​Aurum Muriaticum est un remède homéopathique. Il est fabriqué à partir de chloroaurate de sodium. Il est efficace dans la prise en charge des conditions affectant les organes féminin​​s. Il est particulièrement efficace sur les tumeurs utérines et les palpitations des jeunes filles. Les affections catarrhales et glandulaires sont marquées et les verrues apparaissent dans diverses parties comme sur la langue et sur les organes génitaux. Les conditions sont pires par temps froid. Lisez la suite, pour en savoir plus sur ce remède homéopathique.

Quelles sont les pathologies traitées par Aurum Muriaticum ?

Le remède a le plus grand effet sur la sphère sexuelle d’une femme. Il a un effet positif sur l’équilibre hormonal féminin. Aurum muriaticum natronatum traite les tumeurs utérines avec plus de succès que tout autre remède.

L’action du remède s’étend à des maladies telles que :

  • endométrite,
  • menstruations prématurées et/ou abondantes,
  • inflammation des ovaires
  • fausse couche
  • psoriasis syphilitique,
  • gonflement du périoste mandibulaire et des testicules,
  • tension artérielle élevée,
  • athérosclérose.

Ce médicament a un effet profond sur le corps et le psychisme. Les patients atteints de syphilis latente y sont les plus sensibles et leurs symptômes nécessitent souvent ce remède. De nombreux symptômes osseux s’aggravent la nuit. Les états catarrhaux de ces sujets ressemblent le plus à ceux de la syphilis ancienne après un traitement à long terme avec du mercure ou de l’iode. Ce sont aussi des malades de constitution rhumatismale. Le médicament est bien adapté pour le traitement des cas de rhumatismes aigus et chroniques. Il guérit le rhumatisme articulaire aigu lorsque les articulations sont touchées. Il est utilisé pour la dégénérescence maligne des glandes. C’est l’un des remèdes les plus appropriés pour le coryza chez les patients sensibles à la chaleur. Il fait partie du même groupe que Pulsatilla et Kali sulphuricum.

Homéopathie Aurum metallicum

Les globules d’Aurum chloratum natronatum sont principalement utilisés pour les plaintes des organes urinaires et génitaux féminins, avec des tumeurs de l’utérus (fibromes). Il est parfois décrit comme un remède très utile. De plus, c’est un remède hépatique qui pourrait être utilisé notamment pour les durcissements chroniques indolores dans le cadre de la cirrhose du foie. Il pourrait aider dans le gonflement du périoste sur la mâchoire et la tête, ainsi que le gonflement des testicules avec durcissement du tissu conjonctif. L’utilisation pour une éruption cutanée, similaire au psoriasis, est également décrite. Une application thérapeutique pour l’hypertension artérielle et l’artériosclérose est également possible. Le champ d’application du médicament s’étend également aux cas, principalement plus anciens, de rhumatismes, de goutte et d’inflammation des reins.

Les symptômes sont particulièrement pires pendant la période automne-printemps, lorsque le froid et l’humidité s’installent. L’aggravation peut provenir du froid, du toucher et même du repos nocturne. L’amélioration se produit pendant le mouvement, dans les airs et avec de la musique.

Quel est le profil du patient type ?

La clé de la prescription d’Aurum muriaticum est l’humiliation constante dans le passé, dont le patient a souffert sans perdre sa foi en la vie et en son fort besoin de communion. Ces deux leitmotivs sont toujours présents et peuvent être considérés comme l’essence même de cet outil. Le patient Aurum muriaticum est généralement chaleureux et sympathique, gentil avec les autres. Le patient est souvent aussi religieux, aime la musique et est très sexuel. Dans le travail, il est un pédant et réussit très souvent. Il existe généralement une forme légère de dépression, que les patients décrivent parfois comme une diminution de la vitalité.

Le patient d’Aurum muriaticum s’inquiète plus que tout autre pour sa santé. Le patient est profondément préoccupé par sa santé. Il sent qu’il se passe quelque chose de très grave, mais il ne veut pas en parler avec des personnes non qualifiées. Le patient Aurum muriaticum est un individu très sain d’esprit, mais quand sa santé est mentionnée, il ne peut pas rester calme et logique. Il s’imagine qu’il a toutes sortes de maladies. L’individu Aurum muriaticum est une personne extrêmement anxieuse sujette aux palpitations. Les sentiments sont très vivaces dans ce remède. Lorsqu’il est blessé, le cœur est affecté.

Les patients d’Aurum muriaticum sont des personnes très sensibles qui sont profondément affectées par le chagrin, par les insultes et par la mortification. Ils souffrent d’une agitation mentale ou physique intolérable et extrême, qui doit être soulagée. Cela peut souvent impliquer de sortir se promener et de passer des heures à marcher en plein air jusqu’à ce qu’ils se sentent mieux.

Comment utiliser le traitement homéopathique Aurum Muriaticum ?

Prenez 4 comprimés d’Aurum Muriaticum deux fois par jour chaque jour pendant 3 mois sauf prescription contraire des médecins. En cas d’hypertension spasmodique et d’excitabilité cardiaque, prendre 5 globules en 15CH par jour. Si vous souffrez de dépression, vous pouvez prendre une dose d’Aurum Muriaticum 9CH, 3 fois par semaine. En cas de rhumatisme, il faudra prendre Aurum Muriaticum 9CH durant 6 mois. Ce remède peut être pris avec des médicaments allopathiques. Aucune attribution claire ne pouvant être identifiée dans la littérature existante, on peut donc supposer que les globules d’Aurum chloratum natronatum peuvent être utilisés à tout âge, à condition que les symptômes sous-jacents soient présents.