Les produits à base de cannabidiol, ou CBD pour les intimes, sont de plus en plus prisés. Et si dans certains pays, son utilisation est régie par des règles bien précises, ce n’est pas vraiment le cas pour la France. Et pour cause, son cadre légal est encore assez flou. Malgré tous les avantages et les bienfaits qu’on lui confère, nombreux sont encore ceux qui hésitent à sauter le pas.  Est-ce que la consommation de CBD présente des effets nocifs sur la santé ? Est-ce que le cannabidiol est à considérer comme une drogue ? Quels sont les véritables intérêts pour la santé et le bien être ? Voici un article qui vous éclairera.

CBD ou cannabidiol : qu’est-ce que c’est ? 

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est impératif de connaître ce qu’est le CBD, qui est l’abréviation de cannabidiol. Vous devez savoir que la plante de cannabis est composée de plus de 100 différences substances que l’on appelle phytocannabinoïdes. Parmi ces substances, on trouve en grande quantité le Cannabidiol (ou CBD) mais aussi du Tétrahydrocannabinol (ou THC).

Le cannabidiol est donc une molécule extraite du cannabis. À cause de son origine, la réputation de cette molécule est rapidement tâchée. Et pour cause, on la considère généralement comme une drogue. Pourtant, contrairement au THC, le CBD n’a pas d’effet stupéfiant et ne cause aucune dépendance physique. Au contraire, on lui confère des vertus et des bienfaits importants pour la santé et le bien-être.

Les recherches et les études ont prouvé que le CBD a, par exemple, de nombreuses propriétés thérapeutiques. Il peut être consommé quotidiennement, sans danger. En effet, le CBD n’a pas de propriétés psychotropes comme le THC. 

CBD et THC : les différences

Il est vrai que le CBD et le THC sont tous des cannabinoïdes extraits dans le chanvre et les plantes de cannabis. Il est donc tentant de les mettre dans le même panier. Et pourtant, il y a de grandes différences entre ces deux molécules.

La première est que le CBD, contrairement au THC, ne présente aucun effet psychotrope. C’est donc pour cette raison que le CBD est légale dans plusieurs pays, alors que le THC ne l’est pas. Ce dernier modifie l’état de conscience et peut faire « plané ».

Dans la plupart des cas, quand on parle de consommation thérapeutique et médicale du cannabis, l’on se tourne automatiquement vers le CBD. Or, lorsqu’on parle de consommation récréative, les utilisateurs se tourneront plus vers les produits riches en THC. Certaines études montrent également que le CBD ne crée aucune dépendance et n’est pas toxique. Ce qui n’est pas le cas du THC.

Quelles sont les vertus du CBD ?  

Le CBD est donc mis en avant pour ses vertus et ses bienfaits. Bien sûr, si sa consommation est tout de même à prendre avec prudence, force est de constater que ses effets sur la santé et le bien-être gagnent à se faire connaître.

  • Anxiolytique 
  • Neuroleptique 
  • Anti-inflammatoire 
  • Antiépileptique 
  • Soulage les migraines, les maux de tête 
  • Lutte contre l’insomnie

Attention, vous pouvez être tenté de vous tourner vers le CBD pour profiter de tous ses effets positifs. Toutefois, sa consommation ne doit uniquement qu’être à dimension médicale. D’ailleurs, c’est l’objectif d’utilisation qui vous permettra de différencier la drogue et le médicament. Les malades qui veulent se soigner prennent un médicament. Tandis que les personnes qui ne sont pas malades, mais qui prennent tout de même un médicament, consomment de la drogue. Est-ce que le CBD est une drogue ? Si vous l’utilisez pour vous soigner, c’est que c’en est pas une !

CBD et les effets sur la santé

Avant de consommer cette molécule chimique, il est important de connaître son fonctionnement sur le corps humain. Il faut comprendre donc que le CBD agit directement sur : 

  • La mémoire 
  • Le cerveau pendant l’adolescence 
  • L’envie 
  • La motivation 
  • L’appétit 
  • Le cœur et ses fonctions 
  • La douleur 
  • La fécondation 
  • Le système immunitaire 
Canabis

Est-ce que le CBD est légal ? 

Si dans plusieurs pays, la consommation et l’utilisation de CBD est légal à 100 %, qu’en est-il pour la France ? À l’heure actuelle, la consommation et l’utilisation de THC sont interdites. La consommation de CBD, quant à elle, est autorisée. Toutefois, elle est soumise à plusieurs conditions juridiques :

  • Les produits ne doivent pas dépasser un taux de 0,2 % de THC 
  • Le chanvre utilisé doit être dans la liste des variétés autorisées 
  • Seules les graines et les fibres du chanvre sont légales 
  • Les fleurs de chanvre sont interdites

Et au niveau mondial ? Pour l’heure, les réglementations qui encadrent l’utilisation et la consommation de CBD diffèrent d’un pays à l’autre. Toutefois, l’OMS autorise que le CBD ne soit pas classé comme substance contrôlée. La raison : le cannabidiol offre des bienfaits indéniables et agit de manière positive sur le bien-être et la santé.

Quels sont les effets secondaires du CBD ? 

Jusqu’ici les données officielles et les recherches sur les effets secondaires du CBD ne sont pas encore nombreuses. Mais en 2017, une étude apparue dans la revue Cannabis and Cannabinoïd Research, l’on peut lire que dans le cadre du traitement de l’épilepsie et les troubles psychotiques, la prise de CBD peut entrainer de la fatigue, provoquer des diarrhées et être responsable d’une perte de poids et d’appétit. Il est aussi important de préciser qu’il est fortement déconseillé de fumer du CBD. En effet, ce n’est pas de cette manière que cette molécule doit être consommée. En fumant du CBD, vous vous risquez à des maladies oncologiques, cardio-vasculaires et respiratoires. 

Comment consommer le CBD ?

Sous quelle forme il est préférable de consommer le CBD ? Pour trouver le bon mode de consommation, il faut se baser sur votre profil ainsi que sur l’objectif que vous souhaitez atteindre. Si vous souhaitez traiter des problèmes de peau, il est par exemple recommandé de se tourner vers les crèmes ou baumes à base de CBD. Si vous souhaitez inclure facilement le CBD dans votre alimentation, vous pouvez choisir l’huile de CBD. Et si vous êtes adepte des compléments alimentaires, préférez les gélules.