Les fuites urinaires ne sont pas toujours des affections, mais la plupart du temps des symptômes d’un dysfonctionnement de votre organisme et plus spécifiquement de votre système urinaire. Ces fuites peuvent devenir un véritable cauchemar et vous empêcher de vivre normalement. Comme tout symptôme, vous pouvez vous en débarrasser ou au moins l’atténuer. Quand faudra-t-il s’inquiéter et consulter ? Voici des éléments de réponses.

Quels sont les différents types de fuites urinaires ?

Les fuites urinaires, encore appelées incontinences urinaires se caractérisent par des pertes d’urine de façon involontaire. Ces fuites s’effectuent le plus souvent sous la forme de jets ou de gouttelettes. Il existe plusieurs types de fuites urinaires :

  • les incontinences urinaires d’efforts,
  • les fuites urinaires dues à une urgence,
  • les incontinences urinaires mixtes.

Les fuites urinaires provenant d’efforts sont des incontinences urinaires qui adviennent pendant que vous produisez un effort. Elles apparaissent donc lorsque vous effectuez une activité physique, lorsque vous éternuez ou toussez, et pendant que vous portez des charges lourdes. Elles peuvent également se manifester après une série d’accouchements par voie basse.

L’incontinence urinaire par urgenturie se caractérise quant à elle par une impossibilité de retenir l’envie d’uriner, aussi pressante qu’elle soit. Si vous avez très fréquemment un besoin urgent d’uriner alors que votre vessie n’est pas pleine, alors vous souffrez de fuites urinaires par urgenturie. Cette forme d’incontinence urinaire se nomme également l’hyperactivité vésicale. Il s’agit dans ce cas d’une véritable maladie de la vessie.

L’incontinence mixte représente quant à elle une association des deux types cités plus haut. Ces fuites urinaires sont généralement les symptômes de maladies comme des infections urinaires, des calculs dans la vessie ou des inflammations vaginales.

Cependant, il n’est pas rare d’observer de temps à autre quelques gouttes d’urine dans vos sous-vêtements sans que ce soit réellement grave. N’hésitez pas à consulter un professionnel de santé afin de soulager ces symptômes. Par ailleurs, pour l’une ou l’autre de ces formes d’incontinences urinaires, rendez-vous sur Oplusmedical.fr pour trouver des protections qui vous aideront à mieux gérer le quotidien et vous sentir plus à l’aise.

Quand consulter pour des fuites urinaires ?

Vous devriez consulter lorsque vos fuites urinaires deviennent importantes, persistantes ou gênantes et ont des répercussions sur votre vie professionnelle, sociale ou sexuelle. En premier lieu, il faut que vous ayez le courage d’en parler.

Ensuite, faites-vous dépister pour attester ou non de la présence de la maladie. Par la suite auront lieu un examen clinique et un interrogatoire dans le but de confirmer le diagnostic établi. Dans tous les cas, il est recommandé de consulter un professionnel de santé le plus tôt possible.

fuites urinaires incontinence

Qui consulter ?

Les professionnels de santé en général peuvent vous aider à établir le diagnostic des fuites urinaires. Toutefois, n’hésitez pas à vous tourner vers votre gynécologue, votre médecin traitant ou encore votre sage-femme.

Chacun de ces professionnels, selon la gravité de vos fuites urinaires, pourra, après avoir effectué les analyses nécessaires, vous proposer des solutions pour pallier ces fuites. Si l’incontinence urinaire dont vous souffrez est trop importante pour que l’un de ces médecins puisse vous prendre en charge, il vous recommandera de consulter un urologue.

Comment pallier les symptômes de fuites urinaires ?

Évidemment, lorsque vous souffrez d’incontinence urinaire, le premier geste à faire est de consulter. Toutefois, en attendant d’aller en consultation ou que le traitement ne fasse effet, voici quelques solutions que vous pouvez adopter afin de continuer à mener vos activités quotidiennes.

Si vous avez d’importantes fuites urinaires, le mieux pour vous est d’opter pour les protections absorbantes. Il en existe une large gamme. Que ce soit des coquilles pour hommes, des slips ou des changes complets, ces protections sont réalisées avec des matières qui vous donnent une sensation proche des textiles pour votre confort. Elles sont idéales pour vos nuits et les moments où vous ne pourrez pas rapidement avoir accès aux toilettes.

Outre ces protections, les femmes peuvent avoir recours aux tampons spécifiques. Ils permettent de stopper la dispersion d’urine pendant un laps de temps précis. L’équivalent de ces tampons pour les hommes est l’étui pénien. Cet étui a la forme d’un préservatif qui est à son tour raccordé à une poche de recueillement. Lorsque vous le fixez correctement, vous n’avez pas de fuites et d’odeurs. Il vous suffira de le vider une fois qu’il sera rempli.

Dans les cas graves, en attendant que le traitement fonctionne, vous pouvez vous faire installer un cathéter. Il s’agit d’un dispositif constitué d’un tube relié à un sac. Le tube du cathéter sera inséré dans votre urètre. Ensuite, chaque fois que le processus urinaire s’enclenchera, l’urine se dirigera directement vers le sac où il sera recueilli. Vous pourrez également vider ce dernier lorsqu’il sera rempli.

Aussi, lorsque vous avez des fuites urinaires, vous devez éviter de boire beaucoup d’eau le soir afin de réduire la quantité d’urine qui fuitera durant la nuit.