La plupart d’entre nous seront un jour sujet au mal de dos.

70% des êtres humains souffriront ou ont souffert de ce fléau à un moment donné de vie. Les causes sont multiples : une blessure liée au sport, à un accident, une maladie déjà présente (scoliose, arthrose…). Mais la plupart du temps, ces douleurs sont liées à une usure intense de notre dos à cause d’une mauvaise posture durant notre vie de tous les jours engendrant ou aggravant certaines affections. Les activités répétitives et les positions inconfortables prolongés, au travail ou à la maison, comme s’asseoir devant un ordinateur ou encore soulever et porter des charges lourdes, peuvent produire des tensions et des efforts musculaires et articulaires qui généreront par la suite, ces maux de dos

Les types de douleurs les plus courantes

La sciatique

La sciatique peut être définie par une douleur intense partant du fessier en touchant les cuisses jusqu’aux pieds. On note également une raideur de la colonne et des symptômes annexes comme la toux ou l’éternuement. La mauvaise posture peut conduire au développement ou à l’aggravation de la sciatique déjà présente.

Lumbago

En cas choc brutal ou effort inattendu, vous pouvez ressentir une douleur intense voir même un blocage du bas du dos. Il s’agit peut-être dans ce cas d’un lumbago.

En effet, les douleurs intenses pouvant allier un blocage du bas du dos peuvent être synonyme de lombalgies aiguës. Les lombalgies sont souvent le résultat d’efforts trop intenses pour votre corps (lors de travaux, d’un déménagement …) ou encore par une mauvaise posture répétitive (mauvaise courbure du dos, travail dans une mauvaise position).

La dorsalgie

Les dorsalgies définissent en général des douleurs au milieux du dos jusqu’au cou. Cette douleur est généralement située entre la première et la douzième vertèbre du dos.

Usure nerveuse

La douleur dorsale ou vertébrale peut également être provoquée par une usure ou une irritation des nerfs vertébraux.

La compression des nerfs de la moelle épinière peut engendrer des souffrances avec des douleurs au cou et au épaules. Ces douleurs peuvent s’accompagner d’un enraidissement (paralysie légère d’une partie du corps) ainsi que d’une envie d’uriner.

Ainsi, une sensation de douleurs peut alors se propager dans tout le corps, notamment au cou, au dos, aux épaules, au bras, au jambes… en fonction des cas.

La hernie discale

Les hernies discales définissent des affections des disques intervertébraux. Ces disques jouent le rôle d’amortisseur entre deux vertèbres mais s’usent avec le temps et peuvent parfois se déformer ou sortir de leur emplacement d’origine à cause d’un choc, d’un effort usant ou d’une mauvaise posture prolongée.

L’arthrose

L’arthrose appelé aussi cervicalgie. Il s’agit d’une usure ou d’une dégénérescence du cartilage de vos articulations vertébrales qui provoquent des raideurs et des douleurs. L’affection peut devenir chronique avec le temps. L’arthrose diminue votre facilité à mouvoir votre corps tout en provoquant des douleurs au dos et au cou notamment.

Les ouvriers du bâtiment, les artisans, les déménageurs, les aides-soignants, les travailleurs assis longtemps devant un ordinateur et de façon général toutes les professions alliant efforts usants ou mauvaises postures répétitives sont souvent atteints par ces affections !

maux de dos

Pistes envisageables pour soulager mon mal de dos

Adopter une posture saine au quotidien

Quelques pistes de reflexes et postures à éviter :

  • Lors de votre sommeil, il déconseillé de dormir à plat ventre ( en savoir plus sur le sommeil et les douleurs cervicales )
  • Evitez d’incliner trop le cou et la tête quand vous êtes assis devant votre ordinateur
  • Il est déconseillé de prendre l’habitude de mettre le téléphone entre votre oreille et les épaules durant une longue communication
  • Au quotidien, adopter une posture avec un dos trop creusé peut vous endommager la zone dorsale avec le temps.
  • Mesdames, soyez prudente quand vous portez avec des chaussures à talon car porter des chaussures de ce type trop longtemps ou d’une mauvaise façon peut vous nuire
  • Faites attention à garder le dos avachi le moins longtemps possibles
  • Evitez de soulevez une charge lourde en vous penchant en avant ou sans ceinture de maintien

Utiliser un outil de maintien du dos

Parmi les solutions orthopédiques douces, des orthèses d’aide à la posture saine existent. Ainsi, vous pouvez choisir d’investir dans un correcteur de posture ou un redresse dos pour soulager vos maux du dos et corriger votre mauvaise posture.

Ces orthèses de maintien du dos vous « forcent » à adopter une meilleure tenue du corps, grâce au maintien d’un dos droit. Il existe différents modèles de correcteurs de posture et de redresses-dos. Certaines versions seront plus complètes et soulageront l’intégralité de la colonne vertébrale et du dos, d’autre redresseront uniquement les épaules et le haut du dos.

Ces outils sont avant tout des outils d’accompagnements à la bonne posture et ne doive pas remplacer votre volonté à vous tenir droit par vous-même. Un correcteur de posture a pour but avant tout de vous redonner l’habitude d’avoir une bonne posture mais ne remplace en rien le fait que vous aussi de votre côté, vous devez faire l’effort de vous corriger au quotidien.

La prise de médicament

En cas de douleurs, vous pouvez choisir d’utiliser un médicament.

En cas de faibles douleurs, la prise de paracétamol peut atténuer le mal.

Certaines pathologies comme l’arthrose ou la sciatique peuvent être diminuer par la prise d’un anti-inflammatoire pour calmer la douleur. Parmi ces médicaments, il y a l’aspirine, l’ibuprofène et le naproxène.

Il est néanmoins important de ne pas utiliser les médicaments comme solution sur le long terme pour votre mal de dos. En effet, il s’agit d’une solution temporaire, tous les médicaments pouvant entrainer des effets secondaires sur le long terme.

De plus, il est obligatoire de consulter votre médecin avant toutes prises, soyez prudent et responsable avant toutes utilisations.

douleurs colonne vertebrale

Les consultations thérapeutiques & orthopédiques*

Certains professionnels de la santé sont habitués à traiter les maux du dos. Parmi les plus connus, l’on relève :

L’ostéopathe

L’ostéopathie soulage les personnes atteintes de maux du dos en travaillant sur la zone douloureuse. Il s’agit d’un traitement assez doux. Pour un simple mal de dos léger, souvent 2 ou 3 séances feront l’affaire.

Le rhumatologue

Le rhumatologue est un médecin spécialisé dans les affections touchant les os, les muscles et les articulations du corps.

Il intervient généralement quand la douleur entraine une diminution de la mobilité, sans cause traumatique évidente.

Le kinésithérapeute

La kinésithérapie peut également vous aider à soulager certains de vos problèmes dorsaux. Il s’agit de techniques alliant des massages, rééducation, thérapie d’électrostimulation. Mais l’efficacité de la kinésithérapie dépendra de votre cas.

*Liste de professionnels de la santé non-exclusive, d’autre type de consultant existe