Selon les rapports publiés par l’Union européenne, la France se classerait quatrième des pays où l’on trouve le plus de fumeurs dans l’Union. Le premier étant la Croatie, suivi de la Bulgarie et de la Grèce.
Cela montre que la cigarette reste très appréciée par les Français, car il y aurait plus de 16 millions de fumeurs quotidien dans l’hexagone. Ce chiffre fait peur, puisque le tabagisme serait la première cause de mortalité évitable selon l’OMS. Ce phénomène serait à l’origine de maladies graves comme des pathologies cardiovasculaires ou des cancers.

Les hommes fument plus autant que les femmes

Il reste très difficile d’évaluer exactement le nombre de fumeurs (passifs ou actifs) se trouvant en France. Cependant, on compterait environ 33 % des hommes et 25 % des femmes. Cela démontre donc que tout le monde est concerné par le tabagisme, peu importe le sexe ou l’âge.

Néanmoins, il y a tendance positive, car le nombre de jeunes qui essaient la cigarette est en constante diminution. Pour être un peu plus précis, si 31 % des lycéens déclarent avoir fumé en 2011, désormais ils sont approximativement moins de 23 % en 2015. Cela traduit évidemment le désintérêt de la jeunesse pour la cigarette. Toutefois, il ne faut pas oublier que la consommation d’autres drogues comme le cannabis devient élevée en ce moment.

L’essor de la cigarette électronique

La cigarette électronique a été conçue dans les années 2000. Il bénéficie rapidement d’une popularité importante lors de sa première commercialisation. En effet, elle présente plusieurs avantages comme la possibilité de modifier le Hit ou encore la saveur. Désormais, beaucoup de personnes sont conquises par le vapotage.
Il ne faut pas aussi oublier qu’il s’agit d’un substitut plus ou moins efficace par rapport à la cigarette classique. L’e-cigarette est bien moins nocive pour les fumeurs.

Ainsi, les anciens fumeurs se mettent à acheter une cigarette électronique pour délaisser de plus en plus les cigarettes classiques bien plus dangereuses et plus onéreuses.

Cigarette à la main

Le cas des jeunes fumeurs en France

Les jeunes français moins de 25 ans ne sont plus tentés par le tabac. Cela se ressent dans les chiffres proposés par l’INSERM et par les organismes sanitaires.
Grâce à des campagnes de sensibilisations, le public devient conscient du problème lié au tabagisme. C’est pour cette raison que de plus en plus de personnes essayent de se défaire de la dépendance aux cigarettes.

Pour ce qui en est du nombre, les jeunes de 12 à 25 ans ont l’habitude de fumer environ 10 cigarettes par jours. Ils présentent des singes d’addiction modérée ou forte à la nicotine.
Pour les adultes de 26 à 75 %, le pourcentage se trouve approximativement des 20 cigarettes par jours. C’est bien plus important et le risque de complications au niveau de la santé est aussi bien plus élevé.

En résumé, après une analyse rapide des statistiques, on constate une diminution du nombre de fumeurs en France. Cependant, le public se tourne vers d’autres alternatives comme le vapotage ou encore le cannabis.