Les cigarettes électroniques (e-cigarettes) ont été développées en 2003 par le pharmacien chinois Hon Lik. Ces dernières années, il y a eu un intérêt croissant pour ces appareils, car beaucoup de personnes les considèrent comme une alternative beaucoup plus saine aux cigarettes. Mais quels sont les effets sur la santé de la cigarette électronique ?

Qu’est-ce qu’une cigarette électronique ?

Alimentée par une batterie, la cigarette électronique est un appareil qui transforme de la nicotine liquide en une vapeur à inhaler. Elle se compose de trois éléments de base :

  • un embout buccal,
  • une batterie,
  • et un vaporisateur.
cigarette électronique

La batterie est une source d’alimentation pour l’e-cigarette, et le rôle du vaporisateur est de chauffer le liquide à une température d’environ 200 ℃ -300 ℃, ce qui produit de la vapeur. Cette vapeur peut ensuite être inhalée par l’utilisateur. La cigarette électronique a été développée pour remplacer la cigarette traditionnelle qui contient de grandes quantités de nicotine et d’autres substances nocives pour la santé, y compris des composés aux propriétés cancérigènes.

Les principaux ingrédients des liquides d’e-cigarette sont :

  • le propylène glycol
  • les arômes
  • la nicotine

Dans le cas des e-cigarettes, on ne parle pas de « fumer » mais de vapoter. Et il est possible de trouver en ligne un e liquide tabac de qualité en vue de vapoter en toute sécurité.

Que dit la science sur les cigarettes électroniques ?

L’e-cigarette parait moins destructive …

Les résultats d’études comparatives montrent que la e-cigarette fournit beaucoup moins de substances toxiques. Par exemple, un aérosol d’une cigarette électronique contient 9 fois moins de formaldéhyde, 15 fois moins d’acroléine, 120 fois moins de toluène et jusqu’à 450 fois moins d’acétaldéhyde que la fumée d’une cigarette traditionnelle.

Ces observations confirment les résultats des études de Laugesen et al. Les scientifiques ont noté que la cigarette électronique a un profil de sécurité et un potentiel de dépendance similaires aux inhalateurs médicaux de nicotine. De plus, ils ont également constaté que l’aérosol de la cigarette électronique contient beaucoup moins de substances toxiques que la fumée de tabac. McAuley et ses collaborateurs ont confirmé que les aérosols de cigarettes électroniques contenaient des composés beaucoup moins nocifs que la fumée de tabac.

… mais reste aussi addictive et toxique que les cigarettes traditionnelles

Il faut cependant noter qu’en dépit des concentrations relativement faibles, les e-cigarettes contiennent certaines substances toxiques. A leur nombre, on compte :

  • les nitrosamines
  • le diéthylène glycol
  • la cotinine
  • l’anabazine
  • des particules de silicate
  • des métaux lourds

De son côté, Jacques Fontaine, chirurgien spécialiste des poumons au Centre MOFFITT CANCER, souligne le caractère hautement addictif de la cigarette électronique. L’effet très addictif de la e-cigarette explique en partie le constat alarmant fait par Jerome Adams ; le vapotage massif des jeunes a atteint un stade « épidémique » aux États-Unis. Et le Secrétaire américain à la santé et aux services sociaux, Alex Azar, de le rejoindre : « on n’a jamais vu une substance être autant consommée dans la population jeune ».

Victimes d’une désinformation sur les dangers de la cigarette électronique, les jeunes vapotent en se croyant en sécurité. Or ils ignorent qu’une seule cigarette électronique contient autant de nicotine que l’ensemble d’un paquet de 20 cigarettes traditionnelles. De plus, ils ne savent pas que la nicotine est aussi addictive que l’héroïne et la cocaïne. Le vapotage aide à arrêter de fumer les cigarettes traditionnelles mais il s’avère tout aussi addictif et toxique.

Les effets de la cigarette électronique sur la santé

D’une part, la cigarette électronique est une alternative moins nocive aux cigarettes traditionnelles, et représente un soutien pour ceux qui ont l’intention d’arrêter de fumer. D’autre part, on ne peut pas dire qu’elle soit inoffensive ou moins toxique, en raison de la présence de certaines substances dangereuses, telles que les métaux lourds et les aldéhydes dans la vapeur.

Les dommages causés par le tabagisme apparaissent après une période de plusieurs années. Cela signifie que des études épidémiologiques à long terme sont nécessaires afin d’évaluer l’impact sur la santé des cigarettes électroniques par rapport au tabagisme traditionnel.

Faute de données fiables sur l’efficacité et la sécurité de la cigarette électronique, il n’est pas possible d’établir la nocivité ou l’innocuité de la cigarette électronique. Tant que des études indépendantes à moyen et long terme ne seront pas réalisées, il ne sera pas possible de se prononcer clairement sur ses effets sur la santé.

En attendant, par mesure de précaution, les cigarettes électroniques devraient au moins être évitées par les jeunes et les femmes enceintes.