Rien qu’en France, 3 personnes sur 10 chez les personnes de plus de 75 ans souffrent d’incontinence urinaire. C’est un problème fréquent que doit faire face de centaines de milliers de séniors.

Ce trouble recèle encore de nombreux mystères, car son apparition dépend de plusieurs facteurs. En outre, il s’avère problématique dans la mesure où elle cause de véritables gênes chez les concernés. Existe-t-il donc des solutions face à ce souci ? Les réponses dans cet article. 

Quelles sont les causes de l’incontinence urinaire chez les séniors ? 

L’incontinence urinaire chez les personnes âgées peut avoir plusieurs causes : 

  • Le vieillissement des cellules, avec l’accumulation des années, les muscles et les organes perdent en efficacité. Ainsi, le sphincter et la vessie deviennent plus mous. Il en résulte des fuites urinaires involontaires diurnes ou nocturnes. 
  • La présence de lithiases ou encore d’une infection, les calculs ou encore les invasions bactériologiques/virales ou parasitaires peuvent causer des incontinences chez les séniors. 
  • La sclérose en plaques qui est une maladie auto-immune. Il s’agit d’un dysfonctionnement immunitaire, car les globules blancs s’attaquent à des cellules saines du système nerveux central. Il en résulte une perte de contrôle de certaines facultés biologiques comme celui d’uriner. 
  • La maladie de Parkinson, cette dernière est qualifiée de neurodégénérative, car elle implique la mort de millions de cellules nerveuses. Elle cause souvent des tremblements accompagnés d’une perte partielle ou totale d’autonomie. 

Il ne s’agit ici que d’un aperçu des causes de l’incontinence urinaire chez les personnes âgées. En effet, c’est un trouble multifactoriel qui reste complexe à appréhender. 

Quelles sont les solutions de l’incontinence urinaire ? 

L’incontinence urinaire chez les personnes âgées résulte le plus souvent d’une maladie chronique. Cela signifie qu’elle reste difficile à combattre. Le mieux consiste donc à trouver des protections pour faire face au problème, voici quelques exemples : 

  • Les slips absorbants : dans le langage courant, il s’agit de couche pour adulte. Ils sont faciles à utilises, ils sont indispensables pour les sorties. 
  • La protection anatomique : il s’agit d’une pièce en matière absorbante qu’il faudra placer dans les sous-vêtements à l’aide d’un adhésif. Il existe des modèles adaptés à l’anatomie masculine (sous forme de coque) et féminine.
  • La grenouillère adulte : C’est un vêtement ultraconfortable qui est adapté à tous les séniors ayant des problèmes d’incontinence. 
  • Le pipi-alerte : il s’agit d’un dispositif à installer dans le lit. Il prévient la personne en cas de miction nocturne. Il reste efficace, mais déconseillé dans certains cas, car il peut causer une insomnie sévère.
Senior sur son ordinateur

Quelles sont les complications de l’incontinence urinaire chez les séniors ?   

L’incontinence urinaire constitue un véritable problème chez les séniors. Cela impacte leurs dignités ainsi que leurs bien-être, c’est pour cette raison qu’il convient de trouver une solution face à ce phénomène. Dans certains cas, ce trouble peut provoquer des complications importantes comme le syndrome de glissement. Pour rappel, c’est l’acte d’abandonner la vie suite à un événement traumatique (morale ou encore physique) subi.

D’autres complications psychologiques peuvent aussi survenir comme la dépression ou encore l’isolement.