Les problèmes sexuels représentent les difficultés rencontrées à n’importe quelle étape de l’acte sexuel. Ils empêchent l’individu ou le couple de profiter d’une activité sexuelle épanouie. Ces troubles peuvent s’installer tôt dans la vie d’un jeune adulte. Leurs causes peuvent être physiques, psychologiques, voire les deux. Si vous vous demandez si ceux-ci sont rares, découvrez dans cet article les raisons qui favorisent leur apparition.

Les facteurs liés aux dysfonctionnements sexuels

De nombreux facteurs peuvent être à l’origine d’un dysfonctionnement sexuel et, pour de nombreuses personnes, il y a plus d’une cause. Ils sont classés en deux catégories. Si vous pensez souffrir de l’un de ces troubles sexuels, n’hésitez pas à vous rendre sur Leblogsexologue.com pour être accompagné et mieux comprendre les dysfonctionnements votre libido.

Les facteurs physiques des troubles sexuels

De nombreuses conditions physiques et/ou médicales peuvent causer des problèmes sexuels, comme le diabète, les maladies cardio-vasculaires, les troubles neurologiques, les déséquilibres hormonaux, les maladies chroniques telles que l’insuffisance rénale ou hépatique, l’alcoolisme et la toxicomanie. En outre, les effets secondaires de certains médicaments, notamment de certains antidépresseurs, peuvent affecter également la fonction sexuelle.

Les facteurs psychologiques

Il s’agit notamment du stress et de l’anxiété liés au travail, des préoccupations relatives aux performances sexuelles, des problèmes conjugaux ou relationnels, de la dépression, du sentiment de culpabilité, des préoccupations relatives à l’image corporelle et des effets d’un traumatisme sexuel passé.

trouble sexuel

Les symptômes de la dysfonction sexuelle

Plusieurs signes permettent de réaliser que l’on souffre d’un problème sexuel. Ils diffèrent d’un genre à un autre. Chez l’homme, on observe généralement l’incapacité d’obtenir ou de maintenir une érection adaptée aux rapports sexuels (dysfonctionnement érectile). Toutefois, il peut également s’agir d’une absence ou d’un retard de l’éjaculation malgré une stimulation sexuelle suffisante, ou de l’incapacité à contrôler le moment de l’éjaculation.

Chez la femme, il est beaucoup plus question de la difficulté à atteindre l’orgasme pour certaines. Pour d’autres, ces symptômes peuvent varier entre la lubrification vaginale insuffisante avant et pendant les rapports sexuels, ou encore l’incapacité à détendre suffisamment les muscles vaginaux pour permettre un rapport sexuel. Certains signes comme le manque d’intérêt ou de désir pour le sexe, l’incapacité à éprouver de l’excitation et la douleur lors des rapports sexuels peuvent se rencontrer chez les deux genres.

Les dysfonctions sexuelles peuvent-elles être guéries ?

Le succès du traitement des problèmes sexuels dépend de leur cause sous-jacente. Les perspectives sont bonnes lorsque la dysfonction est liée à un état qui peut être traité ou inversé. Il existe différents moyens pour y parvenir.

Faites-vous accompagner par un sexologue

Se faire assister par les services d’un sexologue est le premier moyen de parvenir à traiter les troubles sexuels. Un expert tel qu’un sexologue peut aider les partenaires à explorer les causes de leur malheur et à planifier des interventions pour rallumer l’étincelle. C’est ici que le rôle du sexologue devient crucial. Il vous aide à comprendre votre problème de santé sexuelle et vous propose différentes solutions, que le trouble soit d’ordre physique, mental ou émotionnel.

Les experts en sexologie sont de bons conseillers conjugaux. Pour le couple qui souhaite commencer à apprécier sa relation sexuelle, le temps et les efforts consacrés à travailler avec un professionnel qualifié en valent la peine. Ils font appel à diverses techniques, notamment la prise de conscience des comportements nuisibles dans la relation, ou des techniques telles que l’autostimulation pour traiter les problèmes d’excitation ou d’orgasme.

Ils sont également capables de traiter :

  • les traumatismes sexuels du passé,
  • l’anxiété,
  • le sentiment de peur,
  • le sentiment de culpabilité,
  • la mauvaise image corporelle.

Tous ces facteurs peuvent affecter la fonction sexuelle.

Optez pour une éducation et une communication sexuelles

Le deuxième moyen est l’information et l’éducation sexuelle. De nombreux problèmes sont résolus de cette manière. L’éducation sur la sexualité, les comportements sexuels et les réponses sexuelles peut vous aider à surmonter les angoisses liées à la dysfonction sexuelle. Un dialogue ouvert avec votre partenaire sur vos besoins et vos préoccupations permet également de surmonter de nombreux obstacles à une vie sexuelle saine.

Commencez par réfléchir aux problèmes sexuels courants

Si cela vous est déjà arrivé, vous n’êtes pas un extraterrestre. De nombreuses personnes ont connu des problèmes sexuels avec leurs partenaires, et cela ne signifie pas qu’il faille être anxieux. Lorsqu’une personne, homme ou femme, perçoit certaines difficultés dans sa réponse sexuelle, elle a tendance à penser que ses problèmes sexuels sont rares ou peu fréquents. Cette croyance génère un sentiment d’inconfort qui aggrave le problème.

Notez que les dysfonctionnements légers liés au stress, au manque de sommeil, à la peur ou à l’anxiété peuvent souvent être traités avec succès grâce à des conseils, une éducation et une meilleure communication entre les partenaires. Pour améliorer votre santé sexuelle, il est important d’être motivé et de jouer un rôle actif dans vos soins de santé, en collaboration avec votre prestataire de soins.