Sélectionner une page

Apis mellifica est un traitement homéopathique qui porte le nom latin de la souche animale qui a été utilisée pour l’élaboration de cette préparation homéopathique. Elaboré à partir de l’abeille, Apis Mellifica est un remède homéopathique caractérisé par un large champ d’application. Il est utilisé pour traiter les symptômes qui présentent une certaine similitude avec les effets d’une piqûre d’abeille. Les effets caractéristiques de la piqûre d’abeille (brûlures piquantes, gonflement, rougeur) ne constituent pas les seules indications de ce remède qui se présente sous plusieurs formes et dilutions. Cette souche homéopathique est également prescrite dans le cadre des affections cutanées, oculaires, articulaires, gynécologiques, de la sphère ORL, etc.

Qu’est ce que l’Apis mellifica ?

Étymologiquement, ‘’Apis’’ est un terme latin qui signifie abeille. Quant au terme Mellifica, il provient des mots latins ‘’mel (miel) et facere (faire). Apis mellifica signifie littéralement abeille qui fabrique du miel. Il est appelé en français abeille mellifique. C’est, donc, une abeille qui fabrique le miel à partir du nectar prélevé dans les fleurs qu’elle butine. C’est un insecte piqueur de l’ordre des Hyménoptères et de la famille des Apidés, appartenant au genre Apis. Caractérisée par une coloration brune, cette abeille est recouverte de poils au niveau du thorax qui est marqué par un coloris brun jaune. L’abdomen se distingue par des bandes claires.

La taille de la reine varie entre 15 à 18 mm, celle de l’ouvrière entre 11 à 13 mm et celle du mâle, entre 13 et 16 mm. Les abeilles ouvrières et la reine sont dotées d’un dard relié par, un canal, à une glande à venin.

Abeille butinant

Quelle est l’origine du remède homéopathique Apis Mellifica ?

Apis Mellifica est le nom d’un remède homéopathique obtenu à partir d’une souche animale : l’abeille mellifique ou Apis mellifica. Ce remède est désigné par le nom latin de la souche animale. C’est l’abeille ouvrière vivante qui est utilisée pour cette préparation homéopathique. La matière première est, donc, constituée du corps entier de l’abeille femelle, y compris l’aiguillon (dard).

Quel est le mode d’élaboration du remède Apis Mellifica ?

L’abeille femelle vivante toute entière est utilisée comme matière première dans la l’élaboration du remède homéopathique dénommé Apis mellifica. L’insecte est écrasé et dissous dans l’alcool, en vue d’obtenir une teinture mère et avant d’opérer des dilutions successives. Ensuite, entre chaque dilution, le mélange est, vigoureusement, secoué en vue de parfaire la dilution afin de contrer l’effet de la similitude. Il s’agit d’éradiquer les effets nocifs et de conserver les effets curatifs. Cette agitation violente du mélange est appelée succussion.

Dans le mode de préparation des remèdes homéopathiques, l’association de la dilution et de la succussion est appelée, la dynamisation. Ainsi, chaque dilution obtenue avec l’abeille femelle est dynamisée jusqu’à ce que l’on obtienne le degré de dilution souhaitée.

Après ce processus répété de dilution et de dynamisation, l’Apis mellifica devient un remède homéopathique d’une dilution précise, doté de vertus thérapeutiques.

Quelles sont les formes et les dilutions du remède Apis Mellifica ?

Apis mellifica est un remède homéopathique disponible sous plusieurs formes. Il est proposé sous forme de granules, d’ampoule buvable, de gouttes et des doses. Il est utilisé également sous bien d’autres présentations, notamment, sous forme de triturations et de suppositoires.

Les différentes dilutions (au centième) sous lesquelles Apis Mellifica est proposé sont 4 CH (Centésimale Hahnemannienne), 5 CH, 6 CH, 7 CH, 9 CH, 12 CH, 15 CH, 20 CH, 24 CH et 30 CH. Il convient de rappeler qu’un volume dilué et dynamisé 100 fois dans 100 volumes correspond à 1 CH.

Quels sont les composants d’Apis Mellifica ?

Apis mellifica est la souche homéopathique obtenue par macération des abeilles ouvrières vivantes entières dans l’alcool. Ce remède contient les divers composants de l’insecte tout entier, y compris les glandes, le réservoir à venin, le dard et les composants du venin. Ainsi, nous pouvons identifier dans le remède Apis Mellifica des composants qui sont les substances biochimiques et pharmacologiques les plus actives dans le venin d’abeille, notamment, les protéines et les peptides comme la mellitine, l’apamine et le peptide M.C.D (mast cell degranulating ou degranulateur des mastocytes). Ce venin contient, également, des enzymes (la phospholipase A2, l’hyaluronidase) ou de l’histamine, de la dopamine, de la noradrénaline et de la sérotonine.

Ainsi, Apis Mellifica est une souche homéopathique résultant de la dilution de plusieurs principes actifs contenus également dans le venin de l’abeille ouvrière.

Apis mellifica est aussi une abeille

Quelles sont les propriétés d’Apis Mellifica ?

Apis mellifica est un remède homéopathique caractérisé par diverses actions pharmacologiques. Il renferme divers agents pharmacologiquement et biochimiquement actifs qui déploient des activités cliniques :

  • anti-inflammatoires,
  • antalgiques,
  • anti-rhumatismales,
  • anti-œdémateuses,
  • anti-allergique

Le venin d’abeille, contenu dans cette souche homéopathique, qui active le système immunitaire, est caractérisé par des propriétés :

  • bactéricides,
  • bactériostatiques,
  • antifongiques,
  • antibiotiques,
  • cardiotoniques,
  • immuno-stimulantes
  • anticoagulantes.

Quelles sont les principales indications cliniques d’Apis Mellifica ?

Dans la médecine homéopathique, le principe qui prévaut est celui de la similitude qui stipule qu’une pathologie peut être guérie en la traitant avec des produits qui produisent les mêmes symptômes que la maladie. Autrement dit, lorsqu’une substance provoque des troubles quand est administrée à des doses toxiques, elle peut être utilisée à dose infinitésimale pour traiter des troubles analogues.

La piqûre d’abeille provoque une apparition brutale de symptôme marqué par une sensation de brûlure intense avec un léger gonflement (œdème  rose rouge) qui démange et est soulagé par le froid, aggravé par le chaud. La partie affectée se gonfle, est chaude et rouge, avec une sensation de brûlure et de démangeaison. La douleur est intense. Conformément au principe de la similitude, Apis mellifica s’avère efficace chez le patient affecté par un œdème rose rouge qui démange et lorsque ce dernier est soulagé par des applications froides.

Apis mellifica est utilisé comme un remède homéopathique en présence de symptômes similaires à ceux qui prévalent lorsqu’il y a une piqûre d’abeille :

  • œdème d’apparition brutale avec douleur brûlante, piquante et prurit ;
  • inflammation avec une sensation brûlante ;
  • douleur piquante ;
  • démangeaisons de la peau ;
  • peau enflée et sensible ;
  • rougeur, visage chaud.

Ainsi, Apis mellifica peut être prescrit lorsque les signes reproduisent l’aspect et les sensations de la piqûre d’abeille, lorsqu’il y a des sensations de brûlure ou des inflammations au niveau de la peau, mais également dans d’autres parties du corps. Conséquemment, ce remède est efficace en présence des maux de gorge, des oreillons, des infections des voies urinaires et d’autres pathologies marquées par des sensations de brûlure. Il soulage les sensations douloureuses circonscrites au niveau des articulations et des muscles ; réduit les inflammations localisées au niveau des tendons.

Aussi, Apis Mellifica constitue un remède homéopathique efficace lorsqu’il y a une inflammation d’apparition brutale, associée à des sensations de brûlure ou de piqûre et améliorée par le froid. Il est utile pour calmer toute sensation de brûlure, de piqûre brulante, en l’occurrence, les piqûres d’insecte. Nous pouvons également l’employer en présence des symptômes liés à un choc anaphylactique (gorge enflée, respiration difficile…). Les symptômes liés à la prescription d’Apis mellifica se manifeste avec une grande rapidité et violence. La douleur se distingue par un caractère brûlant et piquant et migre, soudainement, d’une partie du corps à une autre.

L’absence de soif ou du désir de boire et une amélioration par le froid ou une aggravation par le chaud sont des signes caractéristiques qui transparaissent pratiquement dans toutes ces affections.

Aussi, la prescription d’un médicament homéopathique est hautement individualisée et basée sur les caractéristiques mentales et les symptômes physiques du patient. Ainsi, Apis Mellifica est bien indiqué chez certains types de personnalité. Il s’agit des personnalités qui ont des réactions inappropriées en présence des situations émotionnelles, elles sont coléreuses, impatientes, agitées, avec des épisodes de jalousie. Apis mellifica est prescrit lorsque ces symptômes mentaux sont associés à une sensation de brûlure, de douleur, une inflammation, un gonflement.

Un traitement homéopathique efficace

Quelles sont les indications d’Apis Mellifica en dermatologie ?

Apis Mellifica est indiqué contre les infections cutanées, notamment, les piqures d’insecte (les guêpes, les fourmis, les abeilles ou les moustiques) associées à une douleur, une rougeur, une chaleur, une tumeur ainsi que les morsures de chiens ou de serpents, les brûlures du premier de degré, les coups de soleil, l’urticaire et les dermatoses similaires à une piqûre d’abeille. En présence de ces symptômes, la peau peut s’enfler avec des démangeaisons. Dans bien des cas, elle peut même être très sensible au toucher avec des sensations de douleur et de brûlure autour de la zone affectée. Les symptômes s’aggravent avec la chaleur ou la pression, mais s’améliorent avec une application de compresse froide.

Aussi, Apis mellifica est efficace contre les œdèmes de la peau de survenue brutale ou qui affectent la paupière, la vulve ainsi que l’œdème de Quincke (gonflement rapide de la peau, des muqueuses et des tissus sous-muqueux, consécutif à une réaction allergique), les abcès avec œdème inflammatoire, les gonflements œdémateux sur le visage. L’œdème peut être local ou généralisé. Les autres indications d’Apis Mellifica sont les panaris et les furoncles.

Quelles sont les indications d’Apis mellifica dans la sphère ORL ?

Nous pouvons utiliser Apis Mellifica en oto-rhino-laryngologie pour soigner les amygdales, les angines, les otites, la sinusite associée un œdème de la face. Ainsi, ce remède homéopathique procure un soulagement lorsque les amygdales sont rosées ou lorsque l’amygdalite est associée à un œdème de la luette. Il est préconisé en présence d’une suppuration de l’oreille, d’un larynx gonflé, des sensations douloureuses et piquantes qui prévalent lorsque le patient essaie d’avaler.

Quelles sont les indications d’Apis Mellifica en ophtalmologie ?

En ophtalmologie, nous pouvons traiter diverses pathologies avec Apis mellifica, notamment, l’œdème des paupières qui peut être unilatéral ou bilatéral, les infections au niveau des paupières, le glaucome (une atteinte progressive et irréversible du nerf optique, associée à des douleurs oculaires).

Les conjonctivites (occasionnelle ou chronique, allergique ou virale) accompagnées d’œdème inflammatoire constituent des indications liées à la prescription de ce remède homéopathique. Elles peuvent être marquées par un œil rouge et enflé, des sensations de brûlure et de piqûre.

Apis mellifica est efficace pour traiter :

  • le chalazion : une inflammation d’une glande de la paupière, (appelée glande de Meibomius), associée à une rougeur et à un œdème des paupières.
  • La kératite : une inflammation de la cornée. Les symptômes sont des rougeurs de l’œil, une crainte pathologique de la lumière (photophobie), des douleurs et une baisse de l’acuité visuelle.
  • L’orgelet : une infection bactérienne temporaire et sans gravité, située au bord de la paupière, similaire à un furoncle ou à un bouton.
  • L’hypertension oculaire qui résulte d’une pression liquidienne à l’intérieur de l’œil. Le patient peut être affecté par des maux de tête, des douleurs oculaires, particulièrement, fortes irradiant dans l’arrière de la tête.
  • La blépharite : une inflammation de la paupière et des cils. Les symptômes sont marqués par des brûlures, des démangeaisons, des sensations douloureuses.

Quelles sont les indications d’Apis mellifica en rhumatologie ?

Nous pouvons prescrire Apis Mellifica dans le cadre du traitement des pathologies qui affectent les articulations et les os, notamment les affections rhumatismales ou les pathologies inflammatoires rhumatismales caractérisées par des douleurs semblables à des brûlures au niveau des articulations.

Ce remède homéopathique est efficace contre les inflammations aigües des articulations du genou, en particulier lorsque ces articulations sont enflées avec une sensibilité aigüe à la chaleur et au toucher. Il est utile contre l’hydarthrose (production importante de liquide) brutale et importante au niveau des articulations du genou ainsi que la rétention d’eau dans la cheville. Nous pouvons utiliser ce remède pour traiter :

  • la goutte : une inflammation des articulations des mains et des pieds, notamment du gros orteil. Causée par une augmentation de l’acide urique dans le sang, cette forme de rhumatisme inflammatoire chronique provoque d’intenses douleurs similaires à des brûlures et à des déchirements.
  • Le rhumatisme articulaire aigu : une inflammation des articulations qui deviennent, alors, douloureuses et sensibles.
  • Rhumatisme infectieux : une inflammation articulaire provoquée par la présence de germes au niveau des articulations. Les symptômes sont, entre autres, la douleur et le gonflement des articulations.
  • L’arthrose, marquée par des douleurs piquantes et brûlantes au niveau des épaules et des genoux, un gonflement important autour des articulations. Le froid améliore les symptômes, mais la chaleur et la pression aggravent les symptômes.

Douleur au niveau des articulations

Quels sont les effets d’Apis Mellifica au niveau de l’appareil urinaire ?

Nous pouvons ressentir les effets bénéfiques d’Apis Mellifica lorsque nous l’employons en présence d’une douleur brulante et piquante au niveau de la vessie et de l’urètre, lors du passage de l’urine. Ce remède homéopathique procure un soulagement aux sujets qui urinent fréquemment avec une faible émission d’urine ou qui présentent des difficultés lors de l’émission de l’urine. Ainsi, il est bien indiqué contre les infections urinaires qui peuvent affecter les reins, la vessie ou l’urètre et sont susceptibles de se manifester par divers symptômes, notamment, des douleurs ou des brûlures lors de la miction, des douleurs abdominales. C’est pourquoi, il peut être administré dans le cadre du traitement de :

  • la cystite : une inflammation de la vessie, avec une envie fréquente d’uriner, des douleurs au niveau du bas-ventre.
  • L’urétrite : une inflammation de l’urètre, le canal qui transporte l’urine depuis la vessie jusqu’à l’extérieur de l’organisme. Elle se manifeste par des douleurs lors de la miction, une sensation de brûlure ou un écoulement blanchâtre ou jaunâtre au niveau du méat urinaire.
  • La néphrite aiguë : une atteinte inflammatoire d’un rein. Elle est caractérisée par une réduction de la sécrétion des urines, une coloration rougeâtre des urines, des œdèmes au niveau des paupières ou un gonflement des yeux, des jambes. Les symptômes s’aggravent lorsqu’il y a une pression au niveau de la vessie et s’améliorent dans un environnement frais.

Quelles sont les indications d’Apis mellifica en gynécologie ?

En gynécologie, Apis mellifica est également utilisé contre les sensations douloureuses qui prévalent au niveau de la région utérine et ovarienne ; cette région devient, alors, douloureuse au toucher et à la pression. Il constitue un remède de choix pour le traitement des ovarites (inflammation d’un ou des deux ovaires, souvent accompagnée d’une inflammation des trompes, d’une douleur vive niveau du système reproducteur).

Apis mellifica peut être prescrit lorsque le sein est rosé avec un aspect œdémateux, une douleur piquante ou lorsque la femme est affectée par une mastose (gonflement plus douloureux, parfois insupportable des seins) ou par une mastite (une inflammation des glandes mammaires, qui provoque une douleur au niveau des seins, une rougeur et une chaleur localisées au niveau du sein douloureux).

Apis mellifica constitue un bon reflexe pour apaiser un prurit vulvaire avec douleurs piquantes améliorées par des douches fraîches et pour soigner d’autres pathologies gynécologiques :

  • Le kyste ovarien (petite grosseur au niveau d’un ovaire) surtout localisé à droite
  • La vaginite : une inflammation de la muqueuse du vagin. Elle se manifeste par des douleurs, des démangeaisons, des brûlures au niveau de la vulve et du vagin

Les mycoses vaginales : une infection des muqueuses vaginales. Elles sont caractérisées par des démangeaisons, des irritations ou des brûlures au niveau du vagin et des douleurs lors des mictions.

Pour terminer, une petite vidéo expliquant tout cela (attention, anglais obligatoire) :