Les avantages d’une bonne résistance musculaire sont multiples. Elle réduit les risques de blessures fréquentes lors de la pratique du sport, améliore votre posture et ralentit les effets du vieillissement. Cependant, il est nécessaire d’éviter les erreurs avec un renforcement musculaire mal préparé. Découvrez ici nos conseils pratiques.

Mettez-vous à la boxe pour augmenter votre résistance musculaire

La boxe est un sport complet. Elle allie combativité, endurance et cardio. Elle permet également de tonifier et de sculpter le corps. Pendant une séance d’entraînement de boxe, les déplacements fréquents et les mouvements des pieds et des poings permettent de raffermir les mollets, les fessiers, les cuisses, mais aussi les bras. Les rotations du tronc ainsi que les coups de poing et de coudes font travailler principalement les bras, les abdos et le dos. C’est donc une activité physique intense parfaite pour un renforcement musculaire global.

Faites-vous accompagner par un coach de boxe

La boxe est un sport qui nécessite beaucoup d’énergie et une grande détermination. Pour augmenter votre résistance musculaire en toute sécurité, contactez un coach de boxe qui vous proposera un programme d’entraînement personnalisé. Le coach sportif a déjà cultivé la combativité nécessaire pour maîtriser cette discipline. Un tel professionnel est donc en mesure de vous donner toute la motivation et l’encouragement dont vous avez besoin pour réussir votre parcours.

De plus, pour vous donner les meilleures chances de réussite, il vous oriente sur le type de boxe qui correspond à votre métabolisme, votre niveau et vos objectifs. Il vous évitera de prendre des risques inutiles susceptibles et de vous blesser. Il peut également vous donner des conseils pour adopter une alimentation qui favorise la prise de masse musculaire. Enfin, avec son suivi continu et ses évaluations régulières, un coach sportif remarquera vos progrès et adaptera les séances d’entraînement à votre niveau.

coach de boxe, coach sportif, renforcement musculaire

Quel type de boxe choisir pour un renforcement musculaire ?

En fonction du type de boxe pratiquée, certaines parties du corps sont plus sollicitées que d’autres. De nombreuses disciplines existent, parmi lesquelles on trouve la boxe française (savate), la boxe anglaise ou encore la boxe thaïlandaise.

La boxe française est celle qui fait le plus travailler les jambes. Elle nécessite des revers, chassés, fouettés, des coups de pied et un sautillement permanents. La savate affermit les cuisses et les fessiers tout en renforçant l’endurance musculaire. C’est aussi un excellent sport pour évacuer le stress et pour renforcer la confiance en soi.

Si votre objectif est de renforcer uniquement la résistance musculaire de vos bras, la boxe anglaise est ce qu’il vous faut. Cette discipline n’autorise que les coups de poing. Par ailleurs, elle renforce également les muscles du dos et de l’abdomen. Grâce à son action de gainage des abdos, elle favorise aussi la fonte des cellules graisseuses.

La boxe thaï ou muay-thaï est la discipline la plus complète de tous les types de boxe. Elle est parfois considérée comme un sport violent, car elle implique une très grande utilisation des pieds, des poings, des genoux et des coudes, tout en autorisant les saisies et projections. Cependant, la boxe thaïlandaise offre plusieurs avantages pour augmenter la résistance musculaire et la résistance complète du corps. En effet, les séances d’entraînement comportent des exercices d’endurance prolongée, de respiration et de durcissement des muscles. La durée des entraînements et la rapidité des coups portés contribuent efficacement au renforcement de la résistance.

Vous pouvez aussi pratiquer le kick-boxing ou le MMA (Mixed Martial Art) qui sont des mélanges de boxe française, anglaise ou thaïlandaise avec d’autres arts martiaux comme la lutte et la boxe japonaise.

Améliorez votre endurance et votre flexibilité avec le yoga

Le yoga est un atout majeur pour le renforcement du corps d’un sportif professionnel ou amateur. Il permet de tonifier et d’assouplir les muscles. Durant les séances de yoga, l’ensemble des parties du corps est sollicité. Cette technique de relaxation étire les zones raides et force les muscles secondaires à faire leur travail. Cours après cours, l’enchaînement des mouvements de flexion et d’équilibre améliore la puissance et la résistance des muscles.

Il existe plusieurs postures de yoga qui peuvent booster vos performances musculaires. Vous pouvez par exemple adopter des postures comme :

  • le pont (pour tonifier les fessiers et les cuisses),
  • la posture de l’arbre (pour tonifier les obliques, le bas de dos, les fessiers, les abdominaux, les mollets),
  • le Guerrier II (pour renforcer les hanches, mollets, épaules et intérieurs des cuisses),
  • la chaise (pour travailler les fessiers et les cuisses).

Afin d’augmenter efficacement votre résistance musculaire, vous pouvez également faire appel à un coach spécialisé en yoga. Il possède les aptitudes nécessaires pour faire travailler tous vos muscles (sangle abdominale, bras et jambes, muscles de la respiration, poitrine, dos) et coordonner vos exercices.

exercices de yoga, renforcement musculaire

Variez les exercices de musculation et augmentez la fréquence d’entraînement

En musculation, la routine peut être contre-productive. En prenant l’habitude de faire le même exercice à chaque entraînement, vous risquez de limiter la progression et la résistance de vos muscles. Pour acquérir une plus grande résistance musculaire, il est important d’augmenter au fur et à mesure vos charges en fonction de votre évolution.

Si vous travaillez, par exemple, vos mouvements avec une charge de 55 kg de façon régulière, vos muscles gagneront en force au bout de quelques séances d’entraînement. Dès lors, il faudra augmenter la charge pour avoir plus de force et de résistance.

Ensuite, n’hésitez pas à varier vos méthodes de travail. Vous pouvez vous tourner vers le full body et le circuit training. Le full body consiste à travailler l’ensemble des muscles en une seule séance. C’est une technique de musculation qui permet de brûler plus de calories, d’améliorer la réponse anabolique du corps et de mieux construire les muscles. Le circuit training, en revanche, permet d’enchaîner plusieurs exercices de musculation avec un temps de récupération assez court ou inexistant. Il améliore la force et l’endurance du sportif.

Enfin, la régularité de vos séances est la base de votre progression. Il est préférable de planifier deux à trois séances hebdomadaires d’une heure plutôt qu’un seul entraînement de 3 heures. Vous pouvez aussi augmenter vos séances de façon exceptionnelle sur un mois puis reprendre votre routine le mois suivant.

Adoptez un bon régime alimentaire pour une meilleure résistance musculaire

La nutrition joue un rôle essentiel dans le renforcement de la masse musculaire. Un bon régime alimentaire vous permet d’atteindre rapidement et efficacement vos objectifs tout en préservant votre santé. Vous devez augmenter vos apports quotidiens en calorie en fonction du développement de vos muscles. Consommez des aliments riches en protéines comme la viande, le poisson, le tofu, les œufs, les amandes et les légumineuses.

Une ou deux heures avant un entraînement, vous pouvez consommer des glucides complexes (flocons d’avoine, haricots, pain complet). Ces aliments favorisent la régularisation du taux de sucre dans le sang. Mélangés aux protéines, les glucides vous permettront de vite récupérer après une compétition ou un entraînement. N’oubliez pas de vous hydrater régulièrement. Afin d’être bien hydraté en permanence, vous pouvez aussi consommer des aliments riches en eau et en sels minéraux comme les fruits et les légumes.