Prendre soin du visage est une préoccupation commune aux femmes et aux hommes. Même si le temps et différents autres facteurs viennent perturber cette quête de la beauté, les soins esthétiques permettent de redonner vie à la peau, spécialement celle du visage. Cette partie du corps exige une attention particulière, surtout quand elle perd de son tonus et de son éclat. Heureusement, il est possible en passant par des séances de mésolift de repulper le visage et cela sans aucune éviction sociale. Comment ça fonctionne-t-il ?

Le mésolift, le soin anti-âge par excellence ?

Nombreux sont les hommes et les femmes dont le visage accuse le poids de l’âge et qui souhaitent s’offrir une seconde jeunesse. Le terme peut paraître osé, mais avec la bonne méthode, en l’occurrence, la mésothérapie, on obtient de très bons résultats. En effet, une séance de mésolift au DermomedicalCenter produit des effets significatifs observables peu de temps après l’intervention. L’engouement que suscite ce traitement n’est donc pas exagéré, d’autant plus qu’il présente plusieurs atouts. Il est non invasif, peu douloureux, il permet un retour immédiat aux activités, il est adapté à tous les types de peau et son coût est très abordable.

En outre, cette mésothérapie se fait avec des produits naturels et sans danger pour les patients. La seule réserve concerne la possibilité d’une réaction allergique à un composant en particulier. Les séances de mésolift peuvent être réservées à n’importe quel moment de l’année sans crainte d’une quelconque gène. On peut y recourir quand on est jeune afin de garder un bon niveau d’hydratation de la peau. Le mésolift est aussi conseillé à un âge plus avancé quand la peau perd de son élasticité et devient plus sèche. À ce stade, il permet de réhydrater et de réparer les tissus cutanés. Son action ralentit les effets du vieillissement tout en gardant la peau dans un très bon état. C’est le soin idéal contre les rides et ridules, mais aussi contre les peaux fripées et froissées.

La méthode du mésolift : comment ça marche ?

Lors d’une séance de mésolift, le praticien a recours à des injections intradermiques d’un mélange comprenant divers produits. Sa composition peut varier en fonction du patient, mais en général on y retrouve de la vitamine C, B5, E, A, des oligo-éléments, des acides aminés, des antioxydants et de l’acide hyaluronique. La présence de ces différents ingrédients se justifie par les différentes réactions qu’ils peuvent provoquer : stimulation de la production de collagène, meilleure oxygénation de la peau ou microcirculation cutanée. Les composants agissent également sur le plan hydratation et nutrition de la peau.

En ce qui concerne la séance de mésolift proprement dite, elle se déroule sous anesthésie locale. Cette anesthésie est faite à titre de précaution par le biais d’une crème anesthésiante afin de garantir une intervention sans douleur. Certains patients préfèrent une opération sans anesthésie, ce qui prouve que le traitement en soi est très peu douloureux. Avant de débuter les injections, la peau est débarrassée de toute impureté grâce à un antiseptique. Les micro-injections se font par de petites aiguilles extrêmement fines. On privilégie des injections plutôt superficielles sur un derme jeune et plus profondes sur une peau plus âgée. Lors de la séance de mésolift, le praticien veille à garder un espacement régulier (1 cm environ) entre les injections. Cela permet d’avoir une couverture homogène et équilibrée. Le procédé est soit manuel, soit automatique, ce qui implique l’utilisation d’un pistolet injecteur.

Il faut en moyenne 3 séances pour arriver aux résultats recherchés. Les opérations sont espacées de 3 semaines. Des séances dites d’entretien sont rajoutées et peuvent être programmées 2 fois dans l’année avec à chaque fois, un intervalle de 3 mois. La fréquence n’est pas la même en fonction des patients. Il n’est pas exceptionnel que 2 séances de mésolift se suivent en 2 ou 4 semaines d’intervalle. Les interventions sont sur-mesure et sont adaptées à la situation de chaque sujet.

visage avant après

Mésolift : qu’en est-il du coût ?

Le coût est loin d’être prohibitif, même si aucun remboursement n’est prévu par l’assurance maladie. Prévoyez un budget compris entre 50 € et 150 € pour chaque séance chez votre médecin. La fourchette est bien entendu, variable d’un professionnel à un autre. Gardez aussi en tête qu’en fonction de la formulation des composants injectables, le prix d’une séance de mésolift est fluctuant. Un mélange sans acide hyaluronique reviendra par exemple moins cher qu’un autre mélange qui en contient. Les tarifs ne doivent pas être énoncés de façon aléatoire par le soignant, qui doit pouvoir en toute transparence les justifier. Pour être rassuré sur les compétences et la légitimité d’un praticien, prenez soin de vérifier ses références et veillez à toujours choisir des professionnels à l’expérience éprouvée.

Des conseils pratiques pour garder un visage jeune

S’il est vrai que les soins esthétiques sont efficaces pour rajeunir la peau, certaines habitudes permettent d’en prendre soin au naturel. On mettra ainsi l’accent sur la consommation d’eau qui permet de garder un haut niveau d’hydratation de la peau ; ce qui au passage optimise la production de collagène. Toujours dans ce but, il est aussi conseillé d’opter pour des aliments avec une forte teneur en vitamine C comme les épinards, le kiwi, ou les brocolis. La consommation de sucre raffiné doit également être modérée pour garder une peau ferme.