Amylium nitrosum est le remède homéopathique recommandé pour le soulagement des troubles gynécologiques qui surviennent pendant la ménopause. Cette préparation est particulièrement efficace contre les symptômes accompagnés de bouffées de chaleur et de transpiration abondante.

Comment obtient-on le remède homéopathique Amylium nitrosum ?

Amylium nitrosum est un médicament homéopathique à base de nitrite d’amyle. Sa formule chimique est C5H11ONO. C’est une substance chimique utilisée pour l’angine de poitrine dès le 19e siècle. C’est un vasodilatateur à action rapide. Cela signifie qu’il dilate les artères et augmente le flux sanguin vers le cœur afin que le cœur reçoive plus d’oxygène. Le nitrite d’amyle s’administre par inhalation. Il est conditionné dans de petites capsules en verre, enveloppées d’une gaze. Ces capsules s’écrasent facilement entre les doigts afin d’en inhaler le contenu pour soulager une crise d’angine de poitrine.

boîte de granules de Amylium nitrosum
Amylium nitrosum est un remède homéopathie de formule chimique C5H11ONO.

Le nitrite d’amyle sert à fabriquer un remède homéopathique à base de lactose et de saccharose. Ledit remède se présente généralement sous forme de doses en globules et granules, selon le laboratoire qui le conçoit. En outre, Amylium Nitrosum est également disponible sous forme de solutions hydroalcooliques telles que des ampoules, des gouttes buvables et des teintures mères. L’utilisation de ce produit ne se limite pas au traitement des problèmes gynécologiques, car il est également efficace contre d’autres maladies.

Quelles sont les indications thérapeutiques ?

Il faut penser à Amylium nitrosum en présence des symptômes suivants :

  • anxiété précordiale
  • battements accélérés et intensifiés au cœur
  • oppression et action tumultueuse.
  • constriction et douleur
  • pouls fort

Amylium nitrosum est particulièrement utile en gynécologie pour traiter les problèmes gynécologiques et les symptômes de la ménopause. Les effets secondaires les plus courants de la ménopause, en particulier au début du changement hormonal, comprennent des troubles de la circulation sanguine.

Les changements hormonaux dans le corps féminin s’accompagnent également d’une régression des organes génitaux internes. L’utérus et les ovaires rétrécissent, tandis que les lèvres et le vagin perdent leur élasticité et se flétrissent. Tous ces changements ne sont pas sans symptômes. Les plaintes vont de la sensation de froid et de frissons aux bouffées de chaleur sévères, en passant par la sensation de chaleur dans la tête et les sueurs sévères. Certaines femmes se plaignent de palpitations nerveuses. Or elles se sentent aussi physiquement épuisées.

L’utilisation d’Amylium nitrosum ne se limite pas au traitement des problèmes gynécologiques associés à la ménopause. Grâce à ses propriétés vasodilatatrices, l’Amylium nitrosum traite les problèmes vasculaires au niveau du cou et de la tête. Dans cette situation, les homéopathes le prescrivent en toute sécurité à la femme enceinte et à la mère qui allaite.

L’ingestion de ce médicament dilate rapidement toutes les artérioles et capillaires. Les palpitations du cœur et les affections similaires guérissent facilement avec ce remède. C’est aussi le cas des bouffées de chaleur et autres inconforts au climatère. Il soulage temporairement les convulsions épileptiques et le mal de mer.

Comment utiliser Amylium nitrosum ?

Les spécialistes recommandent Amylium nitrosum 5 CH ou 7 CH quand les symptômes se manifestent par des frissons, ou au contraire, par des bouffées de chaleur. La dose habituelle pour le patient adulte est de cinq globules. Mais ces globules doivent se placer sous la langue et il faut les laisser fondre lentement.

Selon la gravité des symptômes, le remède s’utilise deux ou trois fois par jour. Pour que l’Amylium nitrosum ait un effet, il doit être pris en dehors des repas. C’est le cas de tous les remèdes homéopathiques, d’ailleurs. Pendant la durée du traitement, il importe d’éviter les produits contenant de la menthe poivrée et des stimulants tels que le café et le tabac.

Amylium nitrosum aide à résoudre les problèmes gynécologiques pendant la ménopause. L’exercice et l’activité physique peuvent améliorer les effets de ce remède. Dans ce contexte, boire beaucoup d’eau et faire beaucoup d’exercices à l’air frais peuvent aider la patiente à surmonter ses symptômes plus rapidement.