Présent dans toutes les structures du corps, le collagène constitue l’une des protéines les plus importantes de l’organisme. En cas de carence, il est possible d’augmenter sa teneur dans les tissus censés en contenir par un apport externe. Pour y arriver, il faut choisir le collagène qui a la meilleure biodisponibilité.

Quelle source de collagène choisir ?

En complément alimentaire, le collagène provient de différentes sources animales, dont les principales sont le bovin, le porcin, la volaille… Il existe également du collagène marin. Même si toutes les sources du collagène présentent de nombreux avantages, il est important de chercher à en savoir plus sur sa provenance et sur la taille de la molécule, afin de choisir le supplément qui est le plus assimilable par l’organisme. Sur ce plan, le collagène marin est réputé pour avoir la meilleure absorption.

Le collagène marin : une biodisponibilité supérieure

Généralement extrait des déchets de poissons ou de crevettes (peau, écailles, arêtes), le collagène marin hydrolysé possède une structure moléculaire plus compatible avec le collagène humain. Grâce à sa petite taille, à son poids moléculaire plus faible et aux procédés utilisés pour le créer, il a la capacité de traverser facilement la barrière intestinale.

Les compléments alimentaires à base de collagène marin sont en effet issus d’une fabrication complexe appelée hydrolyse. Ce procédé est réalisé suivant un mode de décomposition des substances d’origine marine. Cela permet la centrifugation pour obtenir le collagène qui sera transformé en hydrolysat de collagène marin. Absorbés jusqu’à 1,5 fois plus efficacement dans le corps, les peptides de collagène marin possèdent une biodisponibilité supérieure à celle des collagènes bovins ou porcins.

collagène marin

Les bienfaits du collagène marin sur la peau et les articulations

Protéine la plus riche de l’organisme, le collagène fait partie de la matrice extracellulaire, au sein duquel il joue un rôle structural et mécanique. On le retrouve au niveau de la peau, du cartilage, des ligaments, des tendons et des tissus conjonctifs. Il contribue à la cohésion, l’élasticité et la régénération de ces tissus, tout en luttant contre la déshydratation.

Même s’il est naturellement présent dans l’organisme, sa synthèse diminue en moyenne de 1,5% par an. Or, une insuffisance de la protéine au sein de l’organisme peut entraîner une perte de tonicité des tissus (articulations, muscles, peau…), des douleurs articulaires et un vieillissement cutané. De plus, aujourd’hui on s’alimente beaucoup avec des viandes maigres sans os ni cartilage. L’apport en collagène extérieur est donc réduit. On comprend alors l’intérêt d’une supplémentation.

Le collagène de type I présent dans la majorité des tissus du corps est le même que le collagène de poisson. Ce dernier va booster la production de votre propre collagène naturel et augmenter par conséquent son taux dans l’organisme. De nombreux essais cliniques montrent les bienfaits d’une supplémentation en collagène marin pour la peau, concernant son élasticité, sa souplesse et la diminution des rides du visage. Il vous permettra également de retrouver à moyen terme un meilleur confort articulaire, si vous souffrez d’arthrose et de douleurs articulaires.

Où et sous quelle forme peut-on acheter du collagène ?

Le collagène marin est disponible en pharmacie, en parapharmacie, dans les magasins bio ou encore en ligne. Il existe en crèmes, en sérums, en gélules et en capsules. Vous pouvez également le trouver sous forme de poudre à diluer dans l’eau ou à incorporer en complément, dans un grand nombre de préparations. Parfois il est également proposé sous forme liquide ou d’aliments à intégrer gracieusement dans vos habitudes quotidiennes. Vous pouvez ainsi faire vos choix parmi de nombreux produits :

  • veloutés de légumes enrichis en protéines,
  • boissons protéinées sucrées ou salées aux arômes multiples,
  • barres protéinées aux saveurs multiples,
  • snacks naturels à base de protéines végétales,
  • bouillons…

Pour une action anti-âge, il est parfois associé à d’autres principes actifs comme la vitamine C et l’acide hyaluronique. L’objectif est d’apporter tous les nutriments nécessaires à la peau. À cet effet, pensez à utiliser les crèmes anti-âge, si vous avez la peau sèche. On peut également l’associer à de la curcumine pour lutter contre les douleurs articulaires ou à de la chondroïtine pour favoriser l’hydratation du cartilage. Avant de passer à l’achat, il est important de vérifier si le produit est issu de poissons provenant d’aquaculture responsable et certifiée non OGM, sans matières grasses et sans édulcorant. Il doit donc offrir un bénéfice bien-être réel.

Mode d’emploi du collagène

Pour augmenter votre production de collagène et obtenir un effet durable sur l’ensemble de votre peau, une prise régulière s’avère nécessaire. Une consommation d’au moins 10 g par jour est recommandée pour une alimentation saine et équilibrée. La cure se fait entre 2 et 3 mois, à renouveler si nécessaire.

Toutefois, il est important de respecter la posologie indiquée sur le complément alimentaire ou par votre thérapeute. La prise journalière varie en effet en fonction de la concentration du produit, du dosage par gélule et des besoins. L’avis d’un professionnel de santé est également indispensable pour les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes et les personnes soumises à un traitement médical.