Vous connaissez bien la tension artérielle. Mais saviez-vous qu’il existe également une tension oculaire, et que l’état de celle-ci peut avoir des répercussions sur la vision ? Découvrons les causes de la tension oculaire, ses conséquences et les traitements par lesquels une tension oculaire normale peut être retrouvée.

Quelques définitions pour bien comprendre les causes de la tension oculaire

Le globe oculaire est composé d’une matière à consistance de gel qui lui donne son volume : l’humeur vitrée. Situé à l’avant de l’œil, le cristallin joue le rôle d’une lentille et permet d’obtenir une vision nette de près comme de loin, assurant une mise au point permanente. Entre le cristallin et la cornée, qui sert à le protéger contre les agressions extérieures, se trouve un liquide incolore aux propriétés nutritives : l’humeur aqueuse. Fabriquée et renouvelée environ toutes les trois heures, l’humeur doit ainsi être évacuée au fur et à mesure de la production. Lorsque l’évacuation ne se fait pas correctement, la tension oculaire augmente. Se rendre chez un professionnel, comme l’Institut Laser Vision, permet de mesurer la pression exercée par l’humeur aqueuse, mais aussi de déterminer les éventuelles causes d’une tension oculaire.

Exprimée en « mmHg » (pour millimètres de mercure), une tension oculaire dite normale se situe entre 10 et 20 mmHg. Pour la mesurer, les ophtalmologistes ont recours à un appareil qui vient appliquer une pression sur la cornée, ou à un tonomètre qui, plutôt que d’intervenir mécaniquement, propulse de l’air contre celle-ci.

Pourquoi une tension oculaire élevée est-elle préoccupante ?

À moins qu’elle augmente de manière extrêmement soudaine ou que la pression oculaire soit très importante, celle-ci ne se traduit par aucun symptôme évident. De même, les signes de sa présence ne peuvent pas être détectés à l’œil nu. Quelle que soit la cause d’une tension oculaire, les yeux ne sont ni plus rouges ni douloureux. Seul l’ophtalmologiste est à même de la repérer. C’est la raison pour laquelle celle-ci est mesurée systématiquement chez tous les adultes qui consultent.

Le risque principal associé à une tension oculaire élevée est de développer un glaucome. Cette maladie est due à l’augmentation de la pression sur la partie postérieure de l’œil reliée au nerf optique. Plus celle-ci est importante et continue, plus elle abîme le nerf optique qui, à terme, n’est plus capable d’assurer son rôle correctement. Il en résulte une altération du champ visuel allant parfois jusqu’à la cécité. Lorsqu’un glaucome s’installe, il n’est donc pas rare de constater une diminution de la vision périphérique. La personne concernée peut aussi avoir l’impression de regarder à travers un tunnel. Le moindre trouble de la vision doit vous inciter à consulter un spécialiste, qui sera le seul à pouvoir poser un véritable diagnostic et proposer un traitement.

oeil

Peut-on agir sur les causes de la tension oculaire ?

Il est important de faire la distinction entre tension oculaire et stress oculaire. Cependant, certaines activités peuvent représenter une cause de tension oculaire légère. De nombreuses heures passées derrière un écran, par exemple, sont souvent responsables d’un stress oculaire important et donc d’une tension oculaire temporairement plus élevée. Pour atténuer un éventuel inconfort et préserver vos yeux de manière générale, il est recommandé de faire des pauses régulières en portant le regard sur des objets plus éloignés. N’oubliez pas non plus de travailler dans des conditions aussi idéales que possible, notamment concernant la luminosité et la distance entre vos yeux et l’écran. Si vous ressentez la moindre gêne, n’hésitez pas à hydrater vos yeux grâce à des larmes artificielles.

Ceci étant posé, un stress oculaire de ce type n’est jamais la cause d’une tension oculaire réellement problématique. Un taux de cholestérol élevé, en revanche, risque de contribuer au développement d’un glaucome. En effet, un niveau important de mauvais cholestérol se traduit par la formation de plaques d’athérome sur les parois des artères, entravant le bon fonctionnement du système veineux dans son ensemble. Comme l’humeur aqueuse en dépend pour s’évacuer, si celui-ci est compromis, la pression à l’intérieur de l’œil peut augmenter de manière significative. Adopter une alimentation saine est bénéfique à l’ensemble du corps et même vos yeux vous en remercieront !

Les uvéites (inflammations de l’intérieur de l’œil) peuvent être hypotensives ou hypertensives. Dans ce cas, elles sont considérées comme une cause de tension oculaire. Les symptômes de l’uvéite incluent des douleurs oculaires, une hypersensibilité à la lumière, des larmoiements ou encore une diminution de l’acuité visuelle. Heureusement, un traitement anti-inflammatoire suffit généralement à en venir à bout.

Tabac, diabète, problèmes cardiaques, certains traitements médicamenteux, consommation excessive de tabac ou d’alcool, blessure à l’œil… nombreux sont les facteurs qui peuvent influer sur l’augmentation de la tension oculaire. Votre meilleure arme reste donc la prévention. Adoptez un mode de vie sain et, à partir de 40 ans, consultez votre ophtalmologiste chaque année pour un dépistage efficace. Sachez que ce trouble médical a tendance à être héréditaire. Les personnes atteintes de myopie sont également plus souvent concernées par des problèmes de tension oculaire.

Si une pression trop importante est détectée, votre spécialiste vous prescrira un collyre grâce auquel le liquide accumulé à l’intérieur de l’œil pourra s’évacuer plus aisément.