Sélectionner une page

Les brûleurs de graisse prétendent faire perdre du poids rapidement en augmentant le métabolisme de base. Certains sont disponibles sous forme de complément alimentaire et sont sensés nous faire maigrir sans modifier notre régime alimentaire et sans pratiquer une activité physique. Cependant, ils ne répondent pas tous aux exigences de qualité, d’efficacité et n’offrent pas toujours une sécurité d’emploi. Ils peuvent constituer un danger pour la santé du consommateur. Le mode d’action qui les caractérise peut avoir des conséquences fâcheuses au niveau de l’organisme, avec parfois des ingrédients néfastes qui induisent des effets secondaires ou des dommages, parfois, irréversibles.

Acheter un brûleur de graisse constitue-t-il un danger pour la santé ?

Les meilleurs brûleurs de graisse sont sensés aider notre organisme pour nous débarrasser des graisses stockées dans notre corps en vue de faciliter la perte de poids sans fournir des efforts physiques. Ils sont disponibles un peu partout et ne sont pas toujours soumis à une vente contrôlée. Il existe des sites arnaqueurs qui véhiculent des publicités mensongères et vendent des produits de mauvaises qualités. C’est pourquoi avant d’effectuer tout achat de brûleur de graisse, nous devons être prudents et prendre certaines précautions pour ne peut acheter des produits dangereux qui ne sont pas formulés pour faire perdre du poids.

Il existe, en effet, sur le marché, des brûleurs de graisse qui n’ont subi aucun contrôle sanitaire. Il est, donc, difficile d’estimer leur efficacité et leur sécurité d’emploi. Ils peuvent contenir des ingrédients nuisibles à des doses très élevées qui risquent d’exposer l’utilisateur à des surdoses dangereuses d’ingrédients, susceptibles de compromettre la santé.

Ainsi, certains brûleurs de graisse peuvent être toxiques et non efficaces, surtout lorsqu’ils sont élaborés dans des conditions sanitaires non appropriées et de façon illicite, avec des éléments infectieux et des produits toxiques qui peuvent nuire sérieusement à la santé. Ils ne sont pas élaborés selon les normes et ne sont pas sûrs pour la santé.

Aussi, la vigilance s’impose lorsque nous voulons acheter un brûleur de graisse, car certains sont inefficaces, toxiques, voire nocifs pour la santé et vendus sur des sites frauduleux. Ils ne sont pas tous certifiés, ni cliniquement testés et approuvés par un organisme de contrôle sanitaire et de certification des compléments alimentaires. Ils ne sont tous adaptés aux personnes affectés par des problèmes de reins, le diabète, aux femmes enceintes ou qui allaitent et peuvent avoir des effets nocifs.

Des brûles-graisses toxiques pour la santé ?

Le mode d’action peut-il avoir des conséquences fâcheuses ?

Le métabolisme est l’ensemble des processus chimiques qui convertissent les glucides, les protéines et les graisses des aliments en énergie nécessaire pour le fonctionnement des cellules et l’entretien de l’organisme. Les brûleurs de graisse permettent d’augmenter le métabolisme pour ainsi permettre au corps de consommer plus d’énergie, contribuant, ainsi, à la perte de poids. Avec l’intensification du métabolisme, la graisse corporelle est utilisée comme énergie, les calories sont brûlées à un rythme plus élevé et il y a une perte accrue de graisse au repos. Avec cette augmentation du métabolisme de base dans l’organisme, le corps consomme plus d’énergie, avec par ailleurs, une légère augmentation de la température corporelle. Le mode d’action des brûleurs de graisse, stimule, conséquemment, la thermogénèse qui est une augmentation de la chaleur au niveau de l’organisme, consécutive à l’augmentation du métabolisme cellulaire.

Du coup, les brûleurs de graisse interfèrent avec le métabolisme basal et affectent la température corporelle normale avec des nombreuses conséquences au niveau de la santé. Ils court-circuitent le processus naturel du métabolisme de base qui se dérègle avec  une augmentation de la température corporelle qui peut augmenter le rythme cardiaque et constituer un danger pour le cœur. Ainsi, le mode d’action ou de fonctionnement des brûleurs de graisse n’est pas sans effets nuisibles au niveau de l’organisme et peut être à l’origine des allergies cutanées, des troubles d’estomac.

Quels sont les effets nocifs des brûleurs de graisse ?

Les brûleurs de graisse contiennent une combinaison d’ingrédients qui ne sont pas toujours sûrs ou dépourvus d’effets secondaires. Certains fabricants ajoutent des ingrédients dangereux qui ne figurent pas sur l’étiquette, ce qui pourrait nuire à l’état de santé du consommateur. Certains ingrédients qui y figurent ont des effets secondaires négatifs. Ils interférent avec des produits chimiques et des hormones du corps et induisent une réduction de l’appétit. Ainsi, nous sommes vite rassasiés et nous mangeons moins. Dans ces conditions, les brûleurs de graisse peuvent provoquer une sous-alimentation, car ils inhibent souvent l’absorption de beaucoup de vitamines liposolubles, réduisant la teneur en vitamines dans notre corps. Ils ont des effets au niveau du système nerveux avec pour conséquence, la surpression de la faim qui peut provoquer :

  • un délire,
  • une hyperactivité,
  • une augmentation de la pression artérielle,
  • des bouffées de chaleur,
  • une insomnie.

Ils peuvent également provoquer des troubles digestifs (nausées, diarrhée, constipation), d’ordre cardiovasculaire (tachycardie, arythmie et accident vasculaire cérébral), psychiatrique (troubles anxieux, de l’humeur et nervosité) et des réactions allergiques. Ces effets secondaires peuvent être gênants, plus ou moins graves et peuvent se révéler fatals.

Des bouffées de chaleur incontrôlées

Les effets indésirables de certains ingrédients

Les brûleurs de graisse sont à base d’ingrédients qui ne sont pas toujours sans risque pour le consommateur. La sibutramine est associée à un risque accru de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral.

La synéphrine disponible dans le citrus aurantium ou l’orange amère, utilisée dans la formulation des brûleurs de graisse provoque de nombreux effets secondaires, potentiellement, dangereux : atteinte hépatique, palpitation, tachycardie, arrêt cardiaque, mort subite.

Le 2,4-dinitrophénol (DNP) n’est pas dénué de danger. Il peut provoquer des dommages corporels irréversibles au niveau des reins, du foie, et même, des lésions cérébrales. Il peut accroître la température corporelle qui peut même atteindre 40°C, en cas de surdosage et induire une hyperthermie mortelle.

La caféine, surtout en quantité excessive dans l’organisme, est susceptible d’induire des troubles cardiovasculaires, une accélération du rythme cardiaque, des troubles respiratoires, des maux de tête, une insomnie.

Une forte dose d’éphédrine contenue dans certains brûleurs de graisse, provoque une hypertension artérielle, une augmentation du rythme cardiaque, et même, des infarctus.

La combinaison de la caféine et de l’éphédrine n’est pas sans danger, avec des risques d’effets secondaires pouvant induire une tachycardie, une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral, un arrêt cardiaque. Les brûleurs qui renferment ces ingrédients à des doses élevées sont nuisibles pour la santé du cœur et du système nerveux.