Chaque année, près de 170 000 personnes se font opérer des yeux dans le but de corriger leurs problèmes de vision. En effet, porter des lunettes ou des lentilles de contact au quotidien peut se révéler problématique. Par exemple, il est difficile de pratiquer des activités sportives en toute liberté avec des problèmes de vision. Les personnes sujettes à des problèmes de vue le savent aussi très bien : les regards et les préjugés des autres pèsent sur eux constamment. Par ailleurs, ils ont des difficultés à s’adonner à certains loisirs à cause de troubles visuels. N’oublions pas non plus les contraintes liées au maquillage, à la température, etc.

Pour remédier à ces barrières, la chirurgie des yeux connaît aujourd’hui un essor considérable. Néanmoins, la chirurgie correctrice ou réfractive de l’œil ne concerne pas toutes les maladies de l’œil. De même, toutes les personnes ne sont pas éligibles à ce genre d’opération.

Les défauts courants de la vision éligibles à une chirurgie des yeux

Les défauts visuels font référence aux anomalies liées au système optique. En général, il existe 4 défauts courants de la vision :

  • La presbytie,
  • La myopie,
  • L’hypermétropie,
  • L’astigmatisme.

La presbytie

Qu’est-ce que la presbytie ?

La presbytie se caractérise essentiellement par le vieillissement naturel de l’œil. À partir du moment où le cristallin n’est plus capable d’accommoder correctement, on dit qu’une personne est atteinte de presbytie. En général, ce type de trouble visuel se manifeste vers l’âge de 40 ans. Les symptômes les plus courants sont :

  • la diminution du pouvoir d’accommodation,
  • la difficulté à lire de petits caractères sans une correction adaptée,
  • l’effet flou des objets proches,
  • la nécessité d’éloigner un texte à lire.

En quoi consiste l’opération de la presbytie ?

La chirurgie de la presbytie consiste à modifier la courbure de votre cornée. Pour corriger votre trouble visuel, le site https://www.clinique-des-yeux.fr propose différentes techniques adaptées à vos besoins.

L’opération de la presbytie permet aussi de créer une sorte de verre progressif dans votre cornée. Plus explicitement, la démarche consiste à créer une zone pour la vision de loin et une autre pour la vision de près. À noter que l’opération se fait au laser Excimer. Il se charge de :

  • modifier la courbure de votre cornée,
  • sculpter votre cornée,
  • créer les zones de vision.

chirurgie des yeux clinique pour les yeux

La myopie

Qu’est-ce que la myopie ?

La myopie est de loin le trouble visuel le plus fréquent au monde. Elle se caractérise par une vision floue de loin et nette de près. Elle est le résultat d’un œil légèrement allongé ainsi que d’une cornée trop bombée. Plus concrètement, la réception d’image se passe en avant de la rétine. Cela entraîne l’effet flou des objets lointains.

En quoi consiste l’opération de la myopie ?

Généralement, la chirurgie de la myopie fait appel au laser. Le premier laser va découper une fine lamelle de cornée. Cette dernière sera soulevée de manière à permettre à un second laser de diminuer l’épaisseur de la cornée. Plus clairement, l’opération :

  • modifie la courbure de la cornée,
  • aplatit la cornée en son centre pour la rendre moins bombée,
  • corrige la vision de loin, permettant ainsi aux patients de ne plus porter de lunettes ou de lentilles.

Pour beaucoup de médecins, la chirurgie de la myopie constitue une opération de routine. La preuve, elle dure moins de 10 minutes. Il s’agit également d’une opération indolore. On a généralement recours à deux techniques : le LASIK ou le PKR. Dans les deux cas, dès le lendemain, vous pourrez à nouveau lire de loin et vous passer de vos lunettes.

L’hypermétropie

Qu’est-ce que l’hypermétropie ?

L’hypermétropie est l’inverse de la myopie. Ce trouble visuel vous empêche de voir de façon nette les objets proches de vous. Ces derniers apparaissent donc flous. En plus de cela, une personne atteinte d’hypermétropie aura des difficultés à lire. Ce défaut visuel est dû :

  • soit à un œil légèrement trop court,
  • soit à une cornée pas assez bombée.

Les images reçues se forment alors en arrière de la rétine. Les personnes d’âge adulte qui sont atteintes d’hypermétropie souffrent de maux de tête notamment dans la seconde partie de la journée.

En quoi consiste l’opération de l’hypermétropie ?

La chirurgie de l’hypermétropie requiert une opération au laser. Elle repose sur un principe simple : aplatir la cornée dans sa périphérie afin de la rendre plus bombée en son centre. Pour ce faire, le patient est mis sous anesthésie locale avec des gouttes. Le laser creuse ensuite un sillon circulaire périphérique. La profondeur et le diamètre de ce sillon dépendront du degré de l’hypermétropie à traiter.

Le laser modifiera aussi la courbure de la cornée pour une mise au point au niveau de la rétine. Selon l’importance de l’hypermétropie, la technique utilisée sera soit le LASIK soit le PKR. Avec le LASIK en particulier, votre récupération visuelle sera spectaculaire. D’ailleurs, l’intervention ne prendra que quelques heures.

L’astigmatisme

Qu’est-ce que l’astigmatisme ?

L’astigmatisme est un défaut visuel causé par une irrégularité de la cornée. En d’autres termes, la cornée n’est pas parfaitement ronde. Certains médecins et spécialistes vont jusqu’à dire que l’astigmatisme est la combinaison d’une myopie et d’une hypermétropie. Résultats :

  • votre vision est floue, de près comme de loin,
  • votre vision est déformée et imprécise,
  • l’image se forme en deux points distincts sur votre rétine.

En quoi consiste l’opération de l’astigmatisme ?

Au cours de l’opération, la courbure de votre cornée sera modifiée de manière à obtenir une cornée parfaitement ronde. Cette intervention se fait également au laser Excimer avec la technique LASIK. Cette dernière s’avère être la plus précise et la plus sûre pour ce genre d’intervention. Le laser va alors sculpter votre cornée dans le but de transformer « un ballon de rugby en un ballon de foot ».

L’astigmatisme faible et moyen obtient une correction totale dans plus de 90 % des cas. Sinon, en cas de fort astigmatisme, si l’épaisseur de la cornée le permet, vous pouvez effectuer une retouche chirurgicale au laser trois mois après la première intervention.

opération chirurgie des yeux

Chirurgie des yeux : à quel âge se faire opérer ?

En règle générale, vous ne pouvez recourir à la chirurgie des yeux que lorsque votre vue est parfaitement stable. En d’autres termes, vos yeux devront avoir achevé leur croissance et vous devez avoir atteint votre vision définitive avant de vous faire opérer. En effet, votre maturité visuelle prouve la maturité de votre défaut visuel. Généralement, la maturité visuelle est atteinte entre 18 et 25 ans.

La presbytie : à quel âge ?

La presbytie ne se manifeste que vers l’âge de 40 ans. À cet âge, vous aurez atteint votre maturité visuelle depuis longtemps. Vous pouvez donc avoir recours à une chirurgie de la presbytie dès que vous le voulez. Bien entendu, il faudra toujours demander conseil à votre médecin ou ophtalmologue.

La myopie : à quel âge ?

L’opération de la myopie au laser est conseillée une fois que la myopie est stable. En général, les myopies faibles et moyennes se stabilisent aux alentours de 20 à 22 ans. Toutefois, il n’y a pas de limite d’âge supérieur pour l’opération de la myopie.

L’hypermétropie : à quel âge ?

Les personnes sujettes à une hypermétropie assez forte peuvent être opérées dès l’âge de 20 ans ou 21 ans. Néanmoins, la plupart des hypermétropes choisissent de se faire opérer au moment où leur capacité d’accommodation diminue vraiment : entre 40 et 50 ans.

L’astigmatisme : à quel âge ?

L’astigmatisme s’opère dès qu’il provoque des troubles visuels et des maux de tête. Quoi qu’il en soit, vous devez toujours attendre d’avoir atteint votre maturité visuelle avant de penser à une chirurgie. Notez que la limite d’âge d’une chirurgie de l’astigmatisme au laser est de 65 ans.