Les cigarettes électroniques sont de plus en plus utilisées par les personnes qui veulent arrêter de fumer. Nombreuses sont également les personnes qui les utilisent comme substituts aux cigarettes traditionnelles. Toutefois, une question se pose : vapoter est-il moins nocif pour la santé que fumer du tabac ?

Qu’est-ce que la cigarette électronique ?

Une cigarette électronique ou e-cigarette est un appareil qui produit de la vapeur destinée à être inhalée. Cette vapeur contient généralement de la nicotine, des solvants, des arômes et d’autres additifs. Les cigarettes électroniques ne contiennent pas de tabac, ce qui les distingue des cigarettes conventionnelles. Retrouvez tous les conseils sevrage sur le site Le Petit Vapoteur si vous utilisez la cigarette électronique pour arrêter de fumer.

vapoter

Bien que la vapeur produite par les cigarettes électroniques soit chimiquement moins complexe et potentiellement moins nocive que la fumée de tabac, elle n’est pas sans risques pour les consommateurs et les non-consommateurs.

Le vapotage est-il dangereux ?

Les effets de la cigarette électronique sont multiples et variés. Ses effets bénéfiques paraissent légion mais sa nocivité est de plus en plus mise en exergue par des spécialistes. Plusieurs études ont rapporté la présence de substances potentiellement nocives dans la vapeur produite par les cigarettes électroniques. De nombreux symptômes sont associés à la consommation de cigarettes électroniques :

  • hypertension
  • insomnie
  • accident vasculaire cérébral
  • cancers des voies respiratoires et du sang
  • rythme cardiaque irrégulier
  • respiration sifflante et essoufflement
  • pneumonie
  • résistance réduite au rhume et aux maladies pulmonaires
  • maux d’estomac
  • maux de tête
  • vertiges et évanouissements
  • nervosité et agitation

Les symptômes négatifs du vapotage ne sont pas seulement physiques. De nombreuses personnes commencent à utiliser des cigarettes électroniques parce qu’elles les trouvent élégantes et relativement inoffensives. Cependant, lorsqu’ils deviennent accros à la nicotine et au vapotage lui-même, elles réalisent leur impuissance.

De plus, il existe des preuves que la nicotine est une passerelle vers d’autres dépendances. À mesure que la maîtrise de soi et la confiance en soi diminuent et que les pensées négatives s’intensifient, l’utilisateur devient plus sensible aux drogues. Vapoter réduit votre capacité à prendre des décisions et à contrôler votre propre vie.

Vapoter est-il moins nocif pour la santé que fumer du tabac ?

En dépit de la nécessité d’études complémentaires, tous les chercheurs sont d’accord que les cigarettes électroniques contribuent à une réduction significative des risques de maladies pour le fumeur et les non-fumeurs, par rapport aux cigarettes traditionnelles.
La principale différence entre les cigarettes traditionnelles et les cigarettes électroniques est que ces dernières ne contiennent pas de tabac. Mais il n’y a pas que le tabac qui cause le cancer et d’autres maladies graves. Les cigarettes traditionnelles contiennent une longue liste de produits chimiques qui se sont avérés nocifs, et les cigarettes électroniques contiennent certains de ces mêmes produits chimiques.

En 2019, il est devenu clair que le vapotage pouvait provoquer des convulsions et de graves lésions pulmonaires après seulement une année d’utilisation. La pandémie de COVID-19 a suscité encore plus d’inquiétudes quant à la sécurité du vapotage. Les jeunes âgés de 13 à 24 ans qui ont utilisé des cigarettes électroniques sont plus susceptibles de recevoir un diagnostic de COVID-19, d’être testés pour le virus et de présenter des symptômes de COVID-19.


Pour résumer, la cigarette électronique est moins nocive pour la santé que les cigarettes traditionnelles, les cigares et les pipes, mais elle n’est pas inoffensive.