Sélectionner une page

Rien ne vaut un bon massage pour soulager les tensions et petits maux de dos. Mais une telle séance reste un rêve pour de nombreux particuliers, à moins d’avoir quelques centaines d’euros à dépenser régulièrement dans un salon de massage. Certes, il est toujours préférable de se faire chouchouter par les mains d’un massothérapeute qualifié, mais les appareils de massage domestiques, comme le fauteuil massant, s’imposent de plus en plus comme une alternative efficace et moins chère. Déjà, le concept lui-même est génial : il suffit de s’installer sur le siège pour bénéficier d’un « palper » confortable et salvateur. Cependant, un tel dispositif n’est pas toujours exempt de risques. Retrouvez ci-dessous quelques précautions à prendre pour éviter les mauvaises surprises en utilisant le fauteuil massant.

Quelles contre-indications pour les fauteuils massants ?

D’une manière générale, il n’y a aucune contre-indication spécifique associée à l’utilisation des sièges de massage. Cependant, les précautions sur l’usage de la massothérapie et de la kinésithérapie traditionnelles doivent être suivies pour réduire les risques de complications.

  • Les blessures : la massothérapie, et encore moins le siège de massage, n’est pas censé soigner les blessures physiques. Au contraire, l’utilisation de ces dispositifs risque de compliquer les troubles dermatologiques tels que les ecchymoses et éruptions cutanées.
  • L’âge constitue aussi un facteur de risque pour certaines personnes. Contrairement au « palper humain », le fauteuil massant peut prodiguer des massages parfois très intenses.
  • Les pathologies : nous savons que le massage est connu pour ses nombreux effets bénéfiques sur le corps. En revanche, ce que nous savons le moins, c’est qu’il peut être dangereux, voire fatal dans certaines situations (allaitement, troubles de la colonne vertébrale, cancer, grossesse, inflammation, maladie du cœur et des os, menstruations, ostéoporose, hausse de la température, troubles pathologiques du dos, troubles sensoriels ou vasculaires.
  • Une récente opération chirurgicale : si vous avez été opéré il y a moins de trois mois, il est déconseillé de recourir à un fauteuil de massage qui pourrait empêcher le processus de guérison.
  • Tout comme l’allaitement, la grossesse constitue une contre-indication bien connue du massage. En effet, il est déconseillé de se faire masser les jambes, le dos et les lombaires durant la grossesse, comme vous pouvez le voir sur cette page.

Fauteuil massant avec télécommande

Fauteuil massant : un danger pour le dos ?

Nous avons vu que les douleurs dorsales bénignes ne devraient pas nous empêcher de pratiquer le fauteuil de massage électrique. En revanche, ce que l’on sait moins, c’est que ces dispositifs ne sont pas vraiment préconisés pour guérir le mal de dos. Et contrairement au siège de massage, le professionnel de la kinésithérapie ou de la massothérapie est le mieux placé pour connaître toutes les situations du patient. Par ailleurs, en cas de douleurs aiguës et inflammatoires, il n’est jamais trop prudent de laisser de côté temporairement le fauteuil de massage pour se concentrer sur son traitement. En effet, le risque de compliquer la maladie n’est pas exclu, d’autant que le fauteuil massant ne peut jamais traiter les causes de la pathologie.