Si vous êtes fatigué de tousser depuis trop longtemps, si vous êtes enceinte et vous avez au quotidien des nausées persistantes qui gâchent la joie de la maternité, si vous souffrez du mal des transports et avez peur de vous sentir mal durant un voyage, Ipeca pourrait être le remède parfait pour vos maux.

Qu’est-ce que Ipeca ?

Ipeca est le nom d’un médicament homéopathique, dont la production utilise la racine d’une plante du nom latin de Cephaelis ipecacuanha. C’est une espèce d’arbuste à feuilles persistantes appartenant à la famille des Rubiaceae. À l’état naturel, il pousse en Amérique centrale et en Amérique du Sud.

Homéopathie Ipeca

Le nom même de la plante suggère sans ambiguïté les effets possibles que l’administration de cet agent provoque dans l’organisme. En effet, les préparations d’ipécacuanha peuvent avoir un effet émétique, mais cela n’est vrai qu’à fortes doses. A faible dose, ils renforcent principalement l’activité sécrétoire dans l’arbre bronchique et présentent un effet expectorant.

Cette caractéristique a trouvé une application en médecine homéopathique, où le produit est utilisé à très petites doses. Sous forme de médicament homéopathique, Ipeca joue un rôle thérapeutique important dans diverses affections.

Domaines d’application d’Ipeca

Ipeca a une affinité non seulement pour le système respiratoire mais aussi pour le tractus gastro-intestinal. Par conséquent, il est utilisé dans le traitement des symptômes liés à ces deux systèmes. Les symptômes caractéristiques de ce médicament concernent tout d’abord les nausées, les vomissements et/ou les saignements. La présence de l’un d’entre eux au cours de la maladie peut être un indice de l’utilisation de ce médicament particulier. Par conséquent, Ipeca est recommandé dans des cas tels que le rhume, la toux, la bronchite et les troubles digestifs.

Rhume

Il est particulièrement efficace contre un rhume qui commence assez soudainement. Pendant la journée, le patient éternue très souvent et a un nez qui coule. Les écoulements sont épais, visqueux et difficiles à expulser. Très souvent, l’écoulement est taché de sang. Ce rhume peut alors se transformer en une inflammation des parties inférieures des voies respiratoires.

Bronchite

Dans ce cas, nous avons affaire à l’accumulation d’une grande quantité de mucus dans les bronches. Il est généralement difficile d’expectorer et les tentatives d’expectoration s’accompagnent généralement d’un réflexe nauséeux. Il n’est pas rare que les crises de toux se terminent par des vomissements. La toux provoque très souvent un essoufflement et même des ecchymoses au visage. Les difficultés d’expectoration provoquent l’irritation des muqueuses et l’accumulation des sécrétions dans les voies respiratoires.

Toux

Dans l’image d’Ipeca, la toux est paroxystique, étouffante, nauséeuse ou vomissante. Elle est définie comme une toux productive, humide mais difficile à éliminer. Le patient est faible, pâle et crache avec peine des sécrétions épaisses. Parfois, la toux s’accompagne de saignements du nez. Ce type de toux peut survenir le plus souvent au cours d’une coqueluche, d’une inflammation des voies respiratoires supérieures ou inférieures, d’un asthme bronchique ou d’une laryngite.

Troubles digestifs

Toute maladie dyspeptique peut être une indication pour l’utilisation de ce médicament. Ipeca est utile au cours d’affections digestives accompagnées de nausées sévères persistantes et de vomissements abondants et prolongés. Les vomissements n’apportent pas de soulagement au patient. Malgré les vomissements du contenu alimentaire résiduel, le patient éprouve toujours des nausées lancinantes. Parfois, le patient éprouve des nausées intenses et très fatigantes, mais est incapable de vomir.

Douleur abdominale

Ipeca est indiqué en cas de crampes particulièrement fortes, lancinantes, et ressemblant à des coliques. Ces maux peuvent être associés à une intoxication alimentaire ou à une infection bactérienne ou protozoaire du tractus gastro-intestinal. Les symptômes dominants ici sont le passage fréquent de selles molles et collantes, qui peuvent être accompagnées de vomissements sanglants. Les selles sont le plus souvent recouvertes de mucus et de sang, et elles peuvent être mousseuses, vertes et aqueuses.

Nausées pendant la grossesse

Les nausées et les vomissements sont des symptômes courants qui compliquent la vie des femmes enceintes. Ipeca apportera un soulagement à toutes les femmes enceintes qui souffrent de nausées qui persistent malgré les vomissements. Dans ce cas, la nausée est aggravée par la moindre odeur de nourriture. L’aggravation se produit également après avoir mangé des aliments gras, des glaces ou des sucreries. Parfois, les symptômes gastriques peuvent être accompagnés de douleurs et/ou de vertiges.

Le type constitutionnel d’Ipeca

Le type constitutionnel d’Ipeca est généralement une personne à la peau pâle avec une constitution faible. Mentalement, il est capricieux, anxieux, boudeur et insatisfait. Il a aussi du mépris pour tout et tout le monde. C’est donc un sujet « fermé » et absolument peu sociable. Il déteste le bruit et est hypersensible aux bruits.

Au niveau respiratoire, le patient qui a besoin d’Ipeca présente une toux spasmodique avec une oppression thoracique, une dyspnée, une cyanose et des nausées, parfois suivies de vomissements ou d’hémoptysie de sang rouge vif. Au niveau digestif, il a des nausées continues et violentes, associées à des vomissements et un dégoût pour la nourriture.

Généralement, ces symptômes s’aggravent avec le mouvement, à l’extérieur et par temps humide. Ils s’améliorent avec le repos et la chaleur.

se soigner par homéopathie

Dosage et posologie d’Ipeca

Ce remède homéopathique unique est utilisé classiquement sous forme de petits granules. Il est également disponible sous forme de gouttes et de comprimés homéopathiques. En raison de la toxicité de la substance de départ, Ipeca doit être prescrit dans les puissances allant de D1 à D3.

Le remède a un effet spécial sur la toux. C’est pourquoi on peut le retrouver dans de nombreux remèdes homéopathiques combinés qui sont offerts pour le traitement du rhume et de la toux. De nombreux médicaments homéopathiques mixtes pour le traitement de l’irritation gastrique contiennent également des extraits d’Ipeca. Vous pouvez acheter ces produits combinés sous forme de comprimés, de globules ou de gouttes.

Ipeca est utilisé dans la grande majorité des cas pour les maladies aiguës. Si vous ou votre enfant avez des symptômes correspondants à Ipeca, commencez l’auto-traitement avec Ipeca D6 ou Ipeca D12. Pour voir le succès rapidement, répétez l’administration de trois globules d’Ipeca plusieurs fois par jour. Ipeca D6 peut être pris toutes les demi-heures dans les cas aigus, mais pas plus de dix fois en 24 heures.

Si les symptômes sont plus prononcés, si le patient souffre particulièrement ou si les symptômes existent depuis longtemps, il est préférable d’utiliser Ipeca D12. Cependant, vous ne devez pas répéter cette puissance plus de six fois par jour.

Ipeca est également très efficace pour les maladies qui se reproduisent à intervalles réguliers. Dans ces cas, des puissances plus élevées telles qu’Ipeca 30 CH ou Ipeca 200 CH sont nécessaires. Les médicaments homéopathiques n’ont pas d’effets secondaires, mais si les symptômes s’aggravent, Ipeca doit être interrompu.