Avec la venue du soleil et des vacances, c’est le meilleur moment pour adopter de bonnes résolutions et prendre soin de sa santé. Pour rattraper le temps perdu et les dégâts causés par le stress et les mauvaises habitudes du travail, un véritable programme de remise en forme s’impose. Pour pouvoir tenir tout en se relaxant, on peut compter sur les bienfaits de la nutrition. Connue pour être riche en fibres naturelles, la chicorée est une des solutions pour atteindre les objectifs de l’été tout en douceur et sans trop de pression.

La fibre de chicorée : définition

La fibre de chicorée est extraite de la racine de chicorée, une plante bien connue depuis l’antiquité pour ses propriétés nutritionnelles et médicinales, notamment en matière de digestion. La chicorée est principalement produite en Europe et est même emblématique de certaines régions du nord de la France.

Elle a été utilisée à une certaine époque comme substitut du café, bien que ne contenant pas de caféine. Cette fibre d’origine végétale regorge de nombreux antioxydants et de minéraux tels que le calcium et le magnésium, elle est aussi particulièrement riche en inuline et en oligofructose, deux types de fibre de chicorée essentiels qui assurent une bonne tolérance digestive. Les inulines et les oligofructoses sont des polysaccharides qui appartiennent à la famille des glucides, il s’agit précisément de polymères de fructose (fructanes).

chicorée en poudre

En effet, les enzymes digestives de l’estomac et de l’intestin humain sont incapables d’hydrolyser les liaisons chimiques de la chaîne de fructose qui les constituent. Ces fibres solubles traversent donc le système digestif sans être transformées ce qui ralentit la digestion, plus précisément cela régule le transit. Elles sont ensuite en partie fermentées par les bactéries de la flore intestinale pour qui elles constituent une source d’énergie. L’ensemble des réactions qui font suite à la consommation des fibres de chicorée concourt ainsi à stimuler le microbiote, c’est pourquoi la fibre de chicorée est considérée comme un prébiotique.

Quels sont les bienfaits de la fibre de chicorée pour la santé ?

La consommation de fibres alimentaires est recommandée par de nombreux professionnels pour prévenir le cancer colorectal et participer à la diminution des facteurs de risques cardiovasculaires. Les recherches sur les bienfaits de la fibre de chicorée ont porté pour la grande majorité sur les effets de l’inuline. Cette dernière est présente dans la fibre de chicorée jusqu’à atteindre un taux de 80 %.

Au niveau digestif, l’inuline et les fructo-oligosaccharides (FOS) contenus dans cette fibre végétale aident à améliorer le transit intestinal. Cela se traduit par une croissance équilibrée du microbiote. La fibre de chicorée permet ainsi :

  • de lutter contre la constipation,
  • de favoriser une élimination plus rapide des toxines contenues dans l’alimentation,
  • de garantir la bonne santé des intestins.

Il en résulte un plus grand confort digestif et une meilleure absorption intestinale des nutriments et minéraux, notamment du fer végétal, du calcium et du magnésium. La constitution osseuse et le métabolisme de l’organisme sont ainsi plus renforcés.

En outre, il est bien connu qu’un déséquilibre au niveau du microbiote intestinal expose à des troubles comme l’anxiété, la dépression et l’obésité. La consommation de fibre de chicorée peut donc avoir un effet positif sur notre équilibre émotionnel. En raison de son faible apport calorique due à son index glycémique bas, la fibre de chicorée est aussi un allié efficace pour perdre du poids.

Parce qu’elle n’est pas digérée par l’organisme, elle réduit l’apport de sucre tout en induisant la satiété ce qui permet le contrôle de la glycémie. Elle a d’ailleurs été reconnue par l’autorité européenne de sécurité des aliments pour son rôle positif dans la régulation de la glycémie. On peut donc considérer la fibre de chicorée comme un substitut efficace à l’utilisation des sucres traditionnels notamment chez le diabétique.

De nombreuses recherches européennes ont mis en évidence le rôle de l’inuline dans la régulation du métabolisme énergétique. Elle agit efficacement sur la diminution du taux de lipides sanguins : cholestérol et triglycérides. La fibre de chicorée aurait une action favorable sur la sécrétion biliaire responsable de l’assimilation des graisses et de l’élimination du cholestérol.

La fermentation des fibres de chicorée, en particulier l’inuline, produit des AGCC (acides gras à chaine courte). Ces derniers sont reconnus pour leur contribution dans la différenciation des lymphocytes T régulateurs anti-inflammatoires. Par sa teneur élevée en substances antioxydantes, la fibre de chicorée réduit le stress cellulaire et renforce les défenses naturelles. L’effet des antioxydants n’est plus à démontrer en ce qui concerne le vieillissement et la prévention des troubles de l’immunité, comme le cancer et les allergies.

boisson de chicorée

Comment consommer la fibre de chicorée?

D’après l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, un adulte doit consommer 25 à 30 grammes de fibres végétales par jour. La fibre de chicorée peut se consommer sous forme de boisson (poudre soluble), de tisanes, d’infusion ou de décoction. Une tasse de fibre de chicorée en poudre peut apporter en moyenne 6 grammes, soit près d’un quart de la dose recommandée. Selon l’effet recherché, on peut en consommer en plusieurs prises ou en accompagnement des repas.

La chicorée peut causer certains désagréments comme les flatulences et la diarrhée en cas de consommation excessive. C’est pour cette raison que la prise initiale est d’un demi-verre qu’on augmentera progressivement jusqu’à la dose souhaitée. Si vous optez pour la poudre de chicorée, choisissez un produit d’origine 100 % végétale, sans lactose, ni gluten pour ceux qui sont intolérants. Il faut commencer par une tasse de préférence le matin, au moment du petit déjeuner pour un confort digestif optimal. La préparation est simple : diluez 3 cuillères à café de fibre de chicorée dans 250 ml d’eau chaude.

Vous pouvez l’associer à du pain complet, des fruits secs, des flocons d’avoine ou à un fruit de saison afin de faire le plein de fibres. Cette boisson instantanée peut également être diluée dans du lait, du café ou du chocolat selon les envies. Elle peut même se déguster glacée : elle constitue alors un rafraichissement nutritif de qualité sous la chaleur de l’été.

Pour stimuler de façon optimale la flore intestinale, on peut aller jusqu’à trois tasses par jour. Prise après les repas, la chicorée facilite la digestion et vous profitez pleinement de ses effets hypoglycémiant et hypolipémiant. La fibre de chicorée est ainsi un complément de choix pour les régimes minceur et hypocaloriques. Elle n’est cependant pas recommandée chez les personnes intolérantes au fructose. Chez les enfants, la quantité doit être adaptée au poids et à l’âge.

Source : https://www.pileje.fr/revue-sante/fibres-origines-alimentaires-effets-sante