Contrairement à ce que l’on pense, le psychologue n’est pas un médecin. Il s’agit d’un praticien qui s’est formé sur le comportement humain. Il possède un diplôme de Master 2 dans le domaine. De ce fait, à la différence d’un psychiatre, son intervention n’est pas automatiquement remboursée par la sécurité sociale. Celle-ci propose son aide sous certaines conditions. Justement : quelles sont les exigences de prise en charge ? peut-on compter sur l’aide de la mutuelle santé ? Quelles sont les conditions à respecter pour bénéficier d’un remboursement satisfait ? On vous dit tous dans ce guide. 

Le taux de remboursement de la mutuelle santé

En général, votre mutuelle santé n’intervient qu’après celle de l’Assurance maladie. Dans ce cas, elle s’occupe du reste à charge, appelé « ticket modérateur ». Par exemple, si la sécurité sociale rembourse 70 % des frais de consultation chez le psychologue, votre complémentaire santé se charge donc du reste, notamment du 30 %. 

Bien évidemment, vous avez la possibilité de moduler votre contrat en fonction de vos besoins. C’est notamment le cas chez MAAF. Ainsi, votre mutuelle propose de meilleures garanties, comme :

  • Le remboursement des dépassements d’honoraires qui sont très fréquents chez les praticiens du secteur 2
  • Un taux de remboursement à hauteur de 200 % sur la base du tarif conventionné qui est très intéressant pour bénéficier une prise en charge complète. 
  • La prise en charge d’un besoin spécifique si vous êtes par exemple un sénior, malvoyant, à mobilité réduite,…

Bref, l’essentiel est de choisir le type de contrat adapté à votre état de santé en comparant les offres existantes. Par conséquent, n’hésitez pas à solliciter 2 à 3 devis. 

Les conditions à respecter pour bénéficier d’un remboursement

La mutuelle santé accepte de vous rembourser, à condition de respecter ses exigences qui sont d’ailleurs les mêmes que celle de l’assurance maladie. 

Dans ce cas, si vous souhaitez vous faire rembourser, vous devez respecter le parcours de soins coordonnés. Ce dernier vous incite à consulter préalablement votre médecin traitant avant de vous rendre chez un psychologue. 

Il faudra également consulter un psychologue travaillant dans un hôpital, ou dans un centre médico-psychologique. 

Lorsque ces conditions sont réunies, la sécurité sociale vous propose d’abord son aide à hauteur de 70 % des frais de consultation. Elle se base sur le tarif conventionné, c’est-à-dire sur le secteur dans lequel se situe le professionnel. Ensuite, votre mutuelle santé intervient pour payer le reste.

Consultation avec un psychologue

Le refus de prise en charge par la mutuelle

La mutuelle santé refuse généralement de rembourser la consultation chez un psychologue dans deux cas :

  • Vous n’avez pas respecté le parcours de soins coordonnés
  • Consultation chez un cabinet privé

Toutefois, certaines mutuelles peuvent vous rembourser malgré l’arrivée de ces deux situations. Mais pour en bénéficier, il faudra trouver le bon accord.

Retenez juste que la majorité des mutuelles propose un taux de remboursement de 100 % sur la base du tarif de convention. Certaines peuvent vous offrir des forfaits qui sont spécialement prévus pour la consultation chez un psychologue. Dans ce cas, elles imposent des limites à leur intervention. Elles refusent par exemple de rembourser si vous dépassez 5 séances tous les ans, ou encore si les frais de consultation sont supérieurs à 50 euros.