Si vous tombez fréquemment malade, si vous prenez constamment des médicaments, si vous vous inquiétez d’une faible immunité et si vous craignez fortement une maladie grave, vous manquez probablement d’équilibre et d’acceptation de vous-même dans la vie. Médecine alternative basée sur la théorie de la similitude, l’homéopathie pourrait être la réponse au mal qui vous ronge. L’un de ses remèdes, en l’occurrence Thuya occidentalis pourrait vous être d’une grande aide.

Qu’est-ce que Thuya occidentalis ?

Thuya occidentalis est un remède homéopathique d’origine végétale. En fait, il provient du cèdre blanc (Thuja occidentalis). C’est une espèce qui appartient à la famille des Cupressacées. Son habitat naturel est le Canada et l’Amérique du Nord. Ses rameaux aux feuilles molles et écailleuses sont la matière première pour la fabrication du médicament homéopathique du même nom. Thuja occidentalis est connu en homéopathie depuis la création de cette médecine alternative. Samuel Hahnemann, le père de l’homéopathie l’utilisait chez ses patients et le considérait comme le médicament de base dans les maladies adaptatives.

Thuya occidentalis

En raison de son parfum aromatique, le thuja était brûlé lors des sacrifices. Pour ces propriétés, le thuya était également utilisé par les anciens Égyptiens lors des procédures d’embaumement. Les Indiens d’Amérique, quant à eux, faisaient bouillir les feuilles et les branches dans du saindoux afin d’obtenir une solution qu’ils utilisaient pour soulager les douleurs articulaires et musculaires, le paludisme, la toux, la goutte et les rhumatismes.

Sous quelle forme Thuya occidentalis se présente-t-il ?

Le remède homéopathique est obtenu à partir des feuilles et des branches récoltées pendant la période de floraison de la plante. Ces parties végétales sont hachées, laissées au repos dans l’alcool, puis filtrées. Une fois que la teinture mère est obtenue, la dilution et ensuite la dynamisation sont effectuées.

Les dilutions typiques pour Thuya occidentalis sont DH6 et DH12 d’après les spécialistes. En dilution Hahnemanniennes, elles correspondent à CH6 et CH12. Selon votre préférence, ce remède peut être pris sous forme de granules, de doses globules ou de gouttes.

Quelles sont les indications de Thuja occidentalis ?

Thuja occidentalis est utilisé en homéopathie pour les affections suivantes :

  • irritabilité
  • forte impatience
  • pessimisme et anxiété
  • sommeil nocturne perturbé
  • mal de tête intense
  • tensions dans les muscles du visage
  • crises soudaines de migraine s
  • verrues qui s’écaillent facilement
  • taches cutanées
  • ongles cassants
  • veines très évidentes
  • prédisposition aux varices
  • transpiration accompagnée d’une odeur très intense
  • constipation
  • manque d’appétit
  • prédisposition aux polypes
  • cystite
  • sécrétions vaginales
  • douleurs abdominales et menstruelles

Thuja occidentalis est considéré comme un remède constitutionnel homéopathique et polychreste. Cela signifie qu’il s’agit d’un médicament homéopathique avec un effet particulièrement profond, durable et surtout polyvalent.

Les domaines d’application classiques du Thuja occidentalis sont les verrues ainsi que les excroissances et les polypes de toutes sortes sur la peau et dans la région génitale. Le thuya est également un moyen important pour mieux tolérer les vaccinations. Il est recommandé de prendre le médicament par précaution avant une vaccination, ou après si des symptômes locaux surviennent.

Il faut penser au remède thuya lorsque dans l’histoire du patient, il existe de nombreuses thérapies avec l’utilisation d’antibiotiques, de stéroïdes, de contraceptifs, un grand nombre de vaccinations ou un traitement avec des médicaments agissant sur le système nerveux central. Dans ce cas, un cercle vicieux se crée : la personne guérit constamment, mais devient de plus en plus malade et affaiblie. Son corps essaie à tout prix de se débarrasser de la charge chimique, ce qui produit des symptômes supplémentaires.

Les maladies, qui répondent positivement au traitement avec Thuya occidentalis, s’aggravent par temps froid, avec l’humidité et dans l’après-midi. Leurs symptômes s’améliorent avec le mouvement, la chaleur, la transpiration et par temps sec.

Dosage et posologie de Thuya occidentalis

Les adultes prennent cinq globules, cinq gouttes trois fois par jour ou une dose globule une fois. Les enfants reçoivent chacun trois globules, trois gouttes ou un demi-comprimé. Les nourrissons reçoivent chacun deux globules et les nourrissons un globule chacun. Un nombre correspondant de gouttes de la solution homéopathique ou de portions d’un comprimé peut également être administré.

Dans le cas des verrues en particulier, la teinture homéopathique peut être utilisée en association avec des comprimés ou des globules. Les personnes concernées peuvent prendre les globules ou les comprimés et également mettre la teinture directement sur la verrue. Si les symptômes s’améliorent, vous pouvez réduire le nombre de doses à deux ou une fois par jour. Cependant, une fois les symptômes résolus, les patients doivent arrêter le traitement. Si les problèmes persistent ou s’aggravent, vous devez consulter d’urgence votre médecin généraliste ou un spécialiste.

Quelle contre-indications ?

A moins d’utiliser les granules de Thuya occidentalis, il vaut mieux consulter un homéopathe avant d’administrer Thuya occidentalis aux femmes enceintes, aux enfants ou aux personnes âgées.

Les effets secondaires de Thuya occidentalis ?

Le thuya est considéré comme un remède homéopathique particulièrement efficace avec un effet profond. L’auto-traitement ne doit donc être effectué que très soigneusement. Parce que la teinture de thuya peut entraîner une irritation de la peau chez les personnes particulièrement sensibles, il est conseillé de toujours suivre le traitement sous la supervision d’un homéopathe expérimenté. En particulier, le traitement des femmes enceintes et des enfants avec Thuya occidentalis doit toujours être discuté au préalable avec le gynécologue ou le pédiatre.

Les enfants devraient pouvoir bénéficier de Thuya occidentalis pour diverses affections et maladies. Cependant, vous ne devez pas donner à votre enfant des globules de thuya ou de la teinture de thuya sur une longue période de temps. Cela peut avoir des conséquences désagréables, telles qu’une aggravation des symptômes. De plus, il est particulièrement important que les symptômes correspondent aux symptômes du médicament.

Thuya, la plante qui a servi à élaborer le remède homéopathique du même nom

Le patient type de Thuya occidentalis

Le patient type de Thuya occidentalis est généralement plein de scrupules, anxieux et méticuleux. Sa disposition à douter de tout le rend scrupuleux dans les petites choses. Il se retournera pour voir si la lumière est éteinte. Il vérifiera le gaz, les clés… C’est essentiellement une personne peu sûre d’elle.

Le type Thuja a généralement un teint clair et souffre de problèmes de peau, tels que des grains de beauté, des orgelets et des points noirs. Il a fréquemment une fragilité capillaire. Pour lui, les tâches quotidiennes sont un fardeau. Il est souvent fatigué et déprimé. Le stress le consume, mais il peut aussi être un froid calculateur.

Le patient type de Thuya occidentalis se plaint souvent de la sensation d’avoir quelque chose de vivant dans le corps. Il a un ventre gonflé en conséquence, et des flatulences se produisent. Cette omniprésence physique conduit au sentiment que quelqu’un a du pouvoir sur lui et essaie de séparer son corps de son âme. Le type Thuja a peur du vent et a de fortes aversions pour la viande, les oignons et les pommes de terre.