Contrairement à ce que l’on pourrait croire, perdre ses dents avec l’âge n’est pas une fatalité. Si au fil du temps, les dents finissent par perdre de leur belle couleur blanche, c’est surtout une mauvaise habitude qui fait perdre leur beau sourire aux séniors. De leur côté, les maladies parodontales représentent, elles aussi, les principales causes de la perte des dents. Mais si leur sévérité et leur prévalence augmentent après 60 ans, il est possible de les prévenir en adoptant une nouvelle hygiène dentaire et une approche plus thérapeutique.

Les causes de la perte des dents après 60 ans

Contrairement aux idées reçues, la chute des dents chez les seniors n’est pas un processus naturel. S’il est normal que les dents de lait tombent, il n’en est pas de même pour les dents des personnes âgées. Et les principales responsables de cette chute, ce sont les maladies du parodonte. Le parodonte est l’ensemble des tissus de soutient des dents, englobant ainsi la gencive, le cément, les ligaments péri-dentaires, les tissus conjonctifs et l’os alvéolaire. Quand on parle de maladies parodontales, on pense aux gingivites (ou inflammations des gencives), qui touchent 80-95% de la population. Mais ces inflammations chroniques peuvent entraîner la maladie parodontale et le déchaussement des dents.

Vous l’aurez compris, une hygiène rigoureuse est indispensable pour éliminer la plaque dentaire et ainsi la formation de tartre et la multiplication de bactéries. Non traités, ces dépôts vont entraîner la formation de poches entre les dents et la gencive, ce qui permettra aux germes de proliférer. Ainsi, cette infection chronique entraîne la parodontite, une inflammation des tissus qui entourent la dent. À son tour, la parodontite va entraîner la destruction de l’os autour des dents. Ces dernières devenant de plus en plus mobiles, risquent de tomber aux moindres chocs.

Les implants dentaires pour retrouver le sourire

Lorsqu’une ou plusieurs dents viennent à manquer, différentes solutions de remplacement peuvent être proposées aux seniors qui désirent retrouver l’harmonie de leur sourire ainsi que la pleine fonction de leur dentition.

Parmi les traitements les plus fréquents, citons :

  • les implants dentaires, à insérer dans la mâchoire pour recevoir une dent artificielle (ou couronne dentaire) ;
  • le bridge, une prothèse à fixer sur deux dents voisines ;
  • et les prothèses amovibles.
Soigner ses dents après 60 ans

Un entretien régulier pour des dents pleines de santé

Il est clair qu’avec l’âge, l’émail se fragilise : les dents perdent de leur blancheur et résistent de moins en moins aux bactéries. Voilà pourquoi un brossage minutieux s’impose après chaque repas, d’autant que la dégradation de la dentition s’accélère après 60 ans.

Par ailleurs, quelques gestes simples sont aussi essentiels pour maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire. Il s’agit du rendez-vous annuel chez le dentiste, qui permet de prévenir et de traiter tous les problèmes dentaires. Le professionnel de santé saura également conseiller les seniors pour tout problème dentaire du quotidien, comme l’accumulation de tartre qui nécessite alors un détartrage régulier. En effet, lorsque le tartre n’est pas enlever régulièrement, il forme un amas disgracieux sous la gencive qui risque de s’enflammer.