Valorisant et porteur de sens, le métier de masseur-kinésithérapeute attire depuis plusieurs années maintenant de plus en plus de personnes. Selon l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes de France, le secteur du massage et de la kinésithérapie comptait pas moins de 95 000 professionnels en 2020. Dans un contexte concurrentiel aussi dense, il est important pour tous ceux qui souhaitent prospérer dans ce secteur de garantir la pleine satisfaction de leurs patients afin de les fidéliser. Dans cette optique, si le savoir-faire est indispensable, il est également essentiel d’avoir les équipements adaptés pour réaliser un bon massage. Vous devez notamment faire le bon choix concernant l’huile et la table de massage.

Quelle huile de massage utiliser pour satisfaire sa patientèle ?

En tant que masseur-kinésithérapeute, vous avez plusieurs produits à votre disposition pour réaliser un bon massage : gels, crèmes, ou encore huiles. Toutefois, les produits que vous utiliserez le plus dans le cadre de votre activité sont certainement les huiles de massage. Pour un usage professionnel, le recours à une bonne huile de massage professionnelle optimise les bienfaits de la séance durant laquelle le patient reçoit le massage. Les huiles permettent en effet de fluidifier vos mouvements et de laisser glisser vos mains plus facilement sur la peau de vos patients. De plus, cela permet à vos patients de profiter des vertus thérapeutiques de l’huile utilisée.

huile de massage

Huile minérale ou huile végétale ?

De manière générale, on distingue deux principales sortes d’huiles pour le massage : les huiles minérales et les huiles végétales.

Les huiles minérales

Issu de la distillation du pétrole brut ou des schistes, ce type d’huile se retrouve fréquemment dans la composition des huiles de massage. Il peut s’agir de paraffine, de vaseline, de silicone ou encore de cire microcristalline. Elles sont réputées pour être inertes et très stables. De plus, elles ont l’avantage d’être peu coûteuses. Cependant, elles ont un bilan écologique catastrophique, notamment au niveau de leur fabrication. Et pour cause, elles doivent passer par une batterie de traitements pour être propres à l’utilisation. Par ailleurs, elles polluent également l’environnement lorsqu’elles se retrouvent dans la nature.

En ce qui concerne leurs bienfaits, elles possèdent un pouvoir hydratant sur la peau. Dans les faits, elles forment sur l’épiderme un léger film occlusif chimique qui réduit considérablement la perte d’eau. Toutefois, elles n’apportent aucun élément nutritif à la peau. Il faut savoir que si le film formé par les huiles minérales préserve l’hydratation de la peau, il peut également empêcher la peau de respirer, mais aussi de transpirer, ce qui n’est pas toujours très bon pour la santé. Ces huiles contiennent des conservateurs chimiques. Elles ne sont donc pas recommandées chez les personnes sensibles comme les femmes enceintes.

Les huiles végétales

Comme leur nom l’indique, ces huiles sont obtenues à partir de plantes, plus précisément de fruits, de graines ou de noyaux. Contrairement aux huiles minérales, elles nourrissent profondément la peau grâce à leur composition riche en vitamines et minéraux, en antioxydants, en acides gras saturés ou insaturés… Totalement absorbées par la peau, elles ne présentent aucun risque d’occlusion. Elles protègent ainsi la peau tout en préservant son film hydrolipidique, et par la même occasion augmentent sa résistance aux agressions extérieures. Lors de vos séances de massage, les huiles végétales seront parfaites pour toutes les techniques de massage y compris pour les femmes enceintes. Elles respectent également votre principal outil de travail : vos mains.

Leur coût reste le seul inconvénient par rapport aux huiles minérales. Comparées aux gels et aux crèmes de massage, elles ne sont pas forcément plus grasses. Il faut utiliser des huiles sèches pour ne pas gêner certains patients.

Quels sont les critères à prendre en compte pour bien choisir son huile végétale ?

Il existe actuellement un large choix d’huiles végétales dans le commerce. De manière générale, le choix dépendra surtout du type de massage à réaliser ainsi que des bienfaits recherchés :

  • la relaxation,
  • l’apaisement,
  • la tonification,
  • la stimulation,
  • l’hydratation,
  • la nutrition,
  • le raffermissement,
  • l’assouplissement…

Vous pouvez tout à fait mélanger plusieurs huiles végétales, sans aucun risque, si vous voulez obtenir des résultats spécifiques et avoir plus d’efficacité lors des séances de massage. Pour accroître leurs effets. Vous pouvez même rajouter des huiles essentielles en respectant les précautions d’emploi.

Pour proposer à vos patients la meilleure huile végétale pour les masser, il est conseillé de privilégier les huiles végétales 100 % naturelles, obtenues par première pression à froid, sans aucun recours à un produit chimique ni opération de raffinage. Et pour cause, une pression à chaud et tout traitement chimique peuvent affaiblir ou même détruire les principes actifs de ces huiles. Dans l’idéal, mieux vaut opter pour une huile végétale bio pour s’assurer que votre huile de massage ne contient aucun résidu de pesticides, ni d’engrais chimiques pouvant être potentiellement nocifs pour la peau. Choisissez aussi des huiles essentielles bio.

Vous pourrez ensuite affiner votre choix en fonction de l’odeur et la texture de chaque huile végétale.

Comment bien choisir la table de massage pour son cabinet ?

En dehors des huiles, la table s’impose aussi comme l’équipement indispensable pour bien accueillir vos patients pour une séance de massage. Après vos mains c’est votre principal outil de travail.

Dotée d’une forme et d’une ergonomie particulières, elle vous permet d’atteindre plus aisément toutes les zones du corps à traiter. Elle offre également un grand confort au patient grâce notamment à sa têtière et à son matelas qui doit être assez épais et souple à la fois.

De manière générale, on distingue principalement :

  • la table de massage électrique : ce type de table présente l’avantage d’être très stable. Sa hauteur est également réglable, ce qui lui permet de s’adapter à la taille du masseur-kinésithérapeute, mais également à celle du patient y compris à ceux de grande taille. Tous les éléments de cet équipement, divan, têtière, appui tête amovible, accoudoirs et repose-pieds peuvent également être ajustés par des commandes électriques.
  • la table de massage hydraulique : comme la table de massage électrique, ce type de table peut également être ajusté en fonction des besoins du masseur-kinésithérapeute et ceux du patient. Cependant, le réglage en hauteur se fait par pression sur une pédale.
  • la table de massage pliante : elle peut être montée et démontée facilement et rapidement, ce qui vous permet de la transporter sans trop de difficultés lors de vos prestations à domicile.
  • la table de massage fixe : pouvant être en bois ou en aluminium, ce type de table est très stable, d’autant plus si elle dispose de pieds antidérapants. Elle est plus encombrante qu’une table de massage pliante, mais elle est parfaite pour une utilisation sans déplacement en cabinet.

Face à de nombreux modèles disponibles sur le marché, vous devez vous poser les bonnes questions pour trouver celle qui pourra répondre aux besoins de votre cabinet :

  • Quelle est votre type de clientèle ?
  • De combien de mètres carrés disposez-vous pour installer votre table de massage ?
  • Avez-vous besoin de votre table uniquement dans votre cabinet ou l’utilisez-vous également lors de vos prestations à domicile ?
  • Quels sont les différents types de massages que vous pratiquez qui nécessitent une table, comme le massage californien par exemple ?

Pour pouvoir répondre correctement à ces questions et vous assurer de faire le bon choix concernant votre table de massage, vous devez prendre en considération certains critères.

La taille de la table

La largeur d’une table de massage standard varie généralement de 70 cm à 76 cm. L’idéal est d’opter pour une table d’une part suffisamment large pour garantir le confort du patient et d’autre part, suffisamment étroite pour que vous puissiez faire votre travail dans les meilleures conditions.

En ce qui concerne la longueur, elle est généralement de 1m85, mais elle peut aller jusqu’à 2m10 avec une têtière. Gardez à l’esprit que plus votre table sera longue, plus elle sera lourde.

Le poids de la table

Les tables de massage pèsent le plus souvent entre 12 kg et 21 kg. Une table de massage portable sera plus légère et plus facile à transporter. Cependant une table de massage portable peut être moins confortable pour le patient surtout ceux de grande taille et ne pas être adaptée à toutes les techniques de massage.

Faites toutefois attention si vous proposez régulièrement des prestations à domicile, car le transport d’une charge lourde de 18 kg au quotidien peut avoir, à terme, des effets néfastes sur votre corps. Pour un usage professionnel, vous aurez peut être besoin d’un équipement avec un réglage en hauteur solide, des pieds antidérapants et un appuie-tête amovible.

Le matériau utilisé pour la fabrication de la table peut influer considérablement sur son poids. Une table en aluminium sera, dans la plupart des cas, plus légère qu’une table en bois. Et ce, avec les mêmes dimensions.

Par ailleurs, l’épaisseur de la mousse peut également alléger ou au contraire alourdir une table de massage professionnelle.