Comme tous les secteurs, le milieu médical est confronté aux défis du monde numérique. Et pour cause, de plus en plus de patients sollicitent actuellement des consultations à distances. Bonne nouvelle ! les médecins peuvent répondre à leurs demandes grâce à kitmedical.fr. Ce site internet créé en 2016 propose effectivement un service de téléconsultation et de téléexpertise à la disposition des professionnels de santé. Mais concrètement : de quoi s’agit-il ? Que dit la loi ? Quels sont les avantages ? Explications ici !

Qu’est-ce que la kit-eSanté.fr ?

C’est le médecin généraliste « Thomas Bammert » qui a eu l’initiative de créer le kit-eSanté.fr en 2016. Actuellement, le site est géré par l’association kit médical, siégeant dans les Pays de la Loire. Bien évidemment, sa création avait reçu l’aval de l’union régionale des médecins libéraux des Pays de la Loire et le soutien de l’Assurance maladie. 

Ce dispositif s’adresse donc à tous les médecins, sans discrimination sur leur mode d’exercice (salarié, hospitalier, libéral), leur spécialité et leur statut dans le parcours de soins (médecin de second recours ou médecin traitant)

Il répond donc aux exigences actuelles, car il est utile pour lutter contre le Coronavirus. Et pour cause, sa présence évite les déplacements dans les bureaux de consultation.

Que propose le site ?

Ce site internet propose des services médicaux à distance. Pour y arriver, il utilise les technologies de la communication et de l’information. Parmi les actes qu’il fournit se trouvent :

  • Téléconsultation qui permet au médecin de pratiquer une consultation à distance à un patient. Bien évidemment, un professionnel de santé (ou éventuellement un de ses proches) peut assiste le malade au moment de la consultation. 
  • Téléexpertise qui permet au professionnel médical de solliciter à distance, le conseil ou l’avis d’un ou de plusieurs confrères pour la prise en charge d’une personne. Cet échange est favorable au développement de la médecine.

Quels sont les avantages de l’utilisation du site ?

Kit-eSanté.fr  met à la disposition des professionnels de la santé un comparateur avec lequel ils peuvent comparer les principaux services de téléconsultation. Ces derniers peuvent être gratuits ou payants. 

Et encore plus, ce site propose également une liste de pathologie qui peut faire l’objet de téléconsultation. Par la même occasion, il répertorie aussi les limites de cette télémédecine. Effectivement, le médecin peut refuser de la pratiquer si les données cliniques du patient se révèlent insuffisantes, etc.

Logo KIT SANTE

La téléconsultation est-elle remboursée par l’assurance-maladie ?

En 2018, l’Assurance maladie et les représentants des médecins libéraux ont conclu un accord qui autorise le remboursement des actes de la téléconsultation dans toutes les régions de France. 

Bien évidemment, la téléconsultation est soumise aux mêmes règles que les consultations présentielles. Par conséquent, les actes médicaux à distances seront facturés suivant les tarifs en vigueur. 

De ce fait, la sécurité sociale propose un taux de remboursement de :

  • 70 % pour les consultations classiques (à distance)
  • 100 % pour les consultations liées aux affectations de longue durée ou ALD

Quant aux restes (30 % : le fameux ticket modérateur), ils sont à la charge des patients. Si ces derniers ont souscrit à une mutuelle santé. Dans ce cas, celle-ci peut intervenir pour payer les restes.