Aconitum napellus est un traitement homéopathique préparé à partir d’une espèce de plante très toxique de la famille des renonculacées. Il s’agit de l’aconit napel, encore appelé casque de Jupiter ou casque de moine. Aconitum napellus sert à traiter de nombreux maux en homéopathie. Il se présente sous diverses formes : granules, comprimés, solution buvable, poudre orale et pommade.

Quelle est l’origine de la souche Aconitum napellus ?

Le remède homéopathique Aconitum napellus provient de l’aconit napel, plante aux fleurs de couleur bleu-violacé, groupées en grappe en forme de casque. Cette plante qu’on retrouve en haute altitude dans les Pyrénées a des racines renfermant de l’aconitine, un alcaloïde hautement toxique. La teinture mère s’obtient à partir de la plante toute entière récoltée en fin de fleurissement. L’aconitine agit sur l’appareil respiratoire comme un antinévralgique et le décongestionne. À dose réduite l’aconitine a un impact sur les terminaisons nerveuses car elle favorise la sécrétion des glandes sudoripares et salivaires. Elle est donc classée comme substance vénéneuse.

fleurs de aconit napel
Le remède homéopathique Aconitum napellus est mis au point à partir de l’aconit napel, plante aux fleurs en grappes de couleur bleu-violacé

Dans quel cas utiliser le remède homéopathique Aconitum napellus ?

Les spécialistes confient que Aconitum napellus s’avère utile pour soulager les différents troubles et maladies qui suivent :

  • inflammation des yeux
  • œil au beurre noir
  • anxiété
  • infection de la vessie
  • rhumes
  • gorge irritée
  • mal d’oreille
  • laryngite
  • toux grasse
  • saignement
  • insomnie
  • indigestion
  • mal aux dents

Les personnes touchées voient leurs symptômes s’améliorer grâce au repos, à la solitude et à l’air frais. La douleur peut également être bien soulagée en réchauffant les zones touchées. L’aggravation se produit généralement pendant le sommeil, en particulier vers minuit. La pression, les courants d’air, l’hypothermie et les états de choc peuvent non seulement être des déclencheurs, mais aussi aggraver les symptômes.

Douleurs

Aconitum napellus permet de traiter les douleurs névralgiques permanentes ou occasionnelles. Ces douleurs sont souvent causées par des lésions d’un nerf sensitif. Les maladies pouvant être associées à la névralgie sont : la névralgie du trijumeau, le diabète, le zona, etc.

Troubles psychiques

Aconitum napellus a été conçu pour les malades souffrant de troubles psychiques. Ces personnes ont des irrégularités dans leur manière d’agir et de réagir. Elles souffrent de phobies, d’agitation, de désordres alimentaires, d’addictions ou d’hyperactivité.

Infections

Les maladies infectieuses comme la laryngite, la toux, l’angine, la rhinolaryngite, la bronchite, l’otite et la diarrhée peuvent être traitées par Aconitum napellus. Aconitum napellus peut être bien utilisé chez les patients atteints de rhumes. Ces rhumes sont souvent associés à une toux sèche et à un essoufflement. Ils peuvent bien répondre au traitement, en particulier dans les premiers stades.

Inflammations

Aconitum napellus permet de soulager et guérir de toute maladie de type inflammatoire. Une inflammation caractérisée par les signes suivants :

  • rougeur
  • chaleur
  • douleur
  • tuméfaction au niveau de la peau

Troubles d’ordre gynécologiques

Ce remède homéopathique permet de traiter l’aménorrhée, c’est-à-dire absence de règles chez une femme en âge de procréer. Aconitum napellus traite efficacement la ménorragie, qui se définit comme l’abondance du flux sanguin pendant les règles.

Maladies et troubles cardiaques

Aconitum napellus intervient aussi en cardiologie. Le remède permet de traiter des maux comme :

  • les maladies coronariennes
  • l’insuffisance cardiaque
  • la cardiopathie valvulaire
  • les infarctus du myocarde
  • les poussés d’hypertension
  • l’anévrisme

Troubles de sommeil

Aconitum napellus peut aussi aider à soulager les malades qui ont un sommeil de mauvaise qualité et même ceux qui ne dorment pas du tout.

aconitum napellus, remède homéopathique
Le remède homéopathique Aconitum napellus peut être utilisé chez la femme enceinte ou la nourrisse, sans aucun danger. Les spécialistes recommandent de ne pas l’utiliser dix minutes avant ou après un repas. Durant le traitement, il faut s’abstenir de fumer et de consommer du thé, du café ou de la menthe.

Comment utiliser Aconitum napellus ?

Pour les douleurs nerveuses provoquées par des coups de froid, il faudra prendre 5 granules d’Aconitum napellus 15 CH ou 30 CH toutes les 4 ou 6 heures. La durée du traitement sera de 15 jours. Pour les troubles du comportement, il faudra prendre 3 granules d’Aconitum napellus 30 CH par jour.

En face d’une fièvre excédant 39°C, d’une laryngite, d’une toux, d’une angine, d’une rhinolaryngite, d’une bronchite, d’une otite, et d’une diarrhée, il faudra prendre 5 granules d’Aconitum napellus 9 CH ou 10 CH. En cas d’insolation ou de coup de chaleur provoquant une rougeur ou un assèchement de la peau, il faudra prendre 5 granules d’Aconitum napellus 7 CH ou 9 CH, 2 à 4 fois par jour.

Pour venir à bout d’une aménorrhée, il est recommandé de prendre Aconitum napellus 9 CH ou 18 CH le premier jour, ensuite 15 CH le second jour et enfin 30 CH le troisième jour. En cas de tachycardie provoquée par la peur, il faudra prendre 5 granules d’Aconitum napellus 15 CH toutes les 3 heures pendant deux jours maximum, puis réduire les fréquences de prise de manière progressive.

Les insomniaques, devront prendre 5 granules d’Aconitum napellus 15 CH au coucher, pendant 15 jours renouvelable si nécessaire.

Quel est le profil du patient type ?

Les symptômes sont souvent déclenchés par des chocs ou des mauvais événements. Les enfants à qui convient ce remède sont hyperactifs et ont des difficultés à se concentrer, ce qui peut notamment affecter leurs performances scolaires.

Lorsqu’ils sont malades, les patients ont souvent le sentiment qu’ils sont certains de mourir bientôt et que leurs symptômes ne seront pas soulagés. Il y a une grande peur de la mort qu’il est difficile de calmer. Cette peur peut dégénérer en crises de panique. De plus, il y a une agitation permanente. Cet état de panique peut également se manifester sous forme de claustrophobie.

Les patients types de ce remède peuvent avoir mal à la tête à cause d’un seul jet d’air froid. Ces migraines se produisent soudainement et avec une grande intensité. Le visage est pâle à l’exception des joues rougies. La douleur est lancinante et brûlante. De plus, cela peut entraîner des engourdissements et des vertiges.

Les enfants sont agités et craintifs. Ils se retournent très souvent dans leur lit. Le bruit et la musique les dérangent. Les petits patients décrivent la douleur comme insupportable. De plus, les enfants ne veulent pas être touchés.