le fauteuil roulant « verticalisateur », qui permet à l’utilisateur d’adopter une position verticale à certaines périodes de la journée.